Louis-Ferdinand Céline - Les beaux draps


Books

Louis-Ferdinand Céline Draps.jpg


Acheter la version papier de Les beaux draps - Book Depository - The Book Patch - Amazon
Louis-Ferdinand Céline - Les beaux draps


Ça y est ! Il paraît que tout change qu’on est maintenant dans les façons, la Rédemption, les bonnes manières, la vraie vertu. Faudra surveiller son langage. Y a des décrets aussi pour ça. Je suis passé en Correctionnelle, faut pas que ça recommence ! Surtout ne dénommons personne ! Rien que des idées générales !

La démocratie partout et toujours, n’est jamais que le paravent de la dictature juive.
Bagatelles pour un Massacre


Les Beaux Draps est édité sous l'Occupation le 28 février 1941 aux Nouvelles Éditions françaises. Le titre est une référence à l'expression populaire « être dans de beaux draps ».
Louis-Ferdinand Céline exprime une nouvelle fois son aversion des Juifs et des francs-maçons, son dégoût de la démocratie parlementaire, sa vision très sombre du déclin de la France dans l'entre-deux-guerres, sa xénophobie, mais aussi sa sympathie pour l'occupant allemand.
Cependant, l'ouvrage fut interdit en zone occupée le 4 décembre 1941 par le gouvernement de Vichy, qui y essuie de nombreuses critiques.

C'est dans ce pamphlet que l'écrivain développe son idée des semaines de travail de trente-cinq heures, qu'il nomme le « communisme Labiche » (d'Eugène Labiche, auteur de vaudevilles).

L'ouvrage, comme d'ailleurs les autres pamphlets de Céline L'École des cadavres de 1938 et Bagatelles pour un massacre de 1937, se trouve difficilement en France, excepté en bibliothèque. Lucette Destouches, veuve de l'écrivain, s'oppose à toute réédition, tenant à respecter la volonté de Céline qui ne voulait pas que ces textes fussent republiés après 1945. En effet, le 10 mai 1939, Céline et Robert Denoël décidèrent de retirer de la vente Bagatelles pour un massacre et L'École des cadavres même si ces deux titres n'étaient pas visés directement par le décret Marchandeau. Ce décret-loi dit « loi sur les habitants », promulgué le 21 avril 1939 par le garde des Sceaux Paul Marchandeau, s'appliquait à la presse et avait pour objet de protéger les minorités raciales et religieuses.


Louis-Ferdinand Céline - L’école des cadavres
Louis-Ferdinand Céline - Voyage au bout de la nuit

Louis-Ferdinand Céline - PDF


Les beaux draps.jpg

Alexandre Rawyler - Gaston-Armand Amaudruz Trafic d'organes et d'état civil en France
WAWA CONSPI
WAWA CONSPI
The Savoisien
The Savoisien - Lenculus
Exegi monumentum aere perennius