René Binet - Contribution à une éthique raciste


Books

René Binet - Contribution à une éthique raciste.jpg


Acheter la version papier du livre - Book Depository - Amazon - The Book Patch
René Binet - Contribution à une éthique raciste


René Binet, mort dans un accident de voiture le jour de son 44e anniversaire, le 16 octobre 1957, fut un militant « socialiste raciste », comme il se qualifiait. Très préoccupé par les questions sociales dans sa jeunesse - il fut également syndicaliste -, il pensa trouver des solutions dans le marxisme. Membre des Jeunesses communistes, il rejoint, après en avoir été exclu, la mouvance trotzkyste. Conquis par l’idéal fasciste, il s’engage à partir des années 1940 parmi les combattants de l’ordre nouveau. Après la guerre, durant laquelle il combat dans la division Charlemagne, il poursuit la lutte en tant que journaliste (Le combattant européen, Le Nouveau Prométhée) et militant dans diverses structures qu’il rejoint ou qu’il crée : le Parti républicain d’unité populaire, les Forces françaises...


Sommaire
Création de l’homme nouveau
Socialisme et Racisme
La pensée de l’homme nouveau
Le raciste et son peuple
Le raciste et son parti
Le raciste et la liberté
Le raciste et la morale
Un parti et son programme
Une renaissance personnelle et le parti
Un dernier mot


Préface
À Barcelone, en 1969, la Xe assemblée du Nouvel Ordre Européen, sur proposition du Mouvement celtique, a décidé la création de l’Institut supérieur des sciences psychosomatiques, biologiques et raciales. Cet institut, qui a déjà publié plusieurs ouvrages pour la défense de la race, se devait d’éditer une oeuvre posthume de René Binet qui fut, en 1951, l’un des cinq membres fondateurs de ce même Nouvel Ordre Européen.
Avant de lire ‘‘ Contribution à une éthique raciste ‘’, j’ai éprouvé, je l’avoue, de l’appréhension. Ce texte, qui remonte à près de trente ans, n’allait-il pas se trouver dépassé par la recherche scientifique, par les événements politiques, par d’autres ouvrages de doctrine, ou, du moins, ‘‘ vieilli ’’ par l’inactualité de ses références ?
Eh bien ! À part deux ou trois points tout à fait secondaires et à part quelques négligences d’expression que l’auteur eût sans doute éliminées, tout est encore écrit en lettres de feu. Le premier chapitre, par exemple, est non seulement d’absolue avant-garde dans la pensée raciste, mais il ouvre, précisément aujourd’hui, de nouveaux et immenses horizons à quiconque désire arracher nos peuples à la décadence et les ramener sur le chemin de l’ascension biologique.

Par un hasard extraordinaire, l’idée maîtresse de l’ouvrage n’a jamais été plus actuelle. René Binet montre, en effet, que le socialisme non marxiste, s’il ne se place pas au service de la race, ne peut que tâtonner et va de scission en scission. Seul le racisme lui apportera l’unité, car le véritable socialisme n’est que la conséquence logique de la défense d’une race... Au moment où, sous la menace de la crise économique, se multiplient les groupements socialistes nationaux à la recherche d’une irréalisable unité, le présent ouvrage apporte la solution, la seule solution du problème.
Mais Binet n’a pu être si actuel que parce qu’il est inactuel. Il nous parle comme s’il vivait aujourd’hui, parce qu’en réalité il n’est pas encore mort, parce qu’il est en tout cas du XXIe siècle.
On ne lira pas cet ouvrage comme un roman. Mais on le relira inlassablement, car la vigueur et la hardiesse de la pensée forcent à la réflexion.
Et à l’action.

Si Binet s’adresse à toutes les forces saines, capables d’agir, il s’adresse plus qu’à tous aux jeunes. Aux jeunes qui peuvent donner leur vie entière à la cause, tandis que nous autres, les anciens, ne pouvons offrir que ce qu’il en reste. Aux jeunes qui, ayant le plus d’avenir, ont aussi le plus de tâches.
Et Binet leur parle. Il leur dit comment construire le Parti, l’arme de la race. Il leur dit la grandeur, la beauté de l’accomplissement du devoir.
Mais le lecteur jugera lui-même. Et il fera circuler ce livre.
Notre institut espère pouvoir rééditer bientôt les autres oeuvres de René Binet.

G.-A. Amaudruz


René Binet - PDF
Pour plus d'informations

Gaston-Armand Amaudruz - PDF

Angry Goy II Ezra Pound - Le travail et l'usure
WAWA CONSPI
WAWA CONSPI
The Savoisien
The Savoisien - Lenculus
Exegi monumentum aere perennius