You are not logged in.

WAWA CONSPI - The Savoisien

Exegi monumentum aere perennius

Announcement

#1 15-07-2011 23:23:55

Lou Som Pau II
Member
Registered: 06-03-2011
Posts: 554

J. Philippe Rushton (James Watson)

______________________________________________________________________________

J. Philippe Rushton

______________________________________________________________________________

Audios

Rushton.jpg

John Philippe Rushton (né le 3 décembre 1943, à Bournemouth, Royaume-Uni) est professeur de psychologie à l'Université de Western Ontario, Canada. Bien que son étude porte principalement sur l'altruisme, il est surtout connu pour ses ouvrages sur l'intelligence et les différences ethniques. Directeur depuis 2002 de la Pioneer Fund, une fondation scientifique spécialisée dans l'étude de l'hérédité, et connue pour son eugénisme, il est l'auteur de Race, Evolution and Behavior (1995). Il participe à Mankind Quaterly, une revue d'anthropologie financée par la Pioneer Fund et dotée d'un comité de lecture.

L'œuvre de Rushton s'intéresse principalement aux groupes ethniques au sein de l'espèce humaine, et les différences génétiques qui existent entre elles. Ces travaux ont fait polémique, les vues de Rushton étant racialistes. On peut lire dans un de ses livres traduits en français, par exemple : « Les hormones qui confèrent aux Noirs un avantage en sport les rendent agités à l'école et plus facilement enclins au crime ».

Ainsi Rushton affirme-t-il que les asiatiques (Chinois, Japonais) constitueraient l'ethnie « la plus intelligente », tandis que les Noirs représenteraient « la moins intelligente », les Blancs se situant, selon lui, entre les deux, mais plus proches des Asiatiques que des Noirs. Rushton souligne que ces différences se font en termes de moyenne, et qu'il est possible qu'un Noir soit plus intelligent qu'un Blanc. Rushton est lui-même accusé par certains de prôner des thèses eugénistes et racistes[réf. nécessaire] mais il est aussi soutenu dans ses positions par des spécialistes du domaine, et est d'ailleurs cité positivement dans des sites pro-eugénisme.

En 1990, il avait écrit un pamphlet intitulé "Race, Evolution, and AIDS: What Rushton Really Said."

En 2008, il publie dans la revue Medical Hypothese "James Watson’s most inconvenient truth: Race realism and the moralistic fallacy".

______________________________________________________________________________

L’Existence des races

______________________________________________________________________________

iq_races.png

LA VÉRITÉ LA PLUS INOPPORTUNE DE JAMES WATSON : LA RÉALITÉ DE L’EXISTENCE DES RACES
ET LES ERREURS MORALISTES.

JAMES WATSON’S MOST INCONVENIENT TRUTH: RACE REALISM AND THE MORALISTIC FALLACY
MEDICAL HYPOTHESES (2008) 71, 629–640

James Watson - Differences entre les races.pdf (179.79 KB)
http://www.histoireebook.com/index.php? … moralistes

J. Philippe Rushton Department of Psychology, The University of Western Ontario, London, Ontario N6A5C2, Canada
Arthur R. Jensen The University of California at Berkeley, Berkeley, CA 94720-1670, USA

RESUME :

De récents éditoriaux de ce journal ont défendu le droit de l’éminent biologiste James Watson d’argumenter l'hypothèse impopulaire que les peuples de descendance africaine subsaharienne affichent en moyenne sur les tests d'intelligence générale, des scores plus bas que les peuples de descendance européenne ou d'Asie orientale. Comme ces éditoriaux l’impliquent, la preuve scientifique d'une contribution génétique de ces différences est substantielle. Les mauvais traitements injustifiés décernés à Watson exigent donc de mettre les choses au clair sur l'état actuel des évidences concernant l'intelligence, la race et la génétique. Dans cet article, nous récapitulons nos propres synthèses précédents basées sur 10 catégories de preuves: la distribution mondiale des scores d’intelligence; le facteur g de capacité mentale; l’héritabilité de ces différences; les différences de taille cérébrale; les études concernant les adoptions interraciales; les études sur les mélanges raciaux; les effets de la régression vers la moyenne, les traits liées à l'histoire de la vie des populations; les recherches sur les origines humaines; et la pauvreté des prédictions basées sur des explications basées seulement sur la culture.

L'évidence démontre que pour l'intelligence, la taille du cerveau et d'autres variables de l'histoire de vie des populations, les Asiatiques de l’Est présentent un quotient intellectuel moyen plus élevé et un plus grand cerveau que les Européens qui présentent un quotient intellectuel moyen plus haut et un plus grand cerveau que les Africains. Plus encore, ces différences entre les groupes sont à 50-80 % héréditaires. Ce sont des faits, pas des avis et la science doit être dirigée par des données. Il n'y a aucune place pour "l'erreur moraliste" et la réalité ne doit pas se conformer à nos désires sociaux, politiques ou éthiques.

©2008 Elsevier Ltd. All rights reserved.

______________________________________________________________________________

http://www.youtube.com/watch?v=eCgfvxTU7W8


______________________________________________________________________________

Voir aussi : Richard Lynn
http://www.the-savoisien.com/wawa-consp … php?id=994

______________________________________________________________________________

Last edited by LouSomPauII (15-07-2011 23:38:22)

Offline

#2 15-07-2011 23:32:06

Lou Som Pau II
Member
Registered: 06-03-2011
Posts: 554

Re: J. Philippe Rushton (James Watson)

INTRODUCTION :

Lorsqu’un des plus grands biologistes du 20ème siècle, le prix Nobel James Watson nota que les peuples descendant des africains présentaient un qi moyen inférieur à celui des européens ou des asiatiques de l’Est, il a été condamné par les mass-médias et les éléments de l'élite scientifique l’ont forcé à se retirer de son poste de président du laboratoire de Cold Spring Harbor (9, 34).
Le traitement infligé à Watson était particulièrement indigne étant donné que, du point de vue des faits scientifiques, plus d'un siècle et demi de preuves corroboraient sa déclaration. De plus, des nouvelles données et des analyses confirmant cette vue apparaissent régulièrement dans des journaux spécialisés dans les disciplines scientifiques concernées. La preuve du contraire est extrêmement faible. La plupart de ceux qui s'opposent à l'hypothèse génétique adoptent une position de simple moralisation et pire, créent une atmosphère menaçante et coercitive incompatible avec la liberté de l'enseignement, la recherche libre et les libertés civiques d'une société vraiment démocratique. Un énorme fossé sépare les gardiens imposant la morale politiquement correcte et les vrais experts des sciences comportementales. Le cas de Watson n'est pas unique. Il n'est pas le dernier d’une longue lignée d’universitaires qui ont été mis au pilori et ont été diffamés (le décompte détaillé est donné par Hunt). Les autres sont le prix Nobel William Shockley, Hans Eysenck, Linda Gottfredson, Richard Lynn, Richard Herrnstein, Charles Murray, Christopher Brand, Glayde Whitney, Helmuth Nyborg, et Tatu Vanhanen. Les auteurs présents ont aussi supporté leur part d'attaques. Le tabou sur la race deviendra sûrement un sujet majeur de recherche par les sociologues de savoir. Il n'y a aucun parallèle à cela dans l'histoire des sciences. Ceci est uniquement imposé par auto-censure des membres de l'élite intellectuelle Occidentale dans leur propre académie, alors que cette élite est fière de sa tradition de liberté d'enseignement, de recherche ouverte, de découverte effrénée, de systématisation, de sa poursuite de la connaissance et de sa dissémination dans le grand public. Malgré l'effet effrayant décrit, nous (et les autres) avons persévéré en partie à cause de la grande importance du sujet, les données fascinantes qu'il fournit et les questions théoriques qu'il soulève. L’un d'entre nous (JPR) a voyagé en Afrique du Sud pour rassembler de nouvelles données sur le quotient intellectuel des étudiants Noirs choisis dans la prestigieuse Université du Witwatersrand à Johannesburg. Sept études ont été publiées, les données rapportent un quotient intellectuel moyen de 84 (écart77-103). Vu que le qi moyen des étudiants universitaires africains rentre dans l’écart-type (15 points de quotient intellectuel au dessus de la moyenne de leur population), un quotient intellectuel médian de 84 est en accord avec la moyenne (très basse) de 70 de la population générale à laquelle ils appartiennent.

Comme certains considèrent l'hypothèse de Quotient intellectuel des races comme incendiaire, il est essentiel d’examiner à fond toutes les données appropriées. Nous l'avons fait dans notre synthèse de 60 pages, « Thirty Years of Research on Race Differences in Cognitive Ability » qui a été publiée comme article principal dans la revue de « Psychology, Public Policy, and Law », de Juin 2005, un journal de l'Association Psychologique Américaine. Dans l'article actuel nous récapitulons et mettons à jour ces découvertes (des détails statistiques plus complets et les références peuvent y être trouvés). De nouveau, il y a évidence de la preuve qu’il est plus que probable qu’une contribution génétique de 50 % à 80 % préside aux différences d'intelligence, de taille du cerveau et d'autres variables de l'histoire de vie des populations existant entre les groupes raciaux. Une bonne introduction aux questions soulevées est Barthélémy.
Sur la base des 10 catégories de recherche inscrites ci-dessous, nous avons conclu que la différence de quotient intellectuel entre les Noirs et les Blancs, qui est en moyenne de 15 points aux USA est environ de 80 % d’origine héréditaire et que la différence de quotient intellectuel entre Africains et non-Africains de 30 points est d’environ 50 % d’origine génétique (une plus grosse part du déséquilibre étant attribuable aux différences culturelles et nutritionnelles).
Il y a manifestement évidence que : (1) le quotient intellectuel moyen est dans le monde entier de 106 pour les Asiatiques de l’Est, de 100 pour les Blancs, de 85 pour les Noirs américains et 70 pour des Africains subsahariens; (2) les différences de race sont les plus prononcées sur les sous-tests de quotient intellectuel chargés en G (G étant le facteur général de capacité mentale ou premier composant principal; il prend "le principe actif" dans les tests d'intelligence); (3) Les différences de race sont les plus prononcées sur les sous-tests de quotient intellectuel dont les scores sont dépendants de l’hérédité; (4) Les différences raciales de taille du cerveau sont parallèles aux différences de quotient intellectuel; (5) les gens descendant de mélanges de races présentent un qi moyen intermédiaire au qi leurs deux populations parentales; (6) des études sur les adoptions interraciales montrent que les enfants noirs , que ceux qui sont nés de mélanges raciaux et les enfants d'Asie orientale ont des qi moyens tout près de la moyenne de leurs parents biologiques et non pas de leurs parents blancs adoptifs ; (7) La progéniture des gens et les frères et soeurs montrent une régression vers la moyenne de leur qi raciaux respectifs; (8) les races diffèrent successivement à travers 60 caractéristiques liée à l'histoire de leur existence; (9) les différences de quotient intellectuel raciaux sont en accord avec les derniers apports sur les origines humaines (c'est-à-dire le modèle de la sortie d'Afrique); Et finalement (10) les explications environnementales sur les différences de qi inter- raciaux ont été évaluées et il est montré à plusieurs reprises qu’elles se révèlent inadéquates.

LES DIFFERENCES DE QI ENTRE LES NOIRS ET LES BLANCS SONT RETROUVEES PARTOUT A TRAVERS LE MONDE

Last edited by LouSomPauII (15-07-2011 23:36:21)

Offline

#3 02-09-2011 18:38:36

Dejuificator II
Maîtres Ascensionnés V.I.P
Registered: 03-03-2011
Posts: 552

Re: J. Philippe Rushton (James Watson)

Rushton J. Philippe

Race, évolution et comportement

evolution.png

Rushton J Philippe - Race evolution et comportement.pdf (468.28 KB)
http://www.histoireebook.com/index.php? … mportement

Rushton J Philippe - Race Evolution and Behavior.pdf (7.36 MB)
http://www.balderexlibris.com/index.php … d-Behavior



Rushton_J_Philippe_-_Race_Evolution_and_Behavior.jpg

Last edited by DejuificatorII (17-12-2011 03:09:56)


Nous serons toujours là.

Offline

#4 21-12-2011 01:20:28

Dejuificator II
Maîtres Ascensionnés V.I.P
Registered: 03-03-2011
Posts: 552

Re: J. Philippe Rushton (James Watson)

James Watson’s most inconvenient truth: Race realism and the moralistic fallacy




James Watson - Most inconvenient truth - 2008 Med Hypotheses.pdf (235.41 KB)

http://www.balderexlibris.com/index.php … ic-fallacy

Summary

Recent editorials in this journal have defended the right of eminent biologist James Watson to raise the unpopular hypothesis that people of sub-Saharan African descent score lower, on average, than people of European or East Asian descent on tests of general intelligence. As those editorials imply, the scientific evidence is substantial in showing a genetic contribution to these differences. The unjustified ill treatment meted out to Watson therefore requires setting the record straight about the current state of the evidence on intelligence, race, and genetics. In this paper, we summarize our own previous reviews based on 10 categories of evidence: The worldwide distribution of test scores; the g factor of mental ability; heritability differences; brain size differences; trans-racial adoption studies; racial admixture studies; regression-to-the-mean effects; related life history traits; human origins research; and the poverty of predictions from culture-only explanations. The preponderance of evidence demonstrates that in intelligence, brain size, and other life-history variables, East Asians average a higher IQ and larger brain than Europeans who average a higher IQ and larger brain than Africans. Further, these group differences are 50–80% heritable. These are facts, not opinions and science must be governed by data. There is no place for the ‘‘moralistic fallacy’’ that reality must conform to our social, political, or ethical desires.


Nous serons toujours là.

Offline

Board footer


Minds - VK - GAB - RSS

Balder Ex-libris - Histoire Ebook - Free PDF - Aryana Libris - PDF Archive

Aldebaran Video - Viva Europa - Le Gentil - Un grain de Sable

WAWA CONSPI
WAWA CONSPI
The Savoisien
The Savoisien - Lenculus
Exegi monumentum aere perennius