Books

Wednesday, September 22 2021

Grégory Bouysse - Encyclopedie de l'Ordre Nouveau - Volumes 10 - Volumes 11

Encyclopedie de l'Ordre Nouveau - Volumes 10.jpg


Grégory Bouysse - Encyclopedie de l'Ordre Nouveau
Volumes 10 - Volumes 11


Dans le volume 10 sont étudiés les départements des Basses-Pyrénées zone nord (correspondant environ au Pays Basque) et des Landes. Avec ce volume la région de Bordeaux (3 départements) est donc désormais entièrement couverte. Il est intéressant de faire des comparaisons entre ces deux départements de la région côtière :

- D’un côté les Basses-Pyrénées (zone nord), où les mouvements et partis de la Collaboration ont eu un certain nombre d’adeptes (le PPF et le RNP dépassent la centaine de membres chacun), plus en raison de l’assez haute densité de population (sur la bande côtière du moins) que d’un quelconque particularisme local. On note en effet que la « question basque » ne joue quasiment aucun rôle dans la vie politique d’alors (même si fut pressenti un militant culturel basque, Eugène Goyheneche, comme chef départemental de la Milice, qui déclina). Comme partout en zone nord, la Milice Française s’installe très tardivement dans la région (début juin 1944). Elle y eut une particularité sans doute unique, dans le sens où deux de ses chefs principaux sont liés à la Résistance ! Elle sera donc orientée par eux dans une « voie de garage », son action se contentant principalement de lutter contre le marché noir et de faire du social. Il est vrai également que les maquis furent peu nombreux dans le département, et la Résistance plus discrète qu’ailleurs. En témoigne le faible nombre d’exécutions sommaires. 106 portraits sont présentés pour ce département.

- De l’autre côté, le département des Landes, zone de vide démographique, où les partis collaborationnistes furent bien plus groupusculaires et cantonnés quasi-exclusivement à Dax et Mont-de-Marsan. Mais les militants, dont la Milice Française locale, rattrapent leur très faible nombre en pratiquant une collaboration et une activité plus grande, sous l’impulsion d’un chef particulièrement brutal. 69 portraits sont étudiés dans ce département.


Encyclopedie de l'Ordre Nouveau - Volumes 11.jpg


Dans le volume 11 sont étudiés les départements Basses-Pyrénées & Landes (zone sud) et Hautes-Pyrénées. Avec ce volume la région de Toulouse (9 départements) est donc elle aussi entièrement couverte. Il est très intéressant de faire des comparaisons entre ces deux départements, qui représentent un peu les deux extrêmes de ce qu’à pu être l’occupation :

- D’un côté le département des Basses-Pyrénées & Landes (zone sud), où la Milice Française locale se signale par sa modération et sa relative neutralité envers les forces adversaires, notamment grâce à la personnalité de son chef départemental (Henri Dabadie), qui se refusa à monter des opérations contre les maquis locaux et à procéder à des actions policières de répression, ainsi qu’à collaborer avec les Allemands. On peut mettre ceci en corrélation avec le faible nombre d’exécutions sommaires commises par les FFI dans le département (l’un des plus faibles de la zone sud). A noter également qu’on ne recense aucun agent français du S.D (« gestapiste ») dans le département. 134 portraits sont ici présentés.

- De l’autre, le département des Hautes-Pyrénées, où la Milice Française se montra très offensive et répressive, notamment à l’été 1944. Le nombre d’exécutions sommaires avant, pendant et après la Libération y est à contrario très élevé. Ce fut une vraie hécatombe, les miliciens et collaborationnistes (ou supposés tels) payant le prix fort. 117 portraits principaux sont présentés pour ce département.


Grégory Bouysse - Encyclopédie de l'Ordre Nouveau :

- Hors-série - NSDAP-SS-SA-NSKK-NSFK - Partie 1
- Hors-série - Français sous l'uniforme Allemand Partie 2 - Sous-officiers & hommes du rang de la Waffen-SS
- Légion des Volontaires Français - Bezen Perrot & Brigade Nord-Africaine
- Volume 7 - Histoire du SOL, de la Milice Française & des mouvements de la Collaboration
- Hors-série - Français sous l'uniforme allemand Partie III : LVF
- Volume 2 - Histoire du S.O.L, de la Milice Française & des mouvements de la collaboration
- Volume 1 - Histoire du S.O.L, de la Milice Française & des mouvements de la collaboration

Sunday, September 19 2021

Charles A. Beard - President Roosevelt and the coming of the war, 1941

Beard President Roosevelt and the coming of the war 1941.jpg


Charles A. Beard - President Roosevelt and the coming of the war, 1941


Conceived by Charles Beard as a sequel to his provocative study of American Foreign Policy in the Making, 1932-1940, President Roosevelt and the Coming of the War outraged a nation, permanently damaging Beard's status as America's most influential historian.

Beard's main argument is that both Democratic and Republican leaders, but Roosevelt above all, worked quietly in 1940 and 1941 to insinuate the United States into the Second World War. Basing his work on available congressional records and administrative reports, Beard concludes that FDR's image as a neutral, peace-loving leader was a smokescreen, behind which he planned for war against Germany and Japan even well before the attack on Pearl Harbor.

Beard contends that the distinction between aiding allies in Europe like Great Britain and maintaining strict neutrality with respect to nations like Germany and Japan was untenable. Beard does not argue that all nations were alike, or that some did and others did not merit American support, but rather that Roosevelt chose to aid Great Britain secretly and unconstitutionally rather than making the case to the American public. President Roosevelt shifted from a policy of neutrality to one of armed intervention, but he did so without surrendering the appearance, the fiction of neutrality. This core argument makes the work no less explosive than it was when first issued in 1948.


Second World War - PDF

Thursday, March 11 2021

Jacques de Mahieu - Colón llegó después

Jacques De Mahieu Colón llegó después Los templarios en América.jpg


Jacques de Mahieu - Colón llegó después
Los templarios en América


Una hipótesis revolucionaria que demuele las doctrinas oficiales sobre el descubrimiento de América. Casi no quedan dudas de que los polinesios, los monjes irlandeses y los vikingos llegaron a América antes que Cristóbal Colón. También es posible que antes llegara una de las tribus perdidas de Israel. Ahora, el respetado estudioso francés Jacques de Mahieu exhuma pruebas de que los Templarios participaron en la colonización precolombina de América, y de que América, a su vez, aportó cuantiosas riquezas al tesoro legendario de la controvertida Orden.


Jacques de Mahieu - Los templarios en la América precolombina
Jacques de Mahieu - Colon el embustero

Jacques de Mahieu - Vidéos
Jacques de Mahieu - PDF


Los templarios en América.jpg

Wednesday, December 9 2020

L'invasion Indo-aryenne - Ulfric d'Alsace


Ulfric d'Alsace - L'invasion Indo-aryenne


Récemment, une étude publiée dans le numéro de Genome Research provenant d’une équipe internationale dirigée par Michael Bamshad à l’université de l’Utah affirme, qu’en Inde, les membres des castes de rang supérieur sont génétiquement plus similaires aux Européens, tandis que les castes inférieures sont plus similaires aux Asiatiques.
Ce travail, qui constitue l’étude la plus complète à ce jour, à propos de la constitution génétique des différentes castes en Inde souligne de fait l’existence de migrations de peuples blancs dans l’Histoire indienne, mais également de leur implication au sein de cette région du monde.


Ulfric d'Alsace - Vidéos

Les Indo-Européens dans la Chine antique
L'origine des Aryens


invasion Indo-aryenne Ulfric Alsace.jpg

WAWA CONSPI
WAWA CONSPI
The Savoisien
The Savoisien - Lenculus
Exegi monumentum aere perennius