A. Puig - La race de vipères et le rameau d'olivier


Books

Puig_A_La_race_de_viperes_et_le_rameau_d_olivier.jpg


Acheter la version papier du livre - Book Depository - The Book Patch
A. Puig - La race de vipères et le rameau d'olivier
Solution de la question juive (Baruteil-Puig)
(Abbé Pierre Baruteil)


Chapitre premier
D’où vient le juif ?

Servitudes et Juges du peuple hébreu. - Schisme. - Tableau chronologique des rois de Juda et d'Israël. - Fin du royaume d'Israël. - Samaritains. - Fin du royaume de Juda. - Retour de la captivité de Babylone – Les soixante-dix semaines de Daniel. - Distribution chronologique des semaines de Daniel. - Grands-Prêtres des hébreux. - Après le retour de Babylone. - Grands-prêtres et princes machabées. - Grands‑prêtres des juifs après la perte du pouvoir civil.


Chapitre II
Conservation de la race d’Israël


Chapitre III
Qu’est-ce que le juif ? Moralité du juif en général

La chair. — Caractère sanguinaire du Juif. — Inquisition juive. — Extermination, assassinats politiques. — Molochisme Juif.


Chapitre IV
Les juifs après Jésus-Christ

Leur dispersion. — À la recherche des tribus perdues. — Quelques plaignants contre les Juifs dès les premiers siècles du Christianisme. — Crimes reprochée aux Juifs. — Principaux bannissements des Juifs. — Rentrée des Juifs.


Chapitre V
Qu’est-ce que le juif depuis Jésus-Christ

Ethnographie. Physiognomonie. Le libre arbitre toujours sauf. — Le Juif de Midi, le Juif d'Allemagne, littérateur, savant, médecin etc., M. Kif-Kif. — Juifs galiciens et polonais. — Juifs opérant en France. — Nosologie Juive. — Gale, ulcéras, anémie, scrofules, plique, flux, etc. — Langue. Couleurs Juives. Drapeau de la domination universelle d'Israël. — Le Juif pue. — Les bains de propreté de la femme juive de Russie d'après Kalixt de Wolski. — La littérature et le fumet juif.


Chapitre VI
Explication de l'esprit juif

Difficulté de déchiffrer l'esprit juif. — Le secret juif. — Le Talmud. — Légitimité du mensonge et du parjure. — Légitimité du mensonge réel ou par les faits, c'est-à-dire par les fausses conversions religieuses. — Le Juif ment dans la traduction du Talmud. — But dans lequel le Juif s'arroge le droit au mensonge. — Pourquoi le Talmud doit rester toujours un mystère pour les non-Juifs. — Le Talmud est toujours le livre de la loi de la nation juive. — Composition du Talmud. — Le Talmud code civil actuel de la nation Juive. — Le pieux talmudiste Rothschild et sa nation. — dissidence apparente, ou talmudistes et réformés. — Le Juif au point de vue religieux. — Preuves. — Excellence du rabbin. — Son autorité. — Sa sagesse. —Dieu à l’école. — Malédiction et puissance du rabbin. — Pauvre Moïse. — La crainte du Juif. — Distinction entre le sujet et l'objet. — Dogme Juif sur l'humanité, ou : le Juif au point de vue de sa race et des autres races. — Base de l'Antisémitisme. — Le Juif Considéré Individuellement et dans ses rapports envers Dieu et envers les étrangers à sa race. — Définition du Juif. — Impudence Juive. Joseph Reynach.


Chapitre VII
Conséquences logiques et pratiques de l’esprit juif contre les autres races sans distinction

Première conséquence de l'esprit Juif. — Deuxième conséquence de l'esprit juif. — Troisième conséquence qui découle de l'esprit Juif ou de la définition du Juif. — Quatrième conséquence de la définition du Juif.


Chapitre VIII
Moyens employés par les Juifs pour réaliser les conséquences analysées plus haut et pour arriver à la domination universelle


Chapitre IX
Moyens pratiques contre les faux principes et contre l'action malfaisante d’Israël

Auteurs cités dans cet ouvrage


Augustin-Joseph Jacquet
Concours de la Libre Parole sur les moyens pratiques d'arriver a l'anéantissement de la puissance juive en France
République plébiscitaire

Lenculus.pngEx-Libris Lenculus

Edouard Drumont - PDF
Maurice Barrès - PDF
Urbain Gohier - PDF
Bernard Lazare - PDF



Drumont_Puig.jpgPréface


Le 22 octobre 1895, à l'instigation de ses amis les Antisémites d'Algérie, M. Edouard Drumont ouvrit dans la Libre Parole un concours dont voici le sujet :
« Des moyens pratiques d'arriver à l'anéantissement de la puissance juive en France, le danger juif étant considéré au point de vue de la race et non au point de vue religieux. »


Le concours fut clos le 1er juin 1896.
Le jury pour juger les Mémoires se composa de :
MM. Maurice Barrès, ancien député.
Colonel comte Gaston de Brémond d'Ars.
Paul de Chamberet.
Théodore Denis, député.
Julien Dumas, députe.
Docteur Dupouy.
Urbain Gohier, rédacteur au Soleil.
Vicomte d'Hugues, député.
Bernard Lazare, publiciste. (Il dut se retirer à partir du 18 juin.)


Millevoye, rédacteur en chef de la Patrie.
De Montfort, député, auteur d'une proposition de loi relative aux conditions de naturalisation des étrangers.
Nemours Godré, rédacteur à la Vérité.
De Pontbriand, député, auteur d'une proposition de loi relative aux conditions de naturalisation des étrangers.
Rouyer, ingénieur des Arts et Manufactures.
Edmond Turquet, ancien député, ancien sous‑secrétaire d'État aux Beaux-Arts.
Charles Vincent, rédacteur à la Gazette de France.
Colonel Wilbois.

Ces messieurs devaient avoir à juger environ 150 manuscrits.
Les résultats du concours furent proclamés le 7 novembre 1896.
Le 6 du même mois l'auteur du présent Mémoire, recevait de M. le Président du jury, la lettre suivante :

« Paris, 6 novembre 96,
Monsieur Puig.
Vous avez appris par le journal de ce matin, que la Commission vous a, dans sa séance d'hier soir, décerné une première médaille de vermeil.
Votre Mémoire m'a vivement intéressé par votre magistrale et savante étude du Talmud.
Je serais fort heureux, Monsieur, de faire votre connaissance.

Veuillez agréer, Monsieur, l'expression de mes meilleurs sentiments.
E. Rouyer,
Président de la Commission
du Concours de la Libre Parole ».


Avant de répondre à la question du concours, l'auteur a voulu s'assurer de l'identité du prévenu, ainsi que de la réalité et de la gravité de ses crimes.
À cette fin, remontant jusqu'aux origines des Juifs, il les suit dans leur évolution, dans leurs vicissitudes et leurs différents états sociaux, et dans leurs pérégrinations sur tous les points de l'univers où la main de Dieu les a rejetés jusqu'à nos jours.
Il les étudie : dans leur corps, aux points de vue ethnologique, physiologique, etc ; dans leur âme : par leurs aptitudes intellectuelles et morales ; d'après le Talmud toujours en vigueur, il fait l'analyse et la synthèse psychologique de leur esprit, il en donne la définition, en développe les conséquences contre les non-Juifs ; il en montre le but, (lequel n'est autre que la domination universelle assise sur la négation de tous nos droits) non moins que les moyens de l'atteindre, et l'état actuel de la puissance juive dans le monde entier ; enfin après avoir réfuté les erreurs juives, tant spéculatives que pratiques, il indique les moyens d'en conjurer les effets désastreux, ou d'arriver à l'anéantissement de la puissance juive en France, le danger juif étant considéré au point de vue de la race et non au point de vue religieux.


Kahal - PDF
Talmud - PDF
Hébraïsme - PDF
Rothschild - PDF


Jeu du juif-errant
jeu_juif-errant.jpg

Startpage.com Wilhelm Marr - La victoire du Judaïsme sur le
WAWA CONSPI
WAWA CONSPI
The Savoisien
The Savoisien - Lenculus
Exegi monumentum aere perennius