WAWA CONSPI

Exegi monumentum aere perennius


To menu | To search


Donate

Dr. William Luther Pierce - La vérité derrière le massacre de la forêt de Katyn

jewelry - Permalink - 559 reads

, 14:41



KatynWilliam Luther Pierce
La vérité derrière le massacre de la forêt de Katyn


1943, Staline ordonne de falsifier son crime de Katyn.

Alors que se déroule la Conférence de Téhéran (28 novembre au 1er décembre 1943) durant laquelle Roosevelt et Churchill trahissent la Pologne en la livrant à l'Union soviétique, oubliant que le Gouvernement polonais en exil fait partie des Alliés, Staline ordonne au NKVD-KGB de falsifier son crime pour qu'il soit attribué aux Allemands.


Im Wald Von Katyn








Dr. William Luther Pierce - Vidéos
The history of everything
Les juifs corrupteurs
Les protocoles des sages de Sion
Le judaïsme talmudique
Winston Churchill expose les juifs
White altruism
Le naufrage du Wilhelm Gustloff
Atrocités Alliées
Le don de la vie
L'Europe s'éveille

Dr. William Luther Pierce - Livres PDF



William_Luther_Pierce_Europe_eveille.jpg

You might also like

Theodor Herzl - A jewish state - Audiobook

Theodor Herzl - A jewish state - Audiobook Der Judenstaat Der Judenstaat (German, literally The...

Continue reading

Christian_Cotten.jpg

TEPA - Christian Cotten et l'ordre du temple solaire

TEPA - Christian Cotten et l'ordre du temple solaire Christian Cotten est un activiste indépendant...

Continue reading

Verrall_Richard.jpg

Richard Verrall - Did six million really die ? AudioBook

Richard Verrall - Did six million really die ? - AudioBook Truth at last (Richard E. Harwood)...

Continue reading

William_Luther_Pierce.jpg

Dr. William Pierce - The jewish corrupters

Dr. William Pierce - The jewish corrupters Dr William Luther Pierce III (September 11, 1933 – July...

Continue reading

Daste_Louis_Les_societes_secretes_Leurs_crimes.jpg

Louis Dasté - Les sociétés secrètes Leurs crimes

Louis Dasté (André Baron) Les sociétés secrètes Leurs crimes Depuis les initiés d'Isis jusqu'aux...

Continue reading