http://www.the-savoisien.com/blog/public/img4/Le_Diable_au_XIXe_siecle.jpg

Le Diable au XIXe siècle
Revue mensuelle religieuse, politique, scientifique.

Le Diable au XIXe siècle, écrit sous le pseudonyme collectif de Dr Bataille en collaboration avec Charles Hacks, apport littéraire de l'année 1895 au canular littéraire antimaçonnique français, sans doute le plus célèbre. Son auteur, Léo Taxil, souhaitait se venger des franc-maçons, qui l'avaient exclu en 1885 pour une affaire de plagiat.

Enfin, c'est ce qu'ils disent...

Un ouvrage (marginal) lui a été consacré (Le Mystère de Léo Taxil et la vraie Diana Vaughan) publié en 1930 aux éditions RISS, sous le pseudonyme de « Spectator », qui prétend que Taxil avait été manipulé par les Francs-maçons pour discréditer l'antimaçonnisme. En 2002, des auteurs « indépendants » renouent avec la thèse antimaçonnique en affirmant dans L'affaire Diana Vaughan - Léo Taxil au scanner (ouvrage paru aux éditions Les sources retrouvées), que c'est l'« aveu » de Léo Taxil du 19 avril 1897 qui est faux et que le Palladisme tout comme Diana Vaughan auraient bien existé. André de La Franquerie a défendu l'hypothèse que Diana Vaughan avait bel et bien existé mais qu'elle aurait été enlevée au moment de révéler son existence.

Pour plus d'informations