February 2012


Books

Wednesday, February 29 2012

Alexandre Soljenitsyne - Deux siecles Ensemble Tome I et II

http://www.the-savoisien.com/blog/public/img2/Alexandre_Soljenitsyne.png


Alexandre Soljenitsyne - Deux siecles Ensemble Tome 1 et 2


- Le crime de Soljenitsyne est d'aborder la place et le rôle des Juifs russes dans les institutions et le mouvement bolchévique. Sujet hérétique frappé d'interdit !
On y apprend (tome 2 couvrant la période allant de 1917 à 1972) que plus de 50% des organes essentiels au fonctionnement du Bolchevisme naissant étaient composés de Juifs (Comité Central-Commissaires Politiques - NKVD etc.) Or si l’on rapproche ces informations au fait avéré que les Bolcheviques ont assassiné 20 Millions de Russes, cela équivaut presque à 4 Shoah, ce qui d’ailleurs démontre à la fois la cruauté humaine et le fait que les Juifs n’ont pas le monopole de la victimisation ; que le devoir d'histoire vraie devrait aussi s’appliquer aux Russes. Que le livre de Soljénitsyne puisse être boycotté est une forme élaborée et hypocrite de négationnisme et ceux qui liront le livre ont le devoir de la faire connaitre au maximum afin qu’une page de l’histoire ne soit pas passé par pertes et surtout profits.


http://www.the-savoisien.com/blog/public/img2/Soljenitsyne_Alexandre.jpg


Déjà en 1921, un Journaliste Anglais du nom de WILTON (correspondant du Time à Moscou) a publié à Paris sous le titre : Les derniers jours des Romanoffs. «J'ai fait tout ce qui était en mon pouvoir pour agir en chroniqueur impartial», écrivit Wilton.
L’ouvrage de Soljénitsyne "Deux siècles ensemble" est un monument d’érudition ; Fayard a eu grand mérite de le publier.

- Autre crime impardonnable : Soljenitsyne tente de montrer que les pogroms sont fomentés par les révolutionnaires (p. 228) et non par des partisans du Tsar.


http://www.the-savoisien.com/blog/public/img2/Nicolas_2_et_sa_famille.jpg


- Devoir d'histoire ; Il y a 91 ans, l'assassinat de Nicolas II et de la famille impériale russe par des juifs. «En conséquence» conclut Wilton, «il n'y a pas de raison d'être surpris du rôle prépondérant des Juifs dans l'assassinat de la famille impériale. C'est plutôt le contraire qui aurait été surprenant.»

Pour plus d'informations.

Monday, February 27 2012

Ragnar Benson - The Modern Survival Retreat


Ragnar Benson - The Modern Survival Retreat
A New and Vital Approach to Retreat theory and practice

Ragnar Benson's classic survivalist's tome, The survival retreat : A total plan for retreat defense, provided practical information for people preparing for a possible foreign invasion or the chaotic aftermath of a nuclear war. But in light of shocking events that have occured since that book's publication in 1983, Ragnar has come to the conclusion that retreaters must defend against a new but equally formidable enemy - our own government.

For more

Sunday, February 26 2012

Intégral "Les juifs en France" - George Montandon, Fernand Querrioux, Lucien Pemjean, Lucien Rebatet

Intégral Les juifs en France.jpg


Acheter la version papier du livre - Book Depository - Amazon - The Book Patch
Les Nouvelles Editions Françaises - Intégral "Les juifs en France"


Dr George Montandon ; Comment reconnaître le juif ?
Dr Fernand Querrioux ; La médecine et les juifs.
Lucien Pemjean ; La presse et les juifs.
Lucien Rebatet ; Les tribus du cinéma et du théâtre.


Les Nouvelles Editions Françaises
Robert Denoël a fondé les Nouvelles Editions Françaises le 20 novembre 1940, en transformant la dénomination de sa société « La Publicité Vivante », qui datait du 15 octobre 1937.
Il crée cette enseigne un bon mois après la réouverture des Editions Denoël : elle n’est donc pas destinée à remplacer temporairement sa maison fermée par les Allemands du 17 juin au 15 octobre 1940, comme on l’a dit, mais à publier des ouvrages imposés par l’occupant.
Pourquoi y publie-t-il aussi Les Beaux Draps ? Auguste Picq expliquait que le pamphlet de Céline avait servi de « faire-valoir » aux N.E.F. Je suppose que les livres pour enfants de Thornton Burgess, publiés pour la première fois en 1933 par les Editions Denoël et Steele et remis en vente en 1940 avec l’adresse des Nouvelles Editions Françaises, avaient aussi cette fonction.
Les quatre volumes publiés entre novembre 1940 et mars 1941 dans une collection au titre bien compromettant : « Les Juifs en France », ont été vendus à moins de 3 000 exemplaires. Au cours de son procès, en juillet 1945, Denoël dira qu’il a arrêté cette collection après le quatrième volume, « en voyant les mesures prises contre les Juifs ». Le fait est que trois autres titres annoncés au second plat de couverture des quatre premiers n’ont jamais paru.
Les Nouvelles Editions Françaises, domiciliées au 21, rue Amélie, c’est-à-dire dans le bâtiment accolé à celui des Editions Denoël, n’avaient pas d’existence légale : c’est en transformant le ‘‘19’’ en ‘‘21’’ sur un acte d’association provisoire (cf. Chronologie, 23 janvier 1941) que Denoël, ou George Hagopian, son homme d’affaires, entérinent une situation de fait (les volumes étaient bien entreposés à cette adresse) mais sans la notifier au Registre de commerce.
Les rares documents à l’en-tête des N.E.F. que l’on possède portent tous la signature de Robert Denoël. Maurice Bruyneel dit Albert Morys avait bien, en février 1941, signé le prière d’insérer des Beaux Draps avec le titre de « secrétaire général », et Auguste Picq, le comptable des Editions Denoël, pris en main les comptes de la société, il n’en demeure pas moins qu’un seul homme a, comme dans toutes ses entreprises, présidé aux destinées des Nouvelles Editions Françaises, et ne s’en est d’ailleurs pas caché à la Libération : Robert Denoël.


Les juifs en France.jpg


Pour plus d'information


Volumes parus :

1. Dr Montandon – Comment reconnaître le Juif ?
Un portrait physique et moral du Juif par un des maîtres de l’ethnologie contemporaine.

2. Dr Querrious – La médecine et les Juifs.
Le fidèle tableau de l’incroyable invasion juive dans la médecine française.

3. Lucien Pemjean – La Presse et les Juifs.
Israël détenait en France toutes les agences de presse, tous les journaux. Maître de l’opinion, il a corrompu le pays et l’a poussé à la catastrophe.

4. Lucien Rebatet – Les Tribus de Cinéma et du Théatre.
Des désastres financiers, un abaissement calculé de la sensibilité et du goût français, tel est le bilan de l’activité juive à la scène et à l’écran. On peut en croire le plus mordant et le mieux informé de nos critiques.

En préparation :

5. Jean Drault L’Histoire truquée par les Juifs.

6. Pierre Gérard Le Commerce juif.

7. Georges Champeaux Le Juiverie parlementaire.


Saturday, February 25 2012

Arnold Spencer Leese


Arnold Spencer Leese

Arnold Leese (1877-1956), né à Lytham St Annes (en), Lancashire, était un homme politique britannique.
Les British Fascists seront rejoint en 1924 par Arnold Spencer Leese, un vétérinaire âgé de 45 ans. Il écrit un petit ouvrage : Fascism for Old England (Le Fascisme pour la vieille Angleterre).
Il se lie d'amitié avec Arthur Kitson, réformateur monétaire. Grâce à cette relation, il rencontre Henry Hamilton Beamish, fondateur de la Britons Society. Celui-ci va inculquer à Leese ce qui deviendra son cheval de bataille : la primauté de la race et la lutte contre la juiverie internationale. Selon Beamish, on ne pouvait être patriote sans être antijuif.
En 1928, Leese fonde, à Chandos House, à Londres, l'Imperial Fascist League dont la philosophie est le national-socialisme. Il en devient le chef en 1930. Son organe officiel est la revue The Fascist. La ligne du parti sera un fascisme racial pur et dur.

Thursday, February 23 2012

Michael Collins Piper


Michael Collins Piper

Michael Collins Piper's bestselling books are unparalleled resources for those who wish to unravel the religious, economic, and political forces driving the world to catastrophe.

Tuesday, February 21 2012

Yallop David - Au nom de Dieu

http://www.the-savoisien.com/blog/public/img19/Yalop_David_-_Au_nom_de_Dieu.jpg


Yallop David - Au nom de Dieu
A-t-on tué le pape Jean-Paul 1er ?


Le grand journaliste anglais, David Yallop, affirme que Jean-Paul 1er n'est pas mort dans des circonstances aussi naturelles et aussi claires que le prétendit le Cardinal Villot le 28 septembre 1978. N'aurait-on pas alors subi une de ces campagnes de désinformation dont le Vatican peut donner le secret millénaire à tous les KGB et CIA du monde ?
Pourquoi aurait-on éliminé le Saint Pontife si le Vatican dans les années 70 n'était pas devenu le lieu géométrique de toutes les « combinazioni » de la Mafia qui y blanchissait son argent, de la loge maçonnique P2 qui y déployait ses filets, de la Banco Ambrosiano et de l'institut pour les oeuvres de la Religion qui y faisaient fructifier des deniers d'origine plus ou moins sacrée ? Le banquier Roberto Calvi, « suicidé » en juin 1982 à Londres, le politicien Licio Gelli, « évadé » récemment des prisons helvétiques, Monseigneur Marcinkus, maître d’œuvre omniprésent et omnipotent croisent dans ces pages ministres et cardinaux, tueurs et saintes gens, banquiers et hommes de main. Le dollar-roi file de Milan à Rome, de Rome à Zurich, de Zurich aux Bahamas avec des aller et retour incessants et fructueux. Dans ce tourbillon de millions, ce maelström de délires mégalomaniaques, de complots et d'intrigues, un pauvre successeur de Pierre fut prix au piège de son humilité et de sa sainteté.
David Yallop, connu pour des enquêtes retentissantes, après trois années d'investigations dans les milieux les plus secrets et les plus inaccessibles du monde, a écrit le plus implacable et le plus passionnant des réquisitoires sur le véritable pouvoir des forces occultes en Occident et sur leur plus illustre victime… mais « Vatican Entreprise S.A. » continue de prospérer.

Monday, February 20 2012

Robert Brasillach


Robert Brasillach

Robert Brasillach, né le 31 mars 1909 à Perpignan (Pyrénées-Orientales), fusillé le 6 février 1945 au fort de Montrouge, à Arcueil (Seine ; aujourd’hui Val-de-Marne), est un écrivain, journaliste, et critique de cinéma français.
Outre ses activités littéraires, il est également connu pour son engagement politique à l'extrême droite : formé à l'Action française, il évolue vers le fascisme dans les années 1930 (tout en continuant d'écrire dans L'Action française), et devient collaborationniste pendant la Seconde Guerre mondiale.

Friday, February 17 2012

L'esclavage en Afrique par un ancien diplomate




L'esclavage en Afrique par un ancien diplomate

Où l'on lit qu'un lien étroit existe entre les zingari (romanichelle) et l'hébraïque trafiquant de jeune animaux à visage humain. La pourriture est toujours la même depuis des siècles et des siècles.
L'Arbi n'en est qu'une facette supplémentaire. Qui parle de ce qui se passe en Afrique du Nord ? Ne rêvons pas, ces dégénérés continuent leur saloperies. Ce n'est pas un peu de colonisation qui va les empêcher de se faire plaisir...


L'esclavage subsiste encore, excepté en Algérie, dans toute l'immense étendue de l'Afrique Septentrionale, Centrale et Équatoriale ! Il règne toujours au Marok, et la triste expérience du passé ne permet guère, hélas d'avoir une grande confiance dans l'efficacité pratique des mesures adoptées récemment par la Sublime-Porte et Ali-Bey, possesseur du royaume de Tunis. Les intentions de ces princes sont des plus louables, mais seront-elles bien respectées ?
(...)« On prétend que les Circassiens réfugiés dans l'Empire Ottoman continuent à vendre leurs enfant s; mais ce qu'ils avaient de mieux jadis étaient les enfants qu'ils volaient aux Russes. Leurs nobles n'ont jamais vendu les leurs, et ce que j'ai vu de leurs enfants de basse classe ne peut pas fournir des sujets de première qualité. Il y a donc tout lieu de croire que les marchés d'esclaves de Top-Hane se recrutent avec des enfants achetés ou volés en Europe, particulièrement dans les provinces roumaines de Hongrie, si bien qu'il y a quelques années, le parlement Hongrois en avait pris l'alarme. Il paraît que ce sont surtout les zingari, connus pour être des voleurs d'enfants. qui se livrent à ce commerce, soit en vendant les leurs, soit, plus souvent, ceux des autres.
« Depuis longtemps, il n'y a plus de marché public. Ce sont de vieilles femmes qui amènent les enfants de très loin et les livrent aux chalands, dans certaines maisons particulières, dont les portes ne s'ouvrent qu'à bon escient. » (...)
(...) Comme on le voit, la luxure et la polygamie ne sont pas seules les causes de l'esclavage. Dans certaines régions de l'Afrique, l'homme le plus considéré est celui qui possède le plus grand nombre de femmes. Et puis, ailleurs, on a besoin d'esclaves, de femmes, de jeunes filles surtout, pour les funérailles sanglantes, pour les sacrifices expiatoires, pour les hécatombes traditionnelles! comme on a 'besoin d'esclaves pour le transport des marchandises et le paiement de l'ivoire. (...)
(...) La ville d'Araba, sur la rive droite du Niger, a vingt mille habitants, point de roi, mais trois cents à quatre cents roitelets. La royauté est accessible à tout le monde. L'unique moyen est d'immoler un ou deux êtres humains. C'est le signe de la puissance et de la richesse.


Wednesday, February 15 2012

William Bramley - The Gods Of Eden

http://www.the-savoisien.com/blog/public/img10/the_gods_of_eden.jpg
William Bramley - The Gods Of Eden

They Came To Earth Millions Of Years Ago To Spread The Poison Of Hatred,
War And Catastrophe...
They Are With Us Still...

Human history is a seemingly endless succession of bloody conflicts and devastating turmoil. Yet, inexplicably, in the light of astonshing intellectual and technological advancement, Man's progress has been halted in one crucial area: he still indulges the primitive beast within and makes war upon his neighbors.
As a result of seven years of intense research, William Bramley has unconvered the sinister thread that links humanity's darkest events - from the wars of the ancient pharaohs to the assissination of JFK. In this remarkable, shocking and absolutely compelling work, Bramley presents disturbing evidence of an alien presence on Earth - extraterrestrial visitors who have conspired to dominate Humankind through violence and chaos since the beginning of time...a conspiracy which continues to this very day.

Tuesday, February 14 2012

Cazalot Georges - Le complexe de Néron


Cazalot Georges - Le complexe de Néron

Le 28 mai 1987, le quotidien LIBERATION publiait un extrait d'une lettre de lecteur. Aussitôt c’était une immense lever de boucliers, à tel point que Serge JULY, son directeur, devait retirer sous la pression, le numéro de la vente. Money étant Money, il attendait pourtant midi avant de le faire. Le chef du service du courrier, un certain Jean-Marie BARTEL était licencié. Un an plus tard il était encore au chômage.
La presse des Hautes-Pyrénées reprenant LIBERATION ne se faisait pas faute de m'insulter et une feuille de chou hebdomadaire rédigée par un ancien auxiliaire de police passé à la politique, au parti républicain très exactement, titrait sous une photo anthropométrique de police : "CAZALOT, LA HONTE DE LA BIGORRE A ENCORE FRAPPE" Participant à ce moment là au pèlerinage traditionaliste PARIS-CHARTRES, je ne pouvais répondre.
Ma lettre faisait partie d'un lot de 140 expédiées de puis le 1er janvier 1981 aux plus Hautes Autorités Françaises et Internationales, aux médias écrits, parlés et télévisés et à différentes personnalités telles que MM. IKOR, WELLERS, PIVOT, CAUVIN, GALLIBERT, Monseigneur POUPARD... etc. et bien d'autres.
Jusqu'à l'incident du 28 mai, je n'avais reçu personnellement que quatre réponses :

- du Ministère des Anciens Combattants et Victimes de Guerre pour me dire que l'HOLOCAUSTE était un fait acquis et qu'il n'y avait pas à revenir sur cette vérité ;
- de l'Assemblée Européenne qui me précisait que cela ne la regardait aucunement,
- de l'hebdomadaire l'EXPRESS qui m'insultait,
- et, fin 1981, du Ministre de l'Intérieur, Gaston DEFFERRE qui m'envoyait ses sbires pour m'interroger.

Pour la première fois, le 28 mai, je réussissais à percer la cuirasse, sans employer de termes techniques, d'une manière simple avec des moyens simplistes pouvant toucher le plus grand nombre de lecteurs, et surtout de lecteurs moyens.
Je ne suis ni un intellectuel, ni un savant, ni un professeur, ni un historien, je suis simplement un homme simple qui cherche à savoir ce qui s'est passé à défaut de chercher la vérité. Ce qui est terrible d'ailleurs avec la vérité, c'est que lorsqu'on la cherche on la trouve et elle fait très mal. Je m'efforce, même si cela ne vole pas bien haut, si c'est comme le disait BARTEL dans une interview assez mièvre de toucher non pas des intellectuels, mais le bon peuple de France, qui est, même s'il n'est pas très instruit de toutes ces questions capable de faire des additions, des soustractions et des divisions, capable de dire si un chat est un chat ou non.
Voici donc cette lettre dans son intégralité. Mais avant, une mise au point s'impose.

Pour plus d'informations

Sunday, February 12 2012

David Icke


E-Books en Français
E-Books in English


A little wisdom...

Your religious calling was written on plates of stone by the flaming finger of an angry God.
Our religion was established by the traditions of our ancestors, the dreams of our elders that are given to them in the silent hours by the Great Spirit. And the premonitions of the learned beings.
It is written in the hearts of our people, thus:
We do not require churches - which would only lead us to argue over God. And the thought that white men should rule over nature and change its ways to his liking, was never understood by the red man.
Our belief is that the Great Spirit has created all things.
Not just mankind, but all animals, all plants, all rocks, all on Earth and amongst the stars with true soul.
For us, all life is holy.
But. You do not understand our prayers when we address the Sun, Moon, and Winds. You have judged us without understanding, only because our prayers are different.
But we are able to live in harmony with all of nature. All of nature is within us and we are all part of nature.

Chief White Cloud

Friday, February 10 2012

Roger Dommergue Polacco de Ménasce - Le martyre et l'holocauste des nègres par les juifs trafiquants esclavagistes.



Le martyre et l'holocauste des nègres par les juifs trafiquants esclavagistes.

Par Roger Dommergue Polacco de Ménasce
un Juif en désaccord absolu avec la judéopathie mondialiste totalitaire.

Quand la communauté noire internationale va-t-elle demander des réparations à la communauté juive pour l'immense préjudice que lui a causé le commerce juif des esclaves? Quand dressera-t-on un monument commémoratif de ce crime de lèse-humanité à ne jamais oublier?
Parmi ceux qui accompagnaient Christophe Colomb à son arrivée en Amérique, il y avait cinq juifs: Luis de Torres, Marco, Bernal, Alonzo de la Calle, Gabriel Sanchez. Ils persuadèrent Colomb de capturer 500 Indiens et de les vendre comme esclaves à Séville en Espagne. Les juifs furent chassés d'Espagne en 1492 et du Portugal en 1497. Ils s'installèrent aux Pays-Bas où ils fondèrent «la Compagnie hollandaise des Indes Occidentales» (c'est à dire l'Amérique).
En 1654, Jacob Barsimson fut le premier juif à émigrer de Hollande vers New Amsterdam (New York). De nombreux juifs le suivirent, s'établissant sur la côte et commerçant avec les autochtones. Le premier à exercer ainsi ce métier fut Layman Lévi qui échangeait des pacotilles venues de Hollande contre de précieuses fourrures. Les juifs Nicholas Lowe et Joseph Simon prirent alors part à ce fructueux commerce. Lowe eut l'idée de vendre du rhum aux Indiens sans méfiance. En un rien de temps la ville portuaire de Newport comptait 22 distilleries. Toutes appartenaient à des juifs. L'intoxication alcoolique des Indiens et les massacres perpétrés en état d'ivresse sur les premiers colons européens sont dus à cette initiative juive.
Newport, qu'on appela longtemps «Newport juif», devint un centre mondial du trafic d'esclaves avec l'Afrique. Les bateaux partaient de Newport vers l'Afrique Occidentale pour y capturer leur cargaison humaine noire. 128 bateaux qui débarquaient des esclaves à Charleston appartenaient à des Juifs de Newport et de Charleston. La traite des esclaves était un monopole juif. Le juif Aaron Lopez joua un rôle très important dans ce monstrueux commerce de 1726 à 1774, il contrôla personnellement 50% de la traite de ces êtres humains dans toutes les colonies américaines.
En 1717 la première loge maçonnique fut fondée: 90% des membres en étaient juifs. Vingt ans plus tard la loge maçonnique King David fut fondée. Elle était entièrement juive.
Accompagnons le bateau «Abigaïl» du juif Aaron Lopez jusqu'en Afrique Occidentale. En mai 1752, il fut chargé de 34.000 litres de rhum, d'une énorme quantité de fers à mettre aux mains et aux pieds des Noirs qui seraient ramenés comme esclaves. Il y avait aussi pistolets, poudre, sabres, et une abondante camelote, comme fond de «commerce». Le capitaine Freedman était un juif. Trois mois plus tard ils abordaient la terre d'Afrique où de nombreux agents d'établissements juifs, travaillaient pour le compte des trafiquants d'esclaves, étaient sur place. Les choses se passèrent comme avec les Indiens: les chefs des tribus noirs étaient saoulés au rhum et vendaient or, ivoire et membres de la tribu. Souvent on menait les tribus noires à travers forêts et steppes jusqu'à la côte. Le trajet durait des semaines et beaucoup succombaient. Les cravaches empêchaient les colonnes d'esclaves de s'arrêter. On abandonnait à une mort affreuse ceux qui ne pouvaient suivre. Des ossements jonchaient les pistes. Arrivés à la côte, ils étaient laissés dans leurs fers, inspectés comme du bétail, et gardés par des chiens féroces.
On leur rasait le crâne et on les marquait au fer rouge, ce qui permettait de reconnaître les fugitifs. Pères, enfants, femmes étaient séparés et de désespoir certains se noyaient en se jetant à la mer. Un voyage sans espace de trois mois était atroce. Manque de place, scènes de folie pour quelques centimètres carrés, matière fécale, fouets pour faire régner le calme. Les femmes étaient violées par l'équipage. Les nombreux morts étaient jetés par-dessus bord.
Historiens et statisticiens évaluent à 9 millions le nombre des victimes de cette horreur juive banalisée. Véritable holocauste celui-là. 11 millions ont dû survivre débarqués dans les ports américains où ils furent vendus dans de véritables marchés à bestiaux.
Les bénéfices furent considérables: par exemple le voilier «la Fortuna» revint en Amérique avec 217 Noirs payés 4300 dollars et revendus 41.438 dollars. Dans le nord des États-Unis le trafic d'esclaves était interdit. Les juifs Sandifortd Lay, Woolman, Solomon et Benezet œuvrèrent afin qu'il devînt légal. L'institut Carnégie de Washington possède de nombreux documents qui prouvent de façon radicale que le vaste trafic d'esclaves fut un monopole juif, sur lequel les non-juifs n'avaient aucune participation. (...)
Parmi les habitants de Newport et de Charleston nous relevons plus de cent noms juifs participant au trafic d'esclaves et à l'exploitation des distilleries, depuis Isaac Gomez à Abraham All, en passant par Felix de Souza et Aaron Lopez connus comme les rois du trafic d'esclaves... Dans un article publié peu avant la guerre des six jours, le Professeur Shahak nous a montré que le trafic d'esclaves entre l'Europe et l'Orient, était entièrement entre les mains des juifs, autre «petit détail ...» Tous les Juifs connaissaient cet horrible trafic, ce crime monstrueux. Pourquoi les rabbins n'ont-ils pas déféré les auteurs devant un tribunal? Pourquoi les honnêtes petits juifs n'ont-ils pas opposé une âpre résistance à ce génocide authentique, lui, et qui ne souffre pas de contradictions arithmético-techniques (comme au sujet de la révision à la basse – 10 x moins ! - du nombre des Juifs morts durant la Deuxième Guerre mondiale et l’impossibilité technique des gazages massifs d’êtres humains avec du Ziklon B !) ? Aujourd'hui encore l'immense majorité des Noirs aux U.S.A ont le statut social d'assisté. Or cette misère de la masse noire est due aux trafiquants juifs d'esclaves de l'époque.
Les descendants des trafiquants juifs sont-ils coupables, comme on veut que les Allemands le soient d'un holocauste plus que remis en question? Qu'en pense Bronfman, roi de l'alcool et chantre milliardaire d'un holocauste de 6 millions de juifs, alors que l'American Jewish year book, fixe à 3.300.000 le nombre de juifs présents en 1941 en Europe occupée? Qu'ont fait les juifs en matière de réparations envers la population noire alors que l'Allemagne aura versé en 2030, la somme de 119 milliards 790 millions de marks (Multiplier par 3 pour avoir l'équivalent en francs) !!!
Que vont faire les Juifs pour entretenir la mémoire et le sentiment de culpabilité juive envers les Noirs? Ce génocide va-t-il être rappelé sans cesse dans les médiats? Les politiciens juifs vont-ils sans cesse demander pardon aux Noirs? Va-t-on conduire les enfants juifs sur les lieux du crime ou à des expositions? Vont-ils faire en sorte que cet horrible génocide ne tombe jamais dans l'oubli?
Actuellement des êtres humains en provenance d'Asie, d'Amérique Latine et d'Afrique sont l'objet de trafics menés par des juifs. Que vont faire les juifs à leur égard? Et les Palestiniens? Qui en dehors du professeur Shahak, va s'élever contre le martyre et l'injustice qui leur est imposé? Où sera le monument commémoratif et quelles réparations les juifs vont-il accorder aux Russes pour ceux massacrés dans des Goulags par un régime entièrement juifs par ses idéologues, ses financiers, ses politiciens, ses administrateurs et ses bourreaux carcéraux et concentrationnaires, ou réduits à des famines volontairement agencées comme en Ukraine où il y eut six millions de morts?
Les juifs vont-ils demander pardon pour l'outrecuidance de leurs livres saints racistissimes: «Le peuple de Yahwé est le peuple distingué parmi tous les peuples. - Israël est le peuple élu entre toutes les nations - Le Seigneur t'a choisi pour être son peuple à lui parmi tous les peuples de la terre - Tous les peuples que le Seigneur ton Dieu te livre, tu les dévoreras et les regarderas sans pitié - De tes fils tu feras des princes par toute la terre - Yahwé a mis Israël à la tête de toutes les nations - Le Seigneur ton Dieu exterminera les peuples chez qui tu te rends pour les déposséder de leur territoire - Les Dieux des autres peuples sont des fantômes, des idoles et des démons.- Aux serviteurs des idoles il faut faire une guerre d'extermination.»
Y a-t-il une phrase analogue de ce type mystico-mégalo-paranoïaco-raciste dans tout Mein Kampf? Non! Absolument pas.

30 décembre 2004


Autres sources et travaux:
Who brought the slaves to America?-(Liberty Bell, decembre 1976).
Elisabeth Donnan: Documents illustrative of the History of the slave trade to America.
Malcom Cowley: Adventures of an African slave. (1928).
Rabbi Morris A. Gutstein: The Story of the Jews in Newport. (Carnegie Institute of Technology-Pittsburgh).
The Secret Relationship Between Blacks and Jews publié en 1991 par The Nation of Islam, PO Box 551, Boston MA 02119, USA.

Pour plus d'informations

Wednesday, February 8 2012

Michel Desmurget - TV Lobotomie




Michel Desmurget - TV Lobotomie
La vérité scientifique sur les effets de la télévision


« La télé est dangereuse pour les hommes. L'alcoolisme, le bavardage et la politique en font déjà des abrutis. Était-il nécessaire d'ajouter encore quelque chose ? Le mal est fait ... Personne ne pourra empêcher maintenant la marche en avant de cette infernale machine. Adieu travail ! Demain, on pensera sans effort, puis on ne pensera plus et on crèvera enfin de la plus triste vie. »
Louis-Ferdinand Céline, Cahiers 1957-1961

Tuesday, February 7 2012

Chevalier Gougenot des Mousseaux

http://www.the-savoisien.com/blog/public/img17/Roger_Gougenot_des_Mousseaux.png
Roger Gougenot des Mousseaux,
dit aussi le chevalier Gougenot des Mousseaux, né le 22 avril 1805 à Coulommiers et mort le 5 novembre 1876 dans cette même ville, est un journaliste et écrivain polémiste français.
Catholique ultramontain, Gougenot des Mousseaux consacra plusieurs ouvrages à l'histoire de la magie et de l'ésotérisme et à la dénonciation des sociétés secrètes, de l'hébraïque et de la franc-maçonnerie. Il est considéré comme l'un des précurseurs de l'antisémitisme de plume.

Pour plus d'informations

Monday, February 6 2012

Emery-Coderre Joseph - Étude sur les effets de la vaccination


Emery-Coderre Joseph - Étude sur les effets de la vaccination
1875

Enfin nous avons touché la fibre sensible des vaccinateurs publics dans notre article du 20 Juillet qui n'a été publié que le 25 ; ils se sont décidés cette fois à s'exécuter de bonne ou mauvaise grâce, ils l'ont fait dans l'intérêt de l'infaillibilité de la vaccination. Je ne répondrai pas à ce qu'il y a d'impertinent dans l'article du Dr. Larocque; je vais relater les faits de l'enfant Leblanc, et chacun jugera de la valeur du raisonnement des vaccinateur publics et de leurs amis.

Pour plus d'informations

Sunday, February 5 2012

Honsik Gerd - Fiend and Felon


Honsik Gerd - Fiend and Felon (Schelm und Scheusal)
America's Idol - a Crook!
Power, Perjury and Murder in Simon Wiesenthal's Footsteps

I wish to express my gratitude to my staunch friend. Ernst Zündel for providing the documents to the Walus case.
Gerd Honsik

Saturday, February 4 2012

Jürgen Graf

http://www.the-savoisien.com/blog/public/img13/Jurgen_Graf.jpg
Jürgen Graf
English E-books

Jürgen Graf né le 15 août 1951 à Bâle est un essayiste révisionniste suisse-allemand. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages révisionniste et a été condamné par la justice suisse pour négation de crime contre l'humanité (humanité=juifs, les "autres" n'étant pas humains).

Et si tous les autres acceptaient le mensonge imposé par le Parti
– si tous les rapports racontaient la même chose –
le mensonge passait dans l'histoire et devenait vérité.
George Orwell, 1984

Pour plus d'informations
http://www.the-savoisien.com/blog/public/img13/giant_graf_jurgen.png

WAWA CONSPI
WAWA CONSPI
The Savoisien
The Savoisien - Lenculus
Exegi monumentum aere perennius