WAWA CONSPI

Exegi monumentum aere perennius


To menu | To search


Donate

Category Spirituality

Entries feed

La mesnie Païenne

, 20:02



Présentation de "La mesnie païenne"
Qu'est ce que le paganisme ?

La toute première vidéo de cette nouvelle chaîne dont le but est de promouvoir la culture européenne traditionnelle et les religions naturelles pré-chrétiennes a travers l'histoire, les mythologies, l'archéologie, la reconstitution etc...


César face aux Helvètes

Dans cette vidéo, vous découvrirez un évènement assez peu connu de la guerre des Gaules alors qu'il est considéré comme marquant le début de cette guerre: la confrontation de Jules César face au peuple Helvète devant la ville de Genève. Et à travers ces évènements, nous verrons quelles valeurs et quelles morales politiques et guerrières nous sont dévoilées !


Voici la visite des vestiges de l'Oppidum du petit Salève en haute Savoie, aussi appelé "camp des Allobroges", il n'a pas joué de rôle connu dans la guerre des Gaules mais reste un bel exemple de la multitude de sites Gaulois encore inexplorés (archéologiquement) de nos jours !



La Saga des premiers Islandais : la colonisation

Cette nouvelle vidéo est la première d'une série qui aura pour sujet les coutumes et les mœurs païennes en Scandinavie ancienne, notamment en se basant sur les innombrables témoignages que nous ont légués les écrits Islandais !
Dans ce chapitre je résume assez brièvement l'histoire de l'Islande depuis les premiers explorateurs jusqu'à l'Althing de l'an 1000 qui verra l'adoption (forcée) du christianisme par le peuple Islandais.
N.B : Les orthographes des noms en vieux norrois ont été francisés car je n'ai pas la possibilité d'insérer des caractères spéciaux dans mon logiciel de montage vidéo. il manque donc des lettres comme: "á" "ð" " Þ" et "ó" qui ont été remplacées par leur équivalent en français.



Les Vikings, au delà de la légende

Dans cette vidéo, je vous propose un tour d'horizon de la société scandinave à l'époque des "vikings", dernier bastion du paganisme en Europe. Qui étaient ils? quelles étaient leurs professions ? leurs savoirs faires ? leur mœurs et leur hiérarchie ? C'est ce que vous découvrirez, loin des clichés cinématographiques et autres idées reçues.



Le destin d'un Viking : Ingólfr Arnarson

Dans cette vidéo, je vous propose de découvrir un Viking qui restera dans les mémoires comme le premier colon de l'Islande aux alentours de 874 e.c, et de voir quelle mœurs païennes transparaissent de ce récit.



Quels sont mes dieux ?

Dans cette vidéo, je réponds à une question posée dans les commentaires il y a quelques jours: "Tu es païen oui mais en quels dieux tu crois ?"



La_mesnie_Paienne.jpg







Patricia Terry - Renard the Fox

, 11:17

Terry_Patricia_Renard_the_Fox.jpg


Patricia Terry - Renard the Fox
The Misadventures of an Epic Hero


Renard the Fox is the first modern translation into English of one of the most important and influential medieval books. Valued for its comic spirit, its high literary quality, and its clever satire of feudal society, the tale uses animals to represent the members of various classes. This lively and accessible translation will be welcomed for courses in medieval literature and history, gender studies, and humanities, and will be a treat for the general reader as well.


James Simpson - Reynard the fox


Renard_the_Fox.jpg







Saint Claude 88 - La voie des Arts Martiaux

, 08:08




Saint Claude 88 - La voie des Arts Martiaux
www.bitchute.com


Arts Martiaux - Divers ouvrages
Sang H. Kim - Complete kicking
A. Birmann - Manuel de lutte libre
Christophe Carrio - Un corps sans douleur
1966 Army Taekwon-Do manual
Roland Habersetzer - Tir d'action à l'arme de poing
Takuan Sōhō - L'esprit indomptable
Nicolaes Petter - L'académie de l'admirable art de la lutte
Wu Zi - Bing Jing - Le miroir de la guerre
Taisen Deshimaru - Zen & Arts Martiaux
Loïc Blanchetête - Judo Les techniques oubliées
Miyamoto Musashi - Go rin no sho


Arts Martiaux sur Aryana Libris


Rozan sho Ryu Ha !
Confronté au vent, telle une plante enracine-toi dans le sol
Confronté au déluge, deviens une pierre
silencieux et immobile.
Confronté à une chute d'eau, tu apprendras à devenir un dragon.
Confronté au mal, deviens une montagne,
même si ta vie est en péril,
tu dois rester calme.



Saint_Claude_88.png







Jacques Collin - L'eau Le miracle oublié

, 13:13

Jacques_Collin_eau_Le_miracle_oublie.jpg


Jacques Collin - L'eau Le miracle oublié


Ce livre étudie le problème de l'eau d'une manière originale. L'existence et la qualité de l'eau que nous devrons utiliser en cette fin de siècle, compteront parmi les problèmes majeurs à résoudre afin d'assurer, dans de bonnes conditions, la survie de notre espèce.
Pollution et distribution de l'eau sont aujourd'hui des points vitaux. L'eau est sacrée pour l'émergence de la vie.

L'auteur aborde tous les aspects de l'eau, qui pourrait bien être, au XXIè siècle, un des éléments les plus fantastiques de la régénérescence physique, mentale et spirituelle de l'homme. L'eau attend pour se donner au Nouvel Homme, que celui-ci prenne conscience du formidable potentiel qu'elle présente.
L'eau, le miracle oublié, est à la fois un livre de santé, un livre scientifique et un livre de réflexions, métaphysique et spirituelle.


Eau - PDF







Oleg - Pagans TV - Les Triades Celtes

, 10:01



Oleg - Pagans TV
Les Triades Celtes
Retrouver les vrais Valeurs sans la religion


Si la religion désigne un ensemble de rites et croyances, adoptés par une société, si elle imprègne les actes les plus quotidiens (jusqu'aux décorations de l'habitat) et détermine les rapports hiérarchiques, elle est elle-même prédéterminée par la société. Les sociétés aryennes antiques ont, chacune, défini une triade de divinités majeures qui reflètent, au niveau du sacré, les fonctions tripartites aryennes autour desquelles s'organisent ces sociétés.

Fonction religieuse liée au sacré
Fonction militaire liée à la force
Fonction productrice liée à la fécondité


Yves Berthou - Sous le chêne des druides
suivi de Triadennou Les quarante-six triades théologiques

Joseph Loth - Triades des Gallois
Triades humoristiques, morales et poétiques

Ladmirault Paul - Le livre du Bardisme
Abrégé du Barddas

Celtes - Divers ouvrages - PDF
Mythologie - Divers ouvrages - PDF


Folk_Culture.png







CEDADE - La mujer en la familia

, 07:07

CEDADE_La_mujer_en_la_familia.jpg


CEDADE - La mujer en la familia


CONCEPTO DE FAMILIA y MATRIMONIO

Es evidente que la mujer en la familia desempeña un importante papel que no puede dejar de ser tenido en cuenta, ni minimizado. Para nosotros, la familia es la institución social por excelencia; en ella se basa la sociedad y su actuación se proyecta en el contexto social.

La base de la familia la constituye el matrimonio. En el matrimonio encuentran los cónyuges, de modo natural, el mutuo complemento de su capacidad y aptitudes no sólo en el orden físico y material, sino también en el orden moral y espiritual, mucho más importante.
La pareja responsable acude al matrimonio libremente, es decir, sin mediar coacción de ningún tipo, se conoce y se quiere lo suficiente, - y está lo suficientemente formada - como para decidirse a constituir una familia, llevando ello implícito la procreación, educación de los hijos y la ayuda mutua, que son los fines primordiales de todo matrimonio, ya los que debe tender.
Son móviles de tipo espiritual los que deben inducir a la pareja a contraer matrimonio. Ha de dejarse llevar por el amor, la afinidad racial y una cierta afinidad de caracteres y aficiones, y no por motivos materiales, como pueda ser por razón de intereses, por un enamoramiento pasajero, o simplemente por la atracción física, motivos estos perecederos e inconsistentes.
Decimos que la pareja que contrae matrimonio está lo suficientemente madura como para darse perfecta cuenta de que de su unión nacerán hijos a los que habrá que criar y educar. En base a esta madurez y en beneficio de estos hijos, propugnamos el ineludible deber de todos los ciudadanos próximos a contraer matrimonio de someterse a un examen médico completo que les despejará la incógnita de posibles y lamentables nacimientos de seres desgraciados. De la misma manera que para entrar a desempeñar según qué oficios el Estado o la Empresa exigen un reconocimiento médico a los aspirantes, así la pareja debe asegurarse de su estado de salud, ya no sólo en beneficio propio, sino en el de sus hijos, de esos seres inocentes, que, sin culpa ninguna, se encuentran en este mundo teniendo que soportar dolores, malformaciones o taras que hubieran podido evitarse en su mayoría de haberse sometido sus padres a un reconocimiento médico previo.
Constituido el matrimonio en la forma que propugnamos, la familia se asentará sobre una base firme, sobre unos cimientos sólidos y aunque se sucedan incidentes entre la pareja, fruto natural y lógico de la convivencia, el matrimonio no naufragará porque el amor y la comprensión se impondrán a la situación conflictiva.

Como en las diversas facetas de la vida, tanto el hombre como la mujer tienen en la familia una específica misión que cumplir, sin que la actuación de uno supere o sea inferior a la del otro, tratándose simplemente de actividades distintas, pero complementarias.
Hoy día se habla mucho de que la familia está en crisis, y debemos reconocer que, efectivamente son muchas las familias que, por diversas causas no se llevan bien; que en su seno no reina el clima hogareño, de amor y amistad que debe imperar en toda familia bien avenida.
Las causas de las crisis familiares son muchas y variadas y arrancan del origen mismo de la familia. Si se parte de la base de considerar el matrimonio como una institución al servicio del macho, si es tomado como una institución puramente animal que tiende únicamente a la satisfacción de los placeres sexuales; si es tenido únicamente como un sistema idóneo para transmitir la propiedad; o es conceptuado como institución opresiva para la mujer, llegándose incluso a afirmar que “las mujeres no serán liberadas hasta tanto no se liberen de la familia”, es evidente que tanto el matrimonio como la familia han de pasar por un periodo de crisis que los suma en el estado en que ahora se encuentran.
A estas causas hay que añadir la propaganda y publicidad que se hacen en torno a las crisis familiares, fenómeno bastante generalizado hoy día que consiste en no poner ninguna cortapisa tanto para el hombre como para la mujer en pregonar a los cuatro vientos y tendenciosamente el fracaso de su matrimonio, los problemas con los hijos, etc. A estas causas, hemos de agregar la falta de principios morales y éticos que se dan en los cónyuges; para quienes la familia no constituye el fin de su vida sino una obligación más que se han creado y que, siendo una realidad, tienen que afrontarla.
Dentro de la comunidad integral que constituye la familia, tanto el hombre como la mujer tienen funciones específicas. Las sociedades europeas son un ejemplo de cultura patriarcal. Dentro de la familia, la autoridad se la concedemos al padre, no al hombre; es decir, al hombre en tanto en cuanto es padre de familia. Ello no significa que el hombre pueda decidir a su libre albedrío la actuación de la familia, sino que, de común acuerdo con la esposa debe ordenar la conducta a seguir por los hijos.
El hombre, en la familia debe procurar el sustento de su esposa e hijos, siendo él quien debe ausentarse del hogar para trabajar. Sin embargo, si el presupuesto familiar no alcanzara y la mujer por dicho motivo se viese obligada a trabajar fuera de casa, dado que, en este caso tanto el hombre como la mujer realizarían un trabajo remunerado a cuenta de terceros, al reintegrarse de nuevo al hogar, sería misión de ambos realizarlas tareas domésticas, pues ambos lógicamente llegarán cansados de la jornada laboral, debiendo en consecuencia desempeñar conjuntamente los quehaceres domésticos.
Vemos muy claras las funciones que debe realizar fundamentalmente la mujer en la familia. La maternidad es sin duda alguna la función femenina por excelencia, puesto que solo la mujer está capacitada para dar a luz. La maternidad es un acto de creación maravilloso; es el más bello atributo de la mujer y el único que le permite realizarse plenamente. Solo mentes egoístas pueden considerar la maternidad como un obstáculo. El amor que une a la madre y al hijo antes y después del nacimiento es indestructible. La lactancia incrementa, si cabe, esta unión entre ambos. Es muy importante que las madres deseen amamantar a sus hijos, debiendo sentirse muy dichosas de poder hacerlo. Actúa contra natura y es egoísta la madre que, aún antes de dar a luz, opta por no amamantar a su hijo... y ¡cuántos casos conocemos hoy día de madres que, sólo por pensar en sí mismas, ya sea por conservar la línea o por resultarles incómodo, renuncian a este maravilloso don natural para negarles a sus hijos el mejor de los alimentos !

También vemos que dentro del hogar, el papel de la mujer es básico. Lo ideal es que la mujer esté al cuidado de los hijos y de la casa. Otro problema es que, los recursos económicos sean suficientes para que, en la sociedad materialista que nos rodea, la mujer pueda permanecer todo el día al cuidado del hogar. La misión de la mujer en el hogar es importantísima si desempeña su cometido siendo consciente de que su actuación repercute en la sociedad. La idea de ama de casa que apoyamos es la de mujer ideal, la verdadera, la completa; la que como madre sabe señalar el horizonte a la nueva generación; la que, como esposa ha de participar a todos los niveles en el rol social de su marido; la que, en el hogar, debe realizar una labor creadora, original; siendo consciente de la responsabilidad que sobre sí gravita al depender de ella la felicidad de su esposo e hijos; debiendo además disponer de tiempo para cultivar su espíritu. La mujer que así actúa constituye el alma de la familia, es imposible que en su hogar reinen desavenencias, por el contrario, la convivencia entre todos los miembros será pacífica, no habrá peleas entre el matrimonio ni enfrentamientos con los hijos; por este bello ideal es por el que la mujer debe luchar con todas sus fuerzas, es decir, para mantener bien firmes los cimientos de su familia impidiendo por todos los medios su destrucción, ya que destruir la familia significa destruir las estructuras sociales que la forman, los valores que la inspiran, las formas mentales que la justifican, datando dichas estructuras, valores y formas mentales del principio de los tiempos.
La madre de familia numerosa, es muy difícil que pueda dedicar algo de su tiempo a otras tareas que no sean las propias del ama de casa, no obstante, ha de hacer todo lo posible para dedicar su tiempo libre a ocupaciones espirituales, como pueden ser la buena lectura, escuchar música clásica, etc.
La situación de madres trabajadoras que han de compartir su trabajo fuera de casa con el propio del hogar, se sucede repetidamente en las sociedades capitalista y comunista, y hace que se vea como normal que la madre deje a sus hijos en una guardería o colegio la mayor parte del día. En nuestro Estado, la madre de familia numerosa no tendrá necesidad de ganar un sobresueldo mediante la realización de un trabajo extra, porque el propio Estado, consciente de la importante misión que tiene para con sus hijos, subvencionará a las familias numerosas, concediéndoles la ayuda moral y material necesario.
El trabajo de la mujer al cuidado de su casa y de sus hijos no debe socializarse.
La mujer tiene en el hogar, al frente de su familia un importante cometido que desempeñar, más importante que el que pueda desarrollar en cualquier oficina, fábrica o taller, por lo tanto, creemos que lo verdaderamente progresivo es que la mujer, consciente de la gran responsabilidad que sobre ella pesa en la educación de sus hijos y en el mantenimiento de la felicidad conyugal, no ha de exigir que su trabajo sea remunerado ni estar sindicada -aspiraciones reivindicadas por algunos grupos feministas- sino que debe entregarse alegre, decidida y enteramente al desempeño de esta alta misión.


CEDADE - PDF







Lagueyrie Annie - Permaculture Le guide pour bien débuter

, 13:10

Lagueyrie_Annie_Permaculture_Le_guide_pour_bien_debuter.jpg


Lagueyrie Annie - Permaculture
Le guide pour bien débuter

Jardiner en imitant la nature
Complice de son environnement
Foisonnant, comestible et un brin sauvage
Un jardin augmenté à l'énergie communicative


Lagueyrie_Annie_Permaculture.jpg


Travailler avec la nature et non contre elle, telle est la force de la permaculture qui vous permet de décupler les possibilités de votre jardin tout en réduisant vos efforts ! Sans engrais chimiques ni pesticides d’aucune sorte, économe en eau et utilisant au mieux l’énergie solaire, votre jardin devient hautement comestible pour toute la famille, débordant de légumes et de fruits savoureux, d’herbes aromatiques mais aussi de plantes sauvages essentielles. Plus que respectueux de l’environnement, il favorise la vie d’une abondante faune très utile qui travaille avec vous, aussi bien dans le sol que sur les plantes.

Ne cherchez plus : la permaculture est la méthode qui vous manquait !


Potager - PDF
Survie - PDF


Permaculture_Le_guide_pour_bien_debuter.jpg







Christian Karl - Rudolf Steiner Handbook

, 07:07




Christian Karl - Rudolf Steiner Handbook


Preface
The original German version of this handbook appeared as printed book in 1991/1993.
Since 2007, the electronic version was set into the web as PDF file which everybody can download free of charge. This collection of summaries and quotations was originally intended to provide a view of Rudolf Steiner’s Complete Works (CW, German Gesamtausgabe = GA) for those who wanted to study Steiner’s insights and statements and especially for those who did not have them at their disposal. However, the author does not regard this overview as a kind of “Reader’s Digest." In cases of doubt, he recommends reading the original text or rather translation to recognise the context and its meaning.
The abstracts contain quotations of the so-called memory literature in some cases and comments and references to Blavatsky’s works.
The reader should be familiar with the program Adobe Reader and able to surf within the text to find the abstracts and headwords of interest and benefit of this book that way (see next page).
Several volumes of the Gesamtausgabe are not yet translated, and some translations were not available to the author. In these cases, the author translated the quotations literally. Since the author is not a professional translator, he has to apologise for grammatical mistakes and unsuitable words or phrases. That is why the one or the other sentence may sound strange or be German English. However, the German reader has also often to read sentences or paragraphs several times. For Steiner formed nonce words here and there and used a style intentionally that is sometimes hard to read and somewhat old-fashioned after a hundred years so that some passages are not less difficult to comprehend for Germans.
Nevertheless, the author hopes that this book is a useful means for all who want to study Steiner’s works more or less intensely.


Rudolf Steiner - PDF
Anthroposophy - PDF







Vive l'Europe - Oleg, le libre païen & Daniel Conversano

, 10:01


Vive l'Europe - Oleg, le libre païen & Daniel Conversano
mai 2017


Commentaire posté sous la vidéo youtube concernant le début de l'entrevue :
Excellente démonstration des activités anti-françaises et pro-islamisation de E&R. Glorification de la conquête musulmane sur l'Europe par E&R. Un soralien est soit un crétin blanc manipulé, soit un traitre, soit un ennemi arabo-africano-islamiste.
Révélation ENORME sur ce bouquin anti-européen et glorifiant la conquête de l'Europe par des peuples hostiles (régulièrement promu et encensé par Alain Soral des ses vidéos mensuelles), présentant les européens défendant leur terre comme des ennemis ! AUCUN patriote français ne peut adhérer encore à E&R.
Promotion du communautarisme et de l'identitarisme islamique, interdiction de la fierté identitaire blanche et européenne. E&R association traître et ennemi aux patriotes aimant la France et l'Europe.


Vive l'Europe - Emissions

Celtes - PDF
Mythologie - PDF
Scandinavie - PDF
Méditation - PDF
Yoga - PDF
Terre Plate

esprit-viking.com
PAGANS TV - Youtube
L'esprit Viking - Youtube








Sepp Holzer - La permaculture de Sepp Holzer

, 08:08

La_permaculture_de_Sepp_Holzer.jpg


Sepp Holzer - La permaculture de Sepp Holzer
"L'agriculteur rebelle" d'Autriche - Guide pratique pour jardins et productions agricoles diversifiées

Sepp Holzer - Sepp Holzer’s permaculture
A practical guide to small-scale, integrative farming and gardening


Préface
A chaque fois que mes tournées de conférences me ramènent dans mon pays natal, l'Autriche, je suis très heureux de pouvoir rendre visite à la famille Holzer au Krameterhof et de pouvoir « bavarder » avec Sepp Holzer sur les principes de la permaculture.

La gestion durable, l'économie de recyclage et la permanence de l'environnement sont des notions qui deviennent de plus en plus évidentes dans notre existence. Le sable dans le sablier de l'histoire du monde semble s'écouler de plus en plus vite. Il suffit de citer ici les mots-clés, mondialisation, technologie et croissance économique. Les ressources naturelles de la planète Terre en subissent de plus en plus les conséquences négatives. La population mondiale en constante augmentation contribue également à la surexploitation des sources naturelles de vie de la planète. Les ressources non renouvelables - essentiellement les énergies fossiles, pétrole et gaz - s'approchent de leur fin, ce qui risque d'entraîner des conflits de distribution. Sans parler du changement climatique qui devrait être le défi majeur des prochaines décennies.

Grâce à son économie de recyclage, le mouvement permaculturel, qui grandit à l'échelle mondiale, apporte une contribution constructive à la résolution de tous ces problèmes. Il met en évidence des pistes menant à une société durable et permanente. Des hommes tels que Masanobu Fukuoka, Bill Mollison, David Holmgren et Sepp Holzer, qui développent et font connaître la permaculture, nous présentent des alternatives permettant de vivre avec la nature et non contre elle. Il est fascinant de constater que l'observation de la nature nous amène à la compréhension et à la connaissance. C'est pourquoi de nombreux « permaculteurs » ont en commun un esprit curieux, pragmatique et sainement sceptique. Sepp Holzer est un bon exemple d'homme de métier qui met ses connaissances en pratique. La réussite de ses activités est toujours concluante. Sepp Holzer est un exemple concret de l'expression anglaise « Walk the Talk » ( « fais ce que tu dis » ).

La création d'une culture permanente a pour objectif essentiel de ramener la culture dans l'agriculture. Les agriculteurs et les jardiniers sont les producteurs de produits alimentaires et ils sont, de ce fait, les porteurs de la culture. La destruction du sol élimine également l'agriculteur - et, donc, également la culture. Nos fermes et nos jardins sont les reflets de notre comportement vis-à-vis de la nature. C'est pourquoi nous avons besoin aujourd'hui d'un changement de paradigmes et de nouvelles valeurs orientées vers l'éthique et l'écologie. Pour le dire de manière plus lapidaire, nous avons besoin d'une « biocratie » au sens littéral du terme.

Où exactement ce changement doit-il démarrer ? Par exemple, auprès des enfants dans les écoles, mais avant tout parmi la population urbaine ! C'est le consommateur qui a le plus grand pouvoir dans notre économie de marché orientée vers le profit. C'est lui qui, par son pouvoir d'achat, détermine comment seront utilisées nos ressources. Les livres comme celui présenté ici peuvent être des aides précieuses pour rendre les consommateurs plus conscients des fondements de notre existence. Je suis heureux que Sepp Holzer ait trouvé le temps de transmettre son expérience, sa compréhension et son savoir aux générations futures. J'espère que ce livre nous apportera des conseils utiles sur la voie d'un avenir durable.

Joe Polaischer
Rainbow Valley Farm
Nouvelle Zélande, Juillet 2004


Sepp_Holzer.jpg

Pionnier de l'agroécologie, Sepp Holzer dont la ferme est installée au sud de Salzbourg (Autriche), est à l’origine d’une des plus belles réussites en permaculture. Sa philosophie ? Il faut miser sur la biodiversité et coopérer avec la nature plutôt que la combattre.

En Autriche, depuis le succès de sa biographie éponyme qui s’est vendue à 120 000 exemplaires, on l’appelle l’agriculteur rebelle. Bouille ronde et barbe poivre et sel, coiffé d’un éternel chapeau de feutre, Sepp Holzer témoigne depuis 50 ans qu’un autre paradigme est possible. Qu’il existe des alternatives durables et prometteuses à l’agriculture conventionnelle qui épuise les sols et contribue largement au réchauffement climatique.

Au Krameterhof, sa ferme de 45 hectares perchée à flanc de montagne dans le Lungau, pas de monoculture –c’est « antinaturel » et contre productif martèle t-il- mais une extrême diversité de productions végétales et animales en tous genres : légumes, fruits, champignons, herbes médicinales, poissons, écrevisses, porcs, bœufs etc.

Ici, pas de plantes hybrides qui lient l’agriculteur au semencier auprès duquel il doit racheter chaque année ses semences, mais une profusion de variétés anciennes de légumes, céréales et fruits, goûtus et nourrissants. Pas de combat contre la nature à l’aide de produits phytosanitaires et d’engrais chimiques mais une collaboration respectueuse avec l’écosystème et tous les êtres vivants de l’alpage. « Plus un système est diversifié, plus il est stable. Dans ma ferme, je n’ai aucun problème de surpopulation de nuisibles car la nature est parfaite et maintient un équilibre général», souligne t-il.

Sepp Holzer a longtemps fait figure de « cinglé » aux yeux de ses voisins et été regardé avec suspicion par l’administration qui a multiplié les procédures, tracasseries et procès à son encontre.

Dans le Lungau, sa région natale qualifiée de « petite Sibérie autrichienne », beaucoup pensaient que l’expérience serait de courte durée. Cinquante ans après, le Krameterhof se porte comme un charme. Il emploie 4 collaborateurs à mi temps et écoule sa production en vente directe auprès de particuliers et de restaurateurs. Des 20 hectares de terres, en partie stériles, hérités de son père en 1962, Sepp a fait une ferme prospère de 45 hectares qui attire des visiteurs du monde entier. Ici, la biodiversité n’a jamais été aussi grande comme l’a montré une thèse universitaire publiée il y a quelques années. A Vienne, au ministère de l’agriculture, cette approche demeure pourtant méconnue. Thomas Rech, chargé du programme d’aide aux agriculteurs biologiques (l’Autriche est n°1 pour le Bio en Europe avec 20% de la surface agricole utile), est perplexe. « Une ferme en permaculture dans le Lungau, vous me dites ? ».

Un précurseur de la permaculture

Pour gagner le Krameterhof depuis le village de Ramingstein, il faut emprunter une petite route cabossée en pente raide slalomant entre les sapins et de rares chalets accrochés aux flancs de la montagne. Après avoir franchi le portail de la ferme et longé le potager, on débouche sur une clairière bordée de deux maisons en rondins de bois. L’une d’elles abrite une boutique où des pots de confitures, de miel, et des flacons de sirops et autres eaux de vie de poires made in Krameterhof s’entassent sur les étagères. La clairière jouxte un jardin forestier. Sous la canopée d’arbres fruitiers, l’étage inférieur est occupé par des fruitiers nains et des buissons à baies sous lesquels ont pris place des légumes et des herbes vivaces au niveau du sol, ainsi que des tubercules et des plantes grimpantes. La production d’un tel jardin dépasse largement celle d’une exploitation en monoculture. Comment expliquer une telle productivité ? « Par les synergies et interactions bénéfiques entre toutes ces variétés, par la coopération qui s’établit entre elles», explique, le sourire aux lèvres, Josef Andreas devant une vingtaine de paysans en herbes venus de République Tchèque, tous fondus de permaculture. Blond et joufflu, le fils de Sepp Holzer a repris la ferme en 2009, laissant son père se concentrer sur l’essaimage de sa méthode à l’échelle internationale.

Ouvrir le champ des possibles

La permaculture ? Sepp Holzer recourait à cette approche avant même que le terme ne soit forgé en 1978 par les Australiens Bill Mollison et David Holmgren. Ses principes de base sont bien connus. Il faut avant tout s’inspirer des cycles naturels, favoriser les interactions entre les éléments et leur multifonctionnalité, créer des structures de petite taille mais de haut rendement et jouer sur la diversité.

La permaculture s’efforce aussi de faire une utilisation judicieuse et efficace des énergies renouvelables disponibles en accord avec le biotope. Sur ses terres étagées de 1100 à 1500 m d’altitude, l’agriculteur autrichien a tout fait pour conserver le plus longtemps possible cette ressource précieuse qu’est l’eau. En canalisant les sources, il a créé plus de 70 mares et étangs. Fidèle à l’un des principes de base de la permaculture, en vertu duquel un élément doit remplir plusieurs fonctions, les plans d’eau et les forts dénivelés ont permis de fournir de l’énergie hydraulique qui alimente toute l’exploitation en électricité. Mais aussi une importante réserve halieutique où s’épanouissent une trentaine de variétés de poissons et d’écrevisses. Ses plans d’eau, et ses kilomètres de terrasses aménagées de façon à pouvoir cultiver sur des pentes raides, ont permis de créer également des microclimats bénéfiques aux cultures. Les pierres et les étendues d’eau accumulent la chaleur pendant la journée, et la diffusent pendant la nuit, réduisant ainsi les écarts de température. Résultat : Sepp Holzer est parvenu à faire pousser des milliers d’arbres fruitiers (pêches, poires, abricots, cerises, etc ) à une altitude (1100 à 1500 m) où ils sont d’ordinaire absents. De même, les experts qui clamaient qu’il était impossible de planter des céréales sur ces alpages ont pu observer que le blé, l’épeautre, l’avoine, l’orge et le seigle y parvenaient à maturité. « Cela ne fonctionne que si l’on emploie des variétés anciennes et robustes. Contrairement aux semences hybrides industrielles, elles s’accommodent de sols pauvres et de températures extrêmes », insiste le paysan rebelle.

Ces céréales anciennes, mieux adaptées aux conditions locales, ont le mérite, en outre, d’être beaucoup plus protéiniques, plus nutritives et plus faciles à digérer. « Sa méthode n’est pas forcément reproductible partout, mais Sepp Holzer a le mérite d’avoir bousculé nos paysages mentaux et ouvert le champ des possibles en montrant que d’autres formes d’agriculture sont possibles », insiste Charles Hervé-Gruyer qui codirige la Ferme du Bec Hellouin en Haute Normandie.

Eric Tariant


Sepp Holzer - PDF

Agriculture - PDF
Potager - PDF


Sepp Holzer's Mountain Permaculture Farm







- page 1 of 20