WAWA CONSPI - Blog



mercredi, mars 4 2015

Sami Aldeeb - Circoncision - Rituel satanique

Sami-Al-Deeb.jpg


Sami Aldeeb - Circoncision - Le sacrifice du prépuce
Rituel satanique


Sur le plan occulte, l'effet essentiel de la circoncision est d'éradiquer l'amour sur cette planète

Le bébé qui subit cet acte barbare ne peut ni fuir ni combattre,
c'est le traumatisme absolu.
Il va apprendre à 8 jours qu'il ne peut faire confiance, ni à sa mère, ni ensuite aux femmes en général, et qu'il ne peut compter sur aucune protection.
Il risque de passer sa vie à compenser, à se venger.
Cela deviendra le guerrier parfait au service de la douleur.

La pratique de certains rabbins d'arracher le prépuce avec les dents puis de boire le sang s'apparente plus à un sacrifice humain qu'à un acte religieux.
Peut-être pour perpétrer l'origine reptilienne de la race des fils d'Abraham profondément mystifiée par cet avatar satanique ?

En raison de l'homéoforme de l'os temporal avec l'os iliaque, la blessure infligée par la circoncision au niveau du pubis, détruisant irrémé-"diablement" le Cerveau Vibratoire Quantique, bloque l'accès de l'âme aux multi-dimensions Ultra-terrestres, source de Vie.

Quia excedit intellectum


Sami Aldeeb - Circoncision Le complot du silence
Sami Aldeeb - Mutiler au nom de Yahvé ou d'Allah
Sami Aldeeb - Circoncision Masculine et féminine


Biotic TV

mardi, mars 3 2015

Jérôme Legros - Des champignons pour sauver le monde

Jerome_Legros_champignons_pour_sauver_monde.jpg


Jérôme Legros – Des champignons pour sauver le monde


Jérôme Legros est un agriculteur indépendant spécialiste des champignons.
Il nous fait découvrir un monde méconnu et incroyablement riche en diversité.

Les champignons pourraient jouer un grand rôle dans l’agriculture mais également dans la composition de matériaux ou de médicaments.


Champignon PDF - Aryana Libris
Paul Stamets - PDF

Kent McKnight - Vera McKnight - Mushrooms
David Pegler - Les champignons
Bod Harris - Growing wild mushrooms
Culture de champignons sur billes en sous-bois
Culture de champignons sur billots et souches Guide technique
La culture des champignons à petite échelle 1
La culture des champignons à petite échelle 2
Cuisiner les Champignons


www.metatv.org

dimanche, mars 1 2015

Dr. William Pierce - Vision of a future world

Pierce_Vision_of_a_future_world.jpg


Dr. William Pierce - Vision of a future world


Dr. William Luther Pierce III (September 11, 1933 – July 23, 2002) was the leader of the White survival organization the National Alliance and a principal ideologue of the white nationalist movement. First educated as a physicist, he later worked with George Lincoln Rockwell, the founder of the American Nazi Party. Pierce became well known as the author of a novel, The Turner Diaries (1978), written under the pseudonym Andrew Macdonald. He founded the religion of Cosmotheism, an admixture of panentheism, and promoted White nationalism, and White survival world-views.


William_Luther_Pierce_Vision_of_a_future_world.jpg


Dr. William Pierce - PDF
Dr. William Pierce - Videos

National Vanguard
American Dissident Voices

Dr. William Pierce - Thinking about a White future


samedi, février 28 2015

The Declaration of White Independence

White_Independence.jpg


The Declaration of White Independence
Kyle McDermott

A unilateral assertion offered to and for consideration by the European Descended People of the fifty united States of America and all people of European descent regardless of spacial or temporal propinquity.


We, therefore, the European Descended People, appealing to the Supreme Judge of the cosmos for the rectitude of our intentions, do, in the name and by the authority of our Ontic Essence and Vital Force, solemnly publish and declare that these united European Descended People are and of right ought to be a free and independent People: that we shall endeavor to absolve all allegiance to the modern Federal Government, and we shall endeavor to bring about the total dissolution of all political connection between us and the modern Federal Government, and as a free and independent People, we seek the power to do all acts and things which an independent People may of right do. And, for the support of this Declaration, with a firm reliance on the protection of Divine Providence, we mutually pledge to each other our lives, our fortunes, and our Sacred Blood.

SIC ITUR AD ASTRA !


Racialism - PDF


The_Declaration_of_White_Independence.jpg

vendredi, février 27 2015

Fluor dans l’eau et risque d’hypothyroïdie

Fluor_eau_risque_hypothyroidie.jpg

Fluor dans l’eau et risque d’hypothyroïdie

Le débat sur la fluoration de l’eau potable est relancé, après la publication d’une étude britannique selon laquelle le fluor augmente dramatiquement les risques d’hypothyroïdie. Qu’en est-il au juste? Gilles Parent, porte-parole du groupe « Eau Secours » et co-auteur du livre « La fluoration : autopsie d’une erreur scientifique » accorde une entrevue à Jean-Marc.


Lecteur audio intégré


eausecours.org


Édith Lacroix - Pour une eau sans fluor
Christopher Bryson - The Fluoride Deception
Jean-Marc Brunet - Dossier Fluor
George L. Waldbott - Fluoridation
Action Fluor Québec - Trousse d'information du Front Commun Pour Une Eau Saine
Action Fluor Québec - Déclaration des professionnels Réclamant la cessation de la fluoration de l'eau
Action Fluor Québec - Livre Rouge
Bruce Spittle - Fluoride Fatigue
Riley Hansard Crabb - Thomas Maxwell Thompson - Implosion Viktor Schauberger and the Path of Natural Energy
Anita Shattuck - The Fluoride Debate
Understanding The Fluoride Fraud Res ipsa loquitur

Fluor - PDF - Aryana Libris
Eau - PDF - Aryana Libris

jeudi, février 26 2015

Yannick - Le ciel nous tombe sur la tête - Chemtrails

Yannick_Le_ciel_nous_tombe_sur_la_tete.jpg


Yannick - Le ciel nous tombe sur la tête


Yannick président de l'association "Le ciel nous tombe sur la tête" nous informe sur la nature et l'objectif des épandages chimiques qui sont effectués dans la plus grande opacité.

Une émission qui nous emmène dans le monde la géo-ingénierie, de la nanotechnologie et de la chimie avec les peuples dans le rôle des cobayes.

Géo-ingénierie - PDF
www.metatv.org
le-ciel-nous-tombe-sur-la-tete.com


mercredi, février 25 2015

Christine M. Johns - Christianity exposed

Christianity_exposed.jpg


Christine M. Johns - Christianity exposed
1985 - Truth enterprises - London

An account of how the jews concocted the Christian Religion to enable them to confuse, manipulate and finally subjugate the White Race.


The author is an Honours Graduate of the University of Newcastle-on-Tyne where she read Philosophy. She has made a special study of the destructive effect that Judeo-Christian beliefs and practices have had, and are having, on the White Race.
It is her conviction that Jewish influence, operating through Christianity, is largely responsible for the decline and decadence so evident in the West today.


jew_islam_christian.png
Racialism - PDF
Jew - PDF
Conspiracy - PDF
Christianity - PDF
William L. Pierce - A lesson from Zimbabwe
William L. Pierce - White altruism
F. Roderich-Stoltheim - The riddle of the jew's success
Warren Weston - Father of lies
Harold Sherwood Spencer - Democracy or shylocracy ?


http://www.the-savoisien.com/blog/public/img17/deluge_couple_negre.jpg

mardi, février 24 2015

Kolyma - The Uncut Documentary




Kolyma - The Uncut Documentary


An ultra-rare Russian-language documentary about the most notorious of the Gulag death camps in frigid north-eastern Siberia. If sent to Kolyma, you had about a 10% chance of survival, death coming quickly from exposure, illness, disease, overwork, or inmate gangs. The common expression in Russia was, "Kolyma means death!"

Anything (or nothing) you did, had done, or might do would be enough to get you sent there. To quote Aleksandr Solzhenitsyn - author of The Gulag Archipelago - on how very low the bar was to perceived "wrongdoing" in Stalinist Russia :

“Who among us has not experienced its all-encompassing embrace? In all truth, there is no step, thought, action, or lack of action under the heavens which could not be punished by the heavy hand of Article 58.”

The Kolyma (pronounced koh-lee-MAH) region (Russian: Колыма) is located in the far north-eastern area of Russia in what is commonly known as Siberia but is actually part of the Russian Far East. It is bounded by the East Siberian Sea and the Arctic Ocean in the north and the Sea of Okhotsk to the south. The extremely remote region gets its name from the Kolyma River and mountain range, parts of which were not discovered until 1926. Today the region consists roughly of the Chukotka Autonomous Okrug and the Magadan Oblast.

The area, part of which is within the Arctic Circle, has a subarctic climate with very cold winters lasting up to six months of the year. Permafrost and tundra cover a large part of the region. Average winter temperatures range from -19°C to -38°C (even lower in the interior), and average summer temperatures, from +3°C to +16°C. There are rich reserves of gold, silver, tin, tungsten, mercury, copper, antimony, coal, oil, and peat. Twenty-nine zones of possible oil and gas accumulation have been identified on the Sea of Okhotsk shelf. Total reserves are estimated at 3.5 billion tons of equivalent fuel, including 1.2 billion tons of oil and 1.5 billion m3 of gas.

The principal town, Magadan, with a population of 99,399 and an area of 18 square kilometers, is the largest port of north-eastern Russia. It has a large fishing fleet and remains open year-round with the help of icebreakers. Magadan is served by the nearby Sokol Airport. There are many public and private farming enterprises. Gold mining works, pasta and sausage plants, fishing companies, and a distillery form the city's industrial base.


For more informations

Stanislaw J. Kowalski - Kolyma
Hermann Greife - Jewish run concentration camps in the Soviet Union
Robert Conquest - Kolyma, The Artic death camps
John Noble - I was a slave in Russia


Kolyma_map.jpg

dimanche, février 22 2015

Ben Klassen - Survival of the White race

Survival_of_the_White_race.jpg


Ben Klassen - Survival of the White race


Ben Klassen - Expanding Creativity - Audio book
Ben Klassen - PDF
Creativity - PDF
Imperium - The Creativity Movement online magazine


Ben_Klassen_Survival_of_the_White_race.jpg

samedi, février 21 2015

Arthur Sklerder - Les « DIEUX BLANCS » ou le Secret du Sang - Partie 1

Les_DIEUX_BLANCS.jpg


Arthur Sklerder - Les « DIEUX BLANCS » ou le Secret du Sang - Partie 1

Des reptiliens au judaïsme, les racines ésotériques de la haine anti-blanc


Quid des reptiliens ?

Vous êtes presque tous déjà tombés, au gré de vos recherches sur le net ou par hasard, sur un de ces articles délirants traitant de la race reptilienne. Ca peut porter à sourire : une race, maléfique, d’humanoïdes reptiliens à l’apparence humaine, contrôlerait en fait le monde.

david_icke.jpgDavid Icke, crypto-juif propagateur de la haine anti-européen sous couvert de New Age

C’est en résumé l’enseignement du célèbre David Icke, un théoricien du complot très connu outre-manche. Ancien gardien de but professionnel, puis journaliste sportif, un temps candidat du parti écologique britannique, celui-ci s’illustra au sortir d’une crise mystique en déclarant sur un plateau TV être « l’Elu ». Malgré les moqueries nationales dont il fut la cible, David Icke réapparu plus tard au public en publiant « The Biggest Secret ». Dans son livre il révèle l’existence d’une lignée génétique d’être reptiliens dont l’origine remonterait à Sumer. Ces êtres démoniaques ayant asservi l’espèce humaine, se faisant passer pour des dieux grâce à la création de cultes variés à travers l’histoire. En fait toutes les religions seraient le produit de ces mauvais génies.

David Icke n’a (presque) rien inventé, on trouve nombre de témoignages de l’existence de ces êtres dans la quasi-totalité des récits sacrés : Nephilim (Géants) dans la Torah, Djinns (Génies) dans le Coran, Nagas dans les Vedas, Elfes nordiques et ainsi de suite … Quelle vérité se cache derrière ces mythes ?

De nombreux mythes et légendes du peuple de l’ancien monde nous parlent d’hommes ayant du sang de Serpent. Toutes les anciennes civilisations d’un bout du monde à l’autre ont ce concept en commun. Parfois, ces êtres auront la tête d’un serpent et le corps d’un homme ou la tête d’un homme avec des serpents pour jambes. Dans certaines légendes ils sont comme vous et moi tout en conservant un certain côté reptilien. D’autres légendes nous parlent de tribus entières de gens ayant le Serpent pour ancêtre. Ne doit-on y voir que de simples légendes sans fondement historique et scientifique d’aucune sorte ?

Sang_partie_1_Arthur_Sklerder.gif


La réponse par l’ADN





Regardons une carte représentant la diffusion de l’haplotype R1b à travers le monde, atteignant son apogée dans les Îles Britanniques, le Pays Basque et la Bretagne. Elle se diffuse ensuite tout au long de l’Europe vers le bas de l’Afrique et jusque dans les terres lointaines de la Chine. Platon parlait de l’invasion de l’Europe, de l’Afrique et de l’Asie par les Atlantes (associés aux Celtes, descendants des mythiques Hyperboréens). Nous voyons la preuve de cette invasion par la trace laissée par l’ADN à travers le monde en regardant cette carte. On se pose alors la question de l’origine et des spécificités de ce groupe humain.


Êtes-vous un reptilien ?



La science a beaucoup appris sur le sang au cours du siècle dernier. On a pu déterminer la façon dont les différents groupes sanguins interagissent entre eux. Ce qui a permis aux médecins de savoir quel sang administrer lors d’une transfusion sanguine. En conséquence, beaucoup d’informations et de statistiques sont disponibles au sujet des différents groupes sanguins.

On sait que dans quelle population le sang de rhésus négatif se trouve en plus forte proportion. C’est au Pays Basque qu’on trouve le plus de porteurs de sang O de rhésus négatif. Le groupe O- est surement le premier groupe sanguin apparu avec cette mutation (avant les A, B et AB négatifs). O- est le plus répandu parmi les personnes au groupe sanguin de type rhésus négatif, avant A-, puis B- et enfin le plus rare, AB-. Les groupes sanguins les plus récents ont le moins de porteurs et les plus anciens sont les plus répandus. En dehors des Basques, on trouve beaucoup d’O- chez les Berbères, les Arméniens, les Ouïghours de Chine ou dans les Îles Britannique (et la Bretagne). Le Pays Basque détient un plus fort taux de porteurs du rhésus négatif que les Îles Britannique (dont ce facteur serait originaire) en raison d’une meilleure préservation des caractéristiques génétiques de sa population, explicable par son isolement, comme pour les Berbères.



Diffusion du facteur Rhésus Négatif en Europe, à comparer avec la carte de celle du R1b : R1B=Rh- !

Du fait des nombreuses connections entre l’ADN de ces peuples, leur sang unique et les légendes des peuplades des Îles Britanniques, ajoutez que les anciens Druides s’appelaient littéralement Serpents entre eux et l’identité Reptilienne de ce Peuple Serpent devient évidente. On peut affirmer qu’ils croyaient eux-mêmes descendre des serpents.

Une autre chose que ces populations ont en commun est l’haplotype R1B. Il existe donc un lien évident entre le sang de rhésus négatif, l’haplotype R1b et le Peuple Civilisateur des Temps Anciens. Le sang de rhésus négatif est le sang des « dieux » blancs, le Sang Real/Royal des Monarques.

Selon Hérodote (1), les Scythes (appelés aussi Sakas ou Saxons au cours de l’Histoire) font partie de la Lignée du Serpent. La matriarche des Scythes étant à demi-serpent, la lignée royale des Scythes est donc tributaire de ce sang. Une autre histoire dépeignant les Scythes et leurs descendants comme membres d’une espèce hybride est celle du roi Mérovée. La dynastie mérovingienne, dont de nombreuses familles royales descendent, a pour ancêtre Mérovée, le père de Clovis. Il est dit que sa mère, l’épouse du roi Clodion, déjà enceinte, fut séduite par une « bête de Neptune semblable au Quinotaure » alors qu’elle se baignait dans l’océan. Enceinte une deuxième fois, les deux sangs se mélangèrent pour donner naissance à une nouvelle dynastie dont les membres étaient investis de grands pouvoirs et d’une aura de magie et de surnaturel, caractéristique des Mérovingien(2).

Sang Royal, sang de serpent

Le rhésus négatif est un facteur sanguin signifiant l’absence d’une protéine dans le sang, protéine que les porteurs de sang de rhésus positif ont en commun avec le singe rhésus, d’où son nom, mais en réalité cette protéine est présente dans tous les types d’organismes animaliers sur terre à l’exception des humains ayant du sang de rhésus négatif, ce qui fait d’eux une espèce séparée, non seulement du reste de l’humanité, mais de l’ensemble du règne animal.

Une transfusion de sang de rhésus positif à un porteur de sang de rhésus négatif ferait apparaitre des anticorps contre ce sang (de la même manière qu’avec un virus), ce qui provoquerait la mort de la personne de rhésus négatif en cas de nouvelle transfusion.

La maladie hémolytique du nouveau né est une réaction allergique survenant aux mères de rhésus négatif porteuses d’un embryon de rhésus positif (pour la seconde fois). Leurs corps produisent alors des anticorps qui détruisent le corps étranger, l’embryon est ainsi éliminé. Pourquoi le corps d’une mère rejetterait-il sa propre progéniture ?

Le même problème est rencontré avec les mules, lorsqu’on croise un âne et une jument. Ce simple fait prouve en outre qu’un croisement entre deux espèces, similaires mais génétiquement différentes, est possible.

Bien qu’on sache que le groupe sanguin O- est le sang le plus pur connu par l’humanité car les transfusés ne produisent pas d’anticorps contre lui, la science semble ignorer l’origine du facteur rhésus négatif. Ce facteur rendant ce sang assez pur pour être le sang universel du monde. Chacun sur la surface de la Terre peut recevoir du sang de rhésus négatif de type O mais ces personnes de groupe sanguin O- ne peuvent recevoir de sang d’autres groupes sanguins que le leur.





Quelques caractéristiques courantes chez les porteurs de sang de rhésus négatif : on ne peut pas cloner leurs gènes, leur Q.I est souvent supérieur à la moyenne, ils sont souvent roux (ou avec des reflets) ou blonds ; avec les yeux verts, noisettes ou bleus, leur tension est inférieure à la moyenne, perceptions extra-sensorielles (ESP), des côtes ou des vertèbres supplémentaires, une capacité à perturber les appareils électriques… (bientôt un article décrivant en détail les caractéristiques de cette espèce)

Mes recherches ont démontré que la majorité des gens disposant de pouvoirs psychiques étaient du rhésus négatif.

Des origines du sang des « dieux »




Entre l’Homo Erectus (g.) et l’Homo Neandertalis (d.), des générations de reproductions insulaires inter-espèce.


Un atavisme en biologie est l’apparition chez un individu d’une caractéristique génétique qui n’était pas présente chez les parents ou un ancêtre proche. Certaines gènes disparaissent et d’autres se forment comme si l’ADN se recombinait spontanément. L’ADN est une molécule contenant les caractéristiques de chaque organisme vivant sur terre, de la simple bactérie à la plante en passant par l’homme. Chaque brin d’ADN est constitué d’un enchaînement de nucléotides. C’est la combinaison de ces nucléotides qui distingue les millions de types d’organismes vivants sur terre. La délétion génétique (des gènes disparaissent ou se modifient) et l’atavisme (des gènes apparaissent) sont des phénomènes qui se produisent en cas de croisement ou de consanguinité multi-générationnelle, il s’agit là d’un fait scientifique.

Nous pensons que l’apparition de l’Homme de Neandertal résulte d’un phénomène de mutations provoquées par reproduction consanguine sur de très nombreuses générations des Homo Erectus dans les îles de l’Atlantique. Ainsi naquit l’Homme de Neandertal. Du fait de leur caractère insulaire, les populations des îles sont plus consanguines que celles du Continent. Cela ne signifie pas qu’elles se reproduisent au sein de leurs propres familles mais plutôt avec des cousins plus ou moins éloignés. Au cours des âges ces reproductions activeraient de nombreuses caractéristiques génétiques récessives. Ce qui expliquerait l’apparence distincte de ces groupes de personnes. Cette lignée venue des îles de l’Atlantique est mutagénique. Là est l’origine de leurs gènes reptiliens. Puis les « Homo Erectus mutants » que sont les Hommes de Neandertal ont croisé leur ADN avec celui de l’Homo Sapiens, ainsi naissait l’Homme de Cro-Magnon, ancêtre de l’Homo Sapiens Sapiens, l’homme moderne !

Ce qui prête à rire lorsque la plupart des gens pensent que les hommes de Neandertal étaient de stupides hommes des cavernes. Les scientifiques ont pourtant découvert que la capacité crânienne des hommes de Cro-Magnon était de 15 à 20 % supérieure que celle des Européens modernes. Ils étaient probablement plus intelligents que nous à l’époque. L’homme de Cro-Magnon a inventé de nombreuses choses et a formé les rudiments de la civilisation il y a des dizaines de milliers d’années.

Sachant que le Peuple du Serpent a le sang de l’homme de Neandertal, comment expliquer cette mutation ? Pourquoi est-ce que les gens de cette lignée semblent si différents ? D’où viennent ces fameux traits reptiliens ?


Secret_du_Sang.jpg

3. Homo Erectus 4.Homo Neandertalis 5&6 Homo Sapiens

Beaucoup de gens spéculent sur les origines du groupe sanguin O-. Notre théorie est que le sang O- est celui de l’Homme de Neandertal passé par le croisement des hommes de Neandertal et des homo sapiens, donnant l’homme de Cro-Magnon, ancêtre de l’homme moderne ou Homo Sapiens Sapiens. Il est plus que probable que l’Homo Erectus soit l’ancêtre de l’Homme de Neandertal, qui est l’ancêtre des peuples de l’haplogroupe R1b et du rhésus négatif. Les Néandertaliens ont disparu aux environs du temps de l’apparition de Cro-Magnon, il y a environ 30.000 ans. La plupart des Européens et beaucoup de gens à travers le monde sont liés à l’homme de Neandertal. Certains humains ont des gènes de Neandertal, d’autres non.


Secret_Sang.jpg

Des Fils de Dieu et des Géants


Il y a 30-40 000 ans, au Paléolithique, les hommes de Cro-Magnon mesuraient 183 cm en moyenne c’est-à-dire beaucoup plus que notre taille moyenne actuelle. Cette donnée scientifique valide notre théorie selon laquelle l’homme de Cro-Magnon serait le fruit du croisement entre les deux espèces que sont l’homme de Neandertal et l’homo Sapiens. L’heterosis est un phénomène naturel qui se produit lorsque l’on croise deux races ou espèces différentes, ce qui vaut pour les plantes ou les animaux vaut aussi pour les humains. L’effet d’hétérosis, nommé également vigueur hybride, se traduit par un gain de performances (ou plus exactement une annulation des « tares » des lignées « pures ») qui résulte du brassage des différents allèles des différentes lignées, comme une musculature et une taille supérieure à celle de ses parents. L’effet d’hétérosis désigne l’accroissement particulièrement prononcé de la performance des individus hybrides ou métis. Cela ne vous rappelle rien ?

Genèse 6

1 Lorsque les hommes eurent commencé à se multiplier sur la face de la terre, et que des filles leur furent nées, 2 les fils de Dieu virent que les filles des hommes étaient belles, et ils en prirent pour femmes parmi toutes celles qu’ils choisirent.3 Alors l’Éternel dit : Mon esprit ne restera pas à toujours dans l’homme, car l’homme n’est que chair, et ses jours seront de cent vingt ans.4 Les géants étaient sur la terre en ces temps-là, après que les fils de Dieu furent venus vers les filles des hommes, et qu’elles leur eurent donné des enfants : ce sont ces héros qui furent fameux dans l’antiquité.

Nous voyons clairement ici le récit d’un exemple d’heterosis dans la Bible. Deux races se rencontrent, les fils de Dieu (Neandertal) et les filles des hommes (Homo Sapiens), s’accouplent et donnent naissance à une race de super-hybrides, les Géants (Cro-Magnon). Les Géants devinrent alors « les héros qui furent fameux dans l’antiquité » autrement dit, les demi-dieux qui foulèrent la surface de la Terre et fondèrent les grandes civilisations antiques.

Quand la Bible et la Science se valident réciproquement, on peut penser qu’on approche du but ! Nous allons maintenant démontrer quelle est la portée de cette réalité à la fois ésotérique et scientifique. De l’existence d’espèces distinctes au sein de l’espèce humaine à la guerre qui se déroule en ce moment même et dont nous sommes partie prenante.

Arthur Sklerder

Pour plus d'informations



1. « Elle (la jeune fille serpent) donna comme nom à son troisième fils Skythès (…). C’est de ce Skythès, fils d’Héraclès, que descendraient les rois qui se succèdent chez les Scythes. » Hérodote, Histoires, IV, 10

2. Chronique de Frédégaire (III, IX)

- page 1 de 156


WAWA CONSPI
The Savoisien
The Savoisien - Lenculus
Par la connaissance, nous les briserons !