WAWA CONSPI

Exegi monumentum aere perennius


To menu | To search


Donate

Theodor Herzl - A jewish state - Audiobook

jewelry - 102 reads

, 07:07



Theodor Herzl - A jewish state - Audiobook
Der Judenstaat


Der Judenstaat (German, literally The Jews' State, commonly rendered as The Jewish State) is a pamphlet written by Theodor Herzl and published in February 1896 in Leipzig and Vienna by M. Breitenstein's Verlags-Buchhandlung. It is subtitled with "Versuch einer modernen Lösung der Judenfrage", "Proposal of a modern solution for the Jewish question" and originally called "Address to the Rothschilds", referring to the Rothschild family banking dynasty, as Herzl planned to deliver it as a speech to the Rothschild family. Baron Edmond de Rothschild rejected Herzl's plan feeling that it threatened Jews in the Diaspora. He also thought it would put his own settlements at risk.

It is considered one of the most important texts of early Zionism. As expressed in this book, Herzl envisioned the founding of a future independent Jewish state during the 20th century. He argued that the best way to avoid antisemitism in Europe was to create this independent Jewish state. The book was used (by whom?) to encourage Jews from all across Europe to purchase land in Palestine. In Der Judenstaat, Herzl noted the possibility of a Jewish state in Argentina.

Herzl popularized the term "Zionism", which was coined by Nathan Birnbaum. The nationalist movement culminated in the birth of the State of Israel in 1948, but Zionism continues to be connected with political support of the State of Israel.


Summary

After centuries of various restrictions, hostilities and frequent pogroms, the Jews of Europe have been reduced to living in Ghettos. The higher class is forced to deal with angry mobs and so experiences a great deal of discomfort; the lower class lives in despair. Middle-class professionals are distrusted, and the statement "don't buy from Jews" causes much anxiety among Jewish people. It is reasonable to assume that the Jews will not be left in peace. Neither a change in the feelings of non-Jews nor a movement to merge into the surrounds of Europe offers much hope to the Jewish people :

"The Jewish question persists wherever Jews live in appreciable numbers. Wherever it does not exist, it is brought in together with Jewish immigrants. We are naturally drawn into those places where we are not persecuted, and our appearance there gives rise to persecution. This is the case, and will inevitably be so, everywhere, even in highly civilised countries - see, for instance, France - so long as the Jewish question is not solved on the political level."

The book concludes :

- Therefore I believe that a wondrous generation of Jews will spring into existence. The Maccabeans will rise again.
- Let me repeat once more my opening words: The Jews who wish for a State will have it.
- We shall live at last as free men on our own soil, and die peacefully in our own homes.
- The world will be freed by our liberty, enriched by our wealth, magnified by our greatness.
- And whatever we attempt there to accomplish for our own welfare, will react powerfully and beneficially for the good of humanity.

Herzl opposed the efforts already made by Zionist groups to settle Jews in Ottoman-controlled Palestine by arguing that "important experiments in colonization have been made, though on the mistaken principle of a gradual infiltration of Jews. An infiltration is bound to end badly. It continues till the inevitable moment when the native population feels itself threatened, and forces the government to stop a further influx of Jews. Immigration is consequently futile unless we have the sovereign right to continue such immigration."(Quoted from The Jewish State, translated by Sylvie d’Avigdor, Nutt, London, 1896, and reprinted by Dover, 1988, p. 95.)

For that reason, Herzl, both in Der Judenstaat, and in his political activity on behalf of Zionism, concentrated his efforts on securing official legal sanction from the Ottoman authorities.


Herzl Theodor - A Jewish State - PDF
Herzl Theodor - The Jewish State - PDF

Arthur Kemp - PDF

Wilmot Robertson - The Ethnostate
Wilmot Robertson - PDF


Johannes Scharf - Der Ethnostaat Nova Europa - Die Alternative zu Deutschland









TEPA - Christian Cotten et l'ordre du temple solaire

jewelry - 121 reads

, 06:06



TEPA - Christian Cotten et l'ordre du temple solaire


Christian Cotten est un activiste indépendant qui travaille sur des dossiers judiciaires comme celui de l'ordre du temple solaire et d'autres affaires d'état.


Témoignage des enfants du juge Roche sur les rituels sataniques
Fils de Juge - Charles-Louis Roche

Crime rituel - PDF
Vaccination - PDF
Conspiration - PDF


Christian_Cotten.jpg







La mesnie Païenne

Spirituality - 184 reads

, 20:02



Présentation de "La mesnie païenne"
Qu'est ce que le paganisme ?

La toute première vidéo de cette nouvelle chaîne dont le but est de promouvoir la culture européenne traditionnelle et les religions naturelles pré-chrétiennes a travers l'histoire, les mythologies, l'archéologie, la reconstitution etc...


César face aux Helvètes

Dans cette vidéo, vous découvrirez un évènement assez peu connu de la guerre des Gaules alors qu'il est considéré comme marquant le début de cette guerre: la confrontation de Jules César face au peuple Helvète devant la ville de Genève. Et à travers ces évènements, nous verrons quelles valeurs et quelles morales politiques et guerrières nous sont dévoilées !


Voici la visite des vestiges de l'Oppidum du petit Salève en haute Savoie, aussi appelé "camp des Allobroges", il n'a pas joué de rôle connu dans la guerre des Gaules mais reste un bel exemple de la multitude de sites Gaulois encore inexplorés (archéologiquement) de nos jours !



La Saga des premiers Islandais : la colonisation

Cette nouvelle vidéo est la première d'une série qui aura pour sujet les coutumes et les mœurs païennes en Scandinavie ancienne, notamment en se basant sur les innombrables témoignages que nous ont légués les écrits Islandais !
Dans ce chapitre je résume assez brièvement l'histoire de l'Islande depuis les premiers explorateurs jusqu'à l'Althing de l'an 1000 qui verra l'adoption (forcée) du christianisme par le peuple Islandais.
N.B : Les orthographes des noms en vieux norrois ont été francisés car je n'ai pas la possibilité d'insérer des caractères spéciaux dans mon logiciel de montage vidéo. il manque donc des lettres comme: "á" "ð" " Þ" et "ó" qui ont été remplacées par leur équivalent en français.



Les Vikings, au delà de la légende

Dans cette vidéo, je vous propose un tour d'horizon de la société scandinave à l'époque des "vikings", dernier bastion du paganisme en Europe. Qui étaient ils? quelles étaient leurs professions ? leurs savoirs faires ? leur mœurs et leur hiérarchie ? C'est ce que vous découvrirez, loin des clichés cinématographiques et autres idées reçues.



Le destin d'un Viking : Ingólfr Arnarson

Dans cette vidéo, je vous propose de découvrir un Viking qui restera dans les mémoires comme le premier colon de l'Islande aux alentours de 874 e.c, et de voir quelle mœurs païennes transparaissent de ce récit.



Quels sont mes dieux ?

Dans cette vidéo, je réponds à une question posée dans les commentaires il y a quelques jours: "Tu es païen oui mais en quels dieux tu crois ?"



La_mesnie_Paienne.jpg







Richard Verrall - Did six million really die ? AudioBook

jewelry - 143 reads

, 22:40

Verrall_Richard.jpg


Richard Verrall - Did six million really die ? - AudioBook
Truth at last
(Richard E. Harwood)


Richard Verrall - Did six million really die ? - PDF
Richard Verrall - Nuremberg and other war crimes trials - PDF


Did Six Million Really Die? is a short (32 pages) Holocaust revisionist book.

The Author and his book
Willis A. Carto states that "In 1972 in England, Richard Verral, under the pseudonym of Richard Harwood, brought out the first edition of Did Six Million Really Die ? Later editions were titled Six Million Lost and Found. Largely a republication of Noontide's The Myth of the Six Million in an illustrated 8.5×11 format, with some additions and textual changes by Verral, millions of copies of this 'new' edition of the Noontide book have since been circulated (including in tabloid newspaper format edition) and it has been translated into several languages."

Verrall (Harwood) had written the booklet while a student at the University of London, having turned to the vexed subject of war crimes under the influence of Porfessor Paul Rassinier, to whom he dedicated his work. He subsequently worked on a booklet on the Main Nuremberg Trial 1945-46.

The Canadian trial
The publication of it in Canada by Ernst Zundel caused his notorious Holocaust trials.
At the trial revisionist historians in testimonies generally agreed with the statements in the book but also stated that there were some errors and unsupported claims.
Mark Weber testified at the trial. "Weber knew the author, Richard Verrall, was given a small amount of money to quickly produce Did Six Million Really Die ? as a journalistic venture. Verrall did not know and did not expect, as those who asked him to make the booklet did not expect, that the booklet would have anywhere near the impact that it had. Richard Verrall was not a specialist in history. He relied on secondary sources and produced the booklet very quickly. Weber knew Verrall and believed he did not maliciously or willfully make false statements of fact in the booklet. He wrote what he believed to be the truth at the time. Weber knew Verrall was very glad to have errors pointed out in the booklet. He wanted errors corrected in subsequent editions and in some cases they in fact had been corrected."

The book Did Six Million Really Die ? Report of the Evidence in the Canadian 'False News' Trial of Ernst Zündel - 1988 stated that "There is no doubt that Did Six Million Really Die ? contained errors. It was written hastily by a young University of London graduate, Richard Verrall (who used the pseudonym "Richard Harwood") in the early 1970s. The errors, however, were the type of minor error which one can find in the first edition of any non-fiction book. For example, Verrall wrote that the first allegation of mass murder of Jews was made against the Germans in 1943 by the Polish Jew Raphael Lemkin. In fact, the first charge of mass murder was made by the Allies in a Joint Declaration issued on December 17, 1942. The error played no significant part in the argumentation of the author. The significance and importance of Did Six Million Really Die? lay in its logic, its reasoning and its opinions. It critiqued the weaknesses of the evidence and arguments provided in orthodox "Holocaust" literature and it gave to the reader little-known alternate views of what happened in the camps, such as those of Dr. Russell Barton (who was present in Bergen-Belsen immediately after its liberation) and Thies Christophersen (who was stationed near Auschwitz during the war). It summarized the findings of the French revisionist historian Paul Rassinier, whose works at that time were not known at all in the English-speaking world. In short, Did Six Million Really Die ? did what polemical works were meant to do: it provided the reader with an alternate viewpoint on a historical event."


Vanguard_News_Network.jpg
Vanguard Audio Books - Alex Linder
Alex Linder - Audio Book
Vanguard News Network - Audio Book









Tamara Holt - Bean power

Various - 134 reads

, 14:02

Holt_Tamara_Bean_power.jpg


Tamara Holt - Bean power
(Cancer Prevention Cookbook)
85 fabulous low-cost, low-fat, high-fiber recipes for dips and spreads, soups, main dishes, salads, pastas, side dishes, sweets


Beans can't be beat for reducing cancer risk, diabetes control, a healthy heart, and weight reduction. Now they're easy to fix, and so delicious with...

A guide to eating beans features eighty-five recipes (each of which follows American Cancer Society guidelines for low-fat, low-cholesterol, and high-fiber content) for such bean dishes as White Bean Risotto with Shrimp and Mexican Lasagne.


Nutrition


bean_Power.jpg







Radio Melon - IRM : à la découverte de l'Alt Right Américaine

Conferences - 165 reads

, 07:30



Radio Melon - IRM : à la découverte de l'Alt Right Américaine

Avec Bellamy et Arnaud Lespingal


Facebook radio melon
Radio Melon - podcast


Radio_Melon_Les_enfants_terribles_88.jpg







Dr. William Pierce - The jewish corrupters

jewelry - 158 reads

, 08:08



Dr. William Pierce - The jewish corrupters


William_Luther_Pierce.jpgDr William Luther Pierce III (September 11, 1933 – July 23, 2002) was the leader of the White nationalist organization The National Alliance and a principal ideologue of the white nationalist movement. First educated as a physicist, he later worked with George Lincoln Rockwell, the founder of the American Nazi Party.



Pierce became well known as the author of a novel, The Turner Diaries (1978), written under the pseudonym Andrew Macdonald. He founded the religion of Cosmotheism, an admixture of panentheism, and promoted White nationalism, and White survival world-views.


Dr. William Pierce - Conditioning for Death



Dr. William Pierce - PDF

Dr. William Luther Pierce - Hunter - Audiobook
Dr. William Pierce - The Turner Diaries - Audiobook


The talmudic teachings



Dr. William Pierce - VIDEOS

Dr. William Pierce - The jews are our misfortune
Dr. William Pierce - Cosmotheism is the Meaning of Life (Our Cause)
Dr. William Pierce - Out of the Darkness
Dr. William Pierce - Child-Pornography, Exclusively a Jewish Business
Dr. William Pierce - Vision of a future world
Dr. William Pierce - Toward a Healthy Society
Dr. William Pierce - Why the Jews are Hated
Robert S. Griffin - The Fame of a Dead Man's Deeds

Dr. William Pierce - Media control
Dr. William Pierce - The history of everything
Dr. William Pierce - The jewish corrupters
Dr. William Pierce - How to bring down the house
Dr. William Pierce - The destruction of our World
Dr. William Pierce - Our revolutionary right
Dr. William Pierce - Extreme music
Dr. William Pierce - Lemmings
Dr. William Pierce - The lesson of Haiti
Dr. William Pierce - White altruism
Dr. William Pierce - We are all one race
Dr. William Pierce - What's the most important thing in your life
Dr. William Pierce - Thinking about a White future
Dr. William Pierce - The protocols of the learned elders of Zion
Dr. William Pierce - Do you remenber what started the second world war
Dr. William Pierce - White race suicide
Dr. William Pierce - The truth behind the Katyn forest massacre


Pierce_Corruptor.jpg







Louis Dasté - Les sociétés secrètes Leurs crimes

jewelry - 252 reads

, 10:01

Daste_Louis_Les_societes_secretes_Leurs_crimes.jpg


Louis Dasté (André Baron)
Les sociétés secrètes Leurs crimes
Depuis les initiés d'Isis jusqu'aux francs-maçons modernes


Dans certains procès scandaleux, les juges réclament le huis-clos. Dans le procès des Sociétés Secrètes qui est fait ci-après, il y a des crimes à la fois si répugnants et si abominables, que tous les yeux ne sont point faits pour en voir les détails.
C’est donc à huis-clos que ce livre sera lu par ceux-là seulement qui désirent savoir, en toute connaissance de cause, à quel point les Sociétés Secrètes méritent la haine et le mépris des honnêtes gens.


AVANT-PROPOS
L’histoire des Sociétés Secrètes emplit d’énormes et nombreux livres en toutes langues. Et malgré cela, les Sociétés Secrètes savent exercer une suggestion si habile sur les meilleurs esprits, qu’elles sont parvenues à faire complètement négliger,par presque tous les historiens, leur influence dans le monde, ainsi que leurs scélératesse de toute nature.
Combien pourtant elle est grande, cette malfaisante puissance des Sectes que la divulgation des fiches rédigées par les délateurs du Grand-Orient de France est venue faire éclater en fin aux yeux les plus fermés jusqu’alors !
Les Sociétés Secrètes ont toujours exercé des ravages ; elles, furent nuisibles et criminelles autrefois, comme elles le sont aujourd’hui encore, - immuables dans le Mystère, immuables aussi dans le Crime. Mais les honnêtes gens de tous les partis ne se doutent point du mal qu’elles font, du mal plus grand encore qu’elles peuvent faire, parce qu’ils ignorent la montagne de forfaits qu’elles accumulèrent dans le passé.
C’est pourquoi nous avons cru opportun de donner un aperçu du rôle malfaisant des Sociétés Secrètes à travers le monde et les âges, en remontant avec un soin scrupuleux aux sources historiques les plus pures.
Grâce aux efforts de travailleurs persévérants, appliqués à percer les voiles dont s’entoure la Franc-Maçonnerie, le branle-bas est commencé ; en France, la question maçonnique intéresse désormais des citoyens de plus en plus nombreux.
L’heure paraît donc venue de rassembler, en un seul faisceau de lumière, les rayons épars que les uns et les autres ont projeté, depuis des siècles, dans les ténèbres des Sociétés Secrètes.
Tel est le travail de bibliographie que nous avons cru utile au pays pour éclairer sa route semée d’embûches par les Sectaires de toute espèce.
Aussi bien, un incident heureux nous a puissamment encouragé dans notre projet d’écrire un livre qui résumerait d’une façon limpide à la Française ce qu’on a dit, ce qu’on sait du mal accompli par les Sociétés Secrètes : nous nous trouvions au Quartier Latin avec une heure à utiliser ; bien nous prit d’entrer à la Sorbonne, car nous eûmes le plaisir d’y entendre ce jour-là le sympathique doyen, M. Alfred Croiset parler, avec la précise éloquence qu’on lui connaît, du rôle très grand et très pernicieux joué dans l’antiquité, au sein du peuple athénien, par les Associations occultes. M. Croiset affirmait que la révolution dite des Quatre-Cents, à Athènes, fut l’œuvre des Sociétés Secrètes appelées Hétairies. Là, comme toujours, ces groupes oligarchiques jouèrent leur rôle éternel, c’est-à-dire qu’ils opprimèrent le peuple avec bassesse et férocité.
Quelques années plus tard, au dire du grand historien Thucydide, ce sont encore les Sociétés Secrètes qui ont armé les bras des Trente Tyrans à Athènes or, ce sont ces hommes qui, parmi tant d’autres victimes moins illustres, ont assassiné juridiquement Socrate, parce que Socrate était l’ennemi déclaré des Tartufes criminels tapis dans les Loges de ce temps-là. Ainsi donc, la domination de ces Terroristes d’il y a vingt-quatre siècles fut en quelque sorte une tyrannie pré-maçonnique, aussi lourde que l’est aujourd’hui la domination des Loges. Combien le joug des Sociétés Secrètes fut toujours dégradant, c’est ce que nous allons prouver ci-après.


Louis Dasté - Les sociétés secrètes et les juifs
Louis Dasté - Marie-Antoinette et le Complot Maçonnique

Hébraïsme - PDF
Franc-maçonnerie - PDF








Flavien Brenier - Les juifs et le Talmud

jewelry - 245 reads

, 08:08

Brenier_Flavien_Les_juifs_et_le_Talmud_Couv.jpg


Flavien Brenier - Les juifs et le Talmud
Morale et principes sociaux des juifs d'après leur livre saint : le Talmud
(Avec un aperçu des circonstances historiques dans lesquelles le peuple juifs renonça à la loi de Moïse)


Avant-propos
Aucun problème ethnique ou religieux ne s’est posé, à travers l’Histoire, d’une manière plus générale, plus continue et plus obsédante que le problème Juif. Aussi loin qu’on se reporte depuis que les Juifs sont campés au milieu des nations - et cette manière de vivre est bien antérieure pour eux à l’époque où les armées romaines leur infligèrent ce qu’on appela « la dispersion » - on trouve les Juifs en lutte avec tous les peuples qui les ont reçus dans leur sein. Les convulsions de cet éternel conflit emplissent une partie de l’Antiquité et tout le Moyen-Âge. Dans les temps modernes, si la lutte entre l’élément juif et les éléments chrétiens et musulmans revêt un caractère d’acuité moindre, c’est qu’Israël a eu l’habileté de cacher son agression, jadis presque toujours directe, sous mille masques habilement fabriqués. Mais qu’on soulève au hasard l’un de ces masques, et, sous le péril qui menace chaque peuple dans sa sécurité nationale, dans sa prospérité matérielle, dans sa liberté religieuse ou dans sa paix sociale, presque toujours on trouvera le Juif.
C’est le Juif, en effet, qui a modifié les conditions d’existence économique des nations, en créant un système financier qui lui permet d’accumuler, à plaisir, les ruines publiques ou privées. C’est le Juif qui a déchaîné, en dix pays, la persécution antichrétienne, pour assouvir la haine séculaire de sa race contre les serviteurs du Christ. C’est le Juif qui a mis le feu à l’édifice social en semant l’idée collectiviste dans le monde par le moyen de ces agitateurs et théoriciens hébreux qui s’appelèrent Karl Marx, Lassalle et Singer en Allemagne ; Neumayer, Adler et Aaron Libermann en Autriche ; Fribourg, Léon Frankel et Haltmayer, en France ; James Cohen en Danemark ; Dobrojanu Ghéréa, en Roumanie ; Kahn, Lion et Samuel Gompers, aux États-Unis.
C’est le Juif qui est, dans le monde entier, derrière toutes les entreprises de dépravation morale dans le domaine artistique ou littéraire. C’est le Juif, enfin, qui a successivement servi d’espion contre toutes les puissances assez imprudentes pour lui faire accueil.
Ce formidable travail de corruption et de destruction, constamment poursuivi à travers les siècles, pose un point d’interrogation qui n’a pu être effacé jusqu'ici. Quelle force mystérieuse a transformé la race juive en ce « fléau de Dieu » dont nous venons, à grands traits d’esquisser le rôle ? … Voilà la question qui se présente fatalement à l’esprit quand on a étudié l’œuvre funeste d’Israël depuis plus de deux mille ans.


Flavien Brenier - PDF
Flavien Brenier - Les origines secrètes du bolchevisme
Flavien Brenier - L'Allemagne occulte Le vieux Dieu allemand

Talmud - PDF


Les_juifs_et_le_Talmud.jpg







Arnold Leese - Sottise du Gentil : les Rothschild

jewelry - 272 reads

, 13:13

Leese_Arnold_Sottise_du_Gentil_Les_Rothschild.jpg


Arnold Leese - Sottise du Gentil : les Rothschild
En complément : Le Bolchevisme est juif

www.lulu.com


Arnold Spencer Leese (1878 - 1956)
Arnold Leese était la parfaite mouche du coche sur le dos de l'establishment britannique. En raison de son insistance pour que la Grande-Bretagne ne s'engage pas dans une guerre avec l'Allemagne et ainsi sauver des millions de vies et par la même occasion l'Empire britannique, allant donc contre la volonté des juifs, il fut emprisonné sans inculpation ni procès en vertu du Règlement. 18b. L'un des grands faits cachés concernant la Deuxième Guerre mondiale est que les pouvoirs "démocratiques" ("Alliés") ont, de façon similaire à celle des puissances de l‟ "Axe", emprisonné les opposants politiques.
Alors, quelle est la différence ?
"Cui bono, cui Bono…"


"Si je tente de tuer un rat avec un bâton et que je le tienne dans un coin, je ne suis pas indigné s'il essaie de me mordre et qu‟il crie et qu‟il baragouine. Ma tâche consiste à ne pas me fâcher et à garder mon sang froid, afin de soigner mon jeu de jambes et à continuer de le frapper là où ce sera le plus efficace."
Arnold S. Leese, s‟exprimant à la réception à son retour de prison le 17 février 1937.


Arnold Leese - PDF
Rothschild - PDF


Préface
Ce petit livre a été produit avec l'intention de combler un vide, qui, selon l'auteur, n‟a que trop duré. Les travaux sur les Rothschild sont nombreux, mais presque tous ceux-ci sont soit intentionnellement inexacts, soit, comme le chef-d'oeuvre du comte Corti, longs et plutôt ennuyeux. Mon livre ne contient rien de superflu et doit être lu lentement.

Je ne me préoccupe pas des anecdotes sur les Rothschild, et ni leurs "sarcasmes", ni leur "charité" ne m‟inspirent. Je ne m'intéresse pas aux Rothschild en tant qu'hommes ou robots, mais seulement en tant que juifs ; ce livre, qui a été condensé afin d'être à la portée de tout travailleur ou travailleuse, traite des principaux aspects du contrôle sur les Gentils par le poids de l'argent, un contrôle utilisé à des fins non Gentilles.

En ce qui concerne les 150 dernières années qui ont été riches en évènements qui ont secoué le monde, il n'a pas été facile de condenser ce que je dois dire dans le cadre d'une publication à un shilling. Pour permettre à ceux qui ont oublié leur histoire ou (soyons honnêtes) ne l'ont jamais apprise, afin de suivre le récit plus facilement, un calendrier de certains des principaux évènements historiques de la période suit cette préface, et je conseillerais au lecteur d‟avoir à portée de main, lors de la lecture du livre, un carnet d'histoire scolaire ordinaire afin de s‟y référer à l‟occasion.

Sur la page suivant le Calendrier, le lecteur trouvera une liste des principaux ouvrages à partir desquels des citations, etc. ont été tirées, ainsi que les lettres de l'alphabet utilisées comme références à ceux-ci.
Ainsi, par exemple, le signe (B, Vol. IV. p. 272) se réfère à ce volume et cette page dans le Jewish Encyclopedia.

Dans cette tentative, je sais que je ne peux exposer qu'une petite fraction du mal total perpétré dans le passé par certains membres de cette famille juive ; mais, comme un géologue qui raconte l'histoire de la terre par ses observations sur les affleurements rocheux, je raconte l'histoire du contrôle des Rothschild sur les Gentils à partir des preuves qui ont éclaté au grand jour, afin que mes lecteurs puissent eux-mêmes juger ce qui reste encore enfoui.

Confiant que ce livre permettra à d'autres de répandre ce savoir, je dépose maintenant cette clé dans les rouages qui se heurtent, grincent et surchauffent d‟une démocratie dépassée. Je demande à mes lecteurs de se mettre au travail, car le temps est compté.

ARNOLD LEESE
White House, Pewley Hill, Guildford
28 février 1940


Leese_Le_Bolchevisme_est_juif.jpg







- page 1 of 213