You are not logged in.

WAWA CONSPI - The Savoisien

Exegi monumentum aere perennius

Announcement

#1 26-09-2013 22:26:40

Lou Som Pau II
Member
Registered: 06-03-2011
Posts: 554

Brotherhood of murder

______________________________________________________________________________

Brotherhood of murder

______________________________________________________________________________


Brotherhood of murder.mp4 (224.7 MB)
https://mega.co.nz/#!7B5HDQDI!FsPRpzxeL … uJWT4xAe84


pacte_de_la_haine.jpg

Fondation
Le groupe fut créé par Robert Jay Mathews en septembre 1983. Il s’était lancé très tôt dans la politique, en fondant une organisation anticommuniste (Les Fils de la Liberté), dénonçant également les abus du gouvernement fédéral. Il a été plus tard très influencé par le livre de William Gayley Simpson, Which Way Western Man ? (Quelle voie pour l’homme blanc ?) ; c’est avec ce dernier qu’il prend conscience du danger encouru par les Blancs. Il participe à diverses manifestations, fréquentant notamment le chef du mouvement Aryan nations, Richard Butler. Proche de la National alliance, il est l’un des orateurs de la convention de 1983.

C’est notamment au sein de ces groupes que R. J. Mathews va recruter les membres avec lesquels il va fonder der Brüder Schweigen, qui deviendra célèbre sous le nom de The Order. Ses membres fondateurs sont Robert Jay Mathews, Ken Loff (un voisin et ami) ainsi que Dan Bauer, Randy Evans, Randy Duey, Denver Parmenter et Bruce Pierce (recrutés au sein du groupe Aryan nations), et les nouveaux venus David Lane, Richard Kemp et Bill Soderquist. D’autres seront intégrés plus tard, comme Frank Silva, Richard Scutari, qui sera nommé responsable de la sécurité, et David Tate.
Ils avaient pour objectif premier la création d’un État autonome blanc au Nord-Ouest des États-Unis qu’ils avaient commencé à former en appelant des familles blanches à les rejoindre. Le mouvement a recruté des militants sur l’ensemble du territoire américain pour lutter contre le gouvernement (dénommé comme ZOG, gouvernement d’occupation sioniste) dans une optique révolutionnaire.

Action
La première opération du groupe fut l’attaque d’un sex-shop détenu par un membre de la communauté juive. Cette opération fut avant tout symbolique, le braquage ayant rapporté moins de 400$. Les autres attaques seront plus rentables et rapporteront au groupe plusieurs millions de dollars (une attaque contre un fourgon de la Brink’s le 19 juillet 1984 rapporte 3,6 millions de dollars). Outre les braquages, The Order commis également des attentats contre un théâtre et une synagogue, et s’était lancé dans la fabrication de fausse monnaie.
Bruce Pierce est arrêté en tentant d’écouler des faux billets. Son chef Robert Jay Mathews va commettre un braquage pour payer sa caution. Si l’argent est utilisé pour financer le groupe, il est également distribué aux diverses organisations nationalistes, suprémacistes, etc.
Le 18 juin 1984, le groupe passe à un stade supérieur en s’attaquant physiquement à celui qu’ils ont placé en numéro 2 sur leur liste. L’israélite Alan Berg animait une émission de radio dans laquelle il prenait systématiquement la défense de tous les déviants et dénonçait avec autant de haine l’Amérique blanche et chrétienne. Un commando de l’Ordre l’abattra devant chez lui.
Ayant touché dès lors un point particulièrement sensible, l’État va tout mettre en oeuvre pour retrouver les résistants. La police va finir par arrêter (également en tentant d’écouler des faux billets) et faire parler Tom Martinez (l’une des nouvelles recrues avec Gary Yarborough), qui va révéler au FBI tout ce qu’il sait à propos du groupe et de ses méthodes.

Mort de Bob Mathews et procès.
Les autorités vont lancer une véritable chasse à l’homme qui va se terminer pour Robert Jay Mathews dans une maison de Whidbey Island.
Refusant de se rendre, une fusillade éclate entre lui et les agents fédéraux. Ils sont près de 100 contre lui : ils utiliseront les tirs de snipers, des armes automatiques, puis des grenades. En vain : le héros américain résiste et tient tête. Ses ennemis vont finir par incendier sa maison en utilisant un hélicoptère de combat. Bob Mathews succombe les armes à la main, brûlé vif, ayant jusqu’à la fin refusé de se rendre et après avoir résisté 24 heures.

http://www.youtube.com/watch?v=dX-Cp6o_Zyk

Offline

Board footer


Minds - VK - GAB - RSS

Balder Ex-libris - Histoire Ebook - Free PDF - Aryana Libris - PDF Archive

Aldebaran Video - Viva Europa - Le Gentil - Un grain de Sable

WAWA CONSPI
WAWA CONSPI
The Savoisien
The Savoisien - Lenculus
Exegi monumentum aere perennius