You are not logged in.

WAWA CONSPI - The Savoisien

Exegi monumentum aere perennius

Announcement

#1 08-07-2014 20:01:14

Le Blaireau des Carpettes
Guest

Abbé Luigi Villa - Pie XII “Le Vicaire” de Hochhuth et le vrai Pie XII

Abbé Luigi Villa
Pie XII “Le Vicaire” de Hochhuth et le vrai Pie XII

Villa Luigi - Pie XII "Le vicaire" de Hochhurt et le vrai Pie XII.pdf
http://www.histoireebook.com/index.php? … ai-Pie-XII

« Notre devoir n’est pas de pleurer, mais de construire ».
(Pie XII)

« Dieu veille sur son Eglise et s’Il permet que dans sa milice, elle soit humiliée,
Il sait ce qu’Il fait et qui sait que de son humiliation Il voudra tirer quelque autre gloire ».

(Pie IX)

Pie_XII__Le_Vicaire__de_Hochhuth_et_le_vrai_Pie_XII.jpg

______________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________

Pie_XII__Le_Vicaire__de_Hochhuth_et_le_vrai_Pie_XII-3.jpg

Un article, dans le journal “La tribune de Genève” du 18 septembre 1942,
met en évidence que Pie XII avait protesté contre le traitement des juifs à Vichy, en France.
Le Gouvernement Pétain avait ordonné aux autorités de l’Église locale d’ignorer la protestation du Pape.
La protestation fut au contraire lue.

______________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________

Pie_XII__Le_Vicaire__de_Hochhuth_et_le_vrai_Pie_XII-1.jpg
J’ai écrit ce livre en 1964 déjà, en réponse au drame impie de l’allemand Rolf Hochhuth qui fut une véritable insulte à Pie XII et à l’âme chrétienne et, devant la figure d’un si grand Pape, ce fut le geste d’un pauvre type !
Cette œuvre théâtrale d’Hochhuth “Le Vicaire”, qui fut représentée à Berlin, le 20 février 1963, sur la scène Kurfurstendamm, se fondait sur le prétendu “silence” de Pie XII face aux crimes nazis et à la déportation des Juifs dans les camps concentration.
À la publication de mon livre, le débat très violent qui éclata dans notre Parlement italien, à la suite de la représentation de “Le Vicaire”, cessa tout d’un coup !
Le “silence” diplomatique de Pie XII, comme le Pape lui-même dès 1943, en avait expliqué les raisons au Collège des Cardinaux, vue l’impossibilité de faire valoir les droits humains élémentaires auprès des Autorités nazies, plus qu’un “silence” fut un “hurlement” grâce justement à l’action continue et efficace qu’il entreprit, sauvant ainsi plus de 400.000 juifs.

Ce fut pourtant le cri “d’une voix dans le désert face à la délinquance nazie”, un hurlement qui fut d’ailleurs reconnu, surtout par les chefs juifs eux-mêmes dans des déclarations publiques, personnelles et de groupe, comme je l’ai rapporté en détail dans mon ouvrage.
Mais alors, pourquoi tant d’acharnement dans les calomnies et les manifestations de rue en Italie et à l’étranger ? Et comment se fait-il qu’on ne fit pas connaître les dessous diaboliques des si nombreuses manifestations vulgaires et diffamatoires dirigées contre la personne de l’angélique Pape Pacelli ?
Ce n’est qu’en 2007 que Ion Michai Pacepa, ancien général et directeur des “Services secrets” roumains révéla sur la revue newyorkaise “National Review”, qu’il avait manipulé pendant des années, sur ordre du KGB, l’image de Pacelli auprès de l’opinion publique internationale, et il affirma que la documentation pour écrire “Le Vicaire” fut fournie à Hochhuth par le général du KGB, Ivan Agayants dans le cadre d’une campagne de désinformation, nommée en code “Position 12”, qui avait été approuvée par Nikita Khrouchtchev dans l’intention de discréditer moralement le Pape, en le faisant apparaître comme un glacial sympathisant des nazis et un témoin silencieux de l’Holocauste.
Selon Pacepa, la documentation avait été soustraite par eux espions roumains, accrédités en tant que religieux et infiltrés dans les archives du Vatican, avec la complicité du Cardinal Casaroli, alors employé de la Secrétairerie d’Etat du Saint-Siège, appelé à ce poste par le Pape Jean XXIII ! Hochhuth, avec sa médiocrité et à la solde du KGB, par sa pièce de théâtre de “Le Vicaire”, se prêta à discréditer moralement un grand Pape qui a condamné les crimes nazis et ceux du communisme soviétique !

______________________________________________________________________________

Pie_XII__Le_Vicaire__de_Hochhuth_et_le_vrai_Pie_XII-4.jpg

Lettre du Rabbin français André Zaoui au Pape Pie XII, par laquelle le rabbin
se félicitait du bien immense et la charité incomparable avec laquelle le Pape
et l’Église s’étaient prodigués pour défendre les juifs de Rome,
en particuliers les enfants, les femmes et les vieux.

Board footer


Minds - VK - GAB - RSS

Balder Ex-libris - Histoire Ebook - Free PDF - Aryana Libris - PDF Archive

Aldebaran Video - Viva Europa - Le Gentil - Un grain de Sable

WAWA CONSPI
WAWA CONSPI
The Savoisien
The Savoisien - Lenculus
Exegi monumentum aere perennius