You are not logged in.

WAWA CONSPI - The Savoisien

Exegi monumentum aere perennius

Announcement

#1 25-05-2011 14:03:24

Lou Som Pau II
Member
Registered: 06-03-2011
Posts: 554

André Van Lysebeth - Pranayama

André Van Lysebeth

Pranayama
La dynamique du souffle

andre_van_lysebeth_pranayama.png

Andre Van Lysebeth - Pranayama La dynamique du souffle.pdf (9.22 MB)
http://www.aryanalibris.com/index.php?p … du-souffle



__________________________________________



TABLE DES MATIERES


Préface

Le prâna... qu'est-ce ? Qu'en pense la science ?
Le prâna
Le prâna de l'air
Prâna et climat
Le prâna dans l'organisme
Prâna et cosmonautes
Les organes d'absorption du prâna
Prendre l'air
La zone olfactive
Le prânayâma... principes et pratique La longueur du souffle
Jala Neti - La douche nasale
Avons-nous un corps prânique ?
Nâdi sodhana - Le souffle purifiant
Kumbhaka - La rétention du souffle
Comment bloquer le souffle ?
Anuloma viloma
Le rythme
Viloma prânayâma
Prâna mudra ou shanti mudra
Le contrôle de la sangle abdominale
La recharge prânique
Samavritti prânayâma — Le prânayâma carré
Jalandhara bandha
Les nâdis, que sont-ils ?
Les principaux nâdis
Kapâlabhâti
Kapâtabhâti, ses effets sur le cerveau
Bhastrika - Le soufflet
Ujjayi
Jnana mudra - Le geste de l'initié
Sitkari - Sitali - Plavini

Le prânayâma ésotérique, ses bases... et sa pratique

Prâna et apâna
Surya bheda kumbhaka
Kundalini
Asvini mudra
Mula bandha
Bandha traya
Koshas et chakras
Muladhara chakra
Sahasrara chakra
Les chakras de liaison
L'éveil des chakras
Pranuttana - L'ascension du prâna
Pratique progressive

__________________________________________



Préface

Dans ce troisième volet de son tryptique. Le grand spécialiste qu'est André Van Lysebeth a le courage d'aborder un sujet aussi difficile que délicat, celui du prânayâma. Les auteurs occidentaux qui l'ont traité avant lui n'ont fait preuve que d'une connaissance superficielle, et ce qu'ils ont écrit des possibilités d'utilisation pratique a souvent encouragé des lecteurs à se lancer dans des expériences fort dangereuses pour leur santé physique et mentale.
Quant aux hatha-yogis hindous qualifiés qui ont écrit sur le sujet, ils s'adressaient à des lecteurs indiens ayant déjà une formation préalable et vivant dans un milieu favorable à la pratique des exercices décrits; les traductions faites de leurs ouvrages dans des langues européennes ne correspondaient certainement pas aux instructions qu'ils auraient données à des disciples occidentaux agréés par eux. Ceux qui ont écrit directement en anglais se sont prudemment bornés à des généralités.
Ne parlons pas des textes sanskrits anciens sur lesquels s'appuie tout enseignement authentique du prânayâma, car ces textes sont intentionnellement hermétiques, afin qu'ils ne puissent être compris et appliqués qu'avec l'aide constante de maîtres techniquement et moralement compétents. Dans le présent ouvrage, André Van Lysebeth traite à la fois de la théorie et de la pratique du prânayâma. En ce qui concerne la théorie, il donne pour la première fois dans une langue européenne une description authentique, structurée, compréhensible pour nous et aussi complète que possible de ce qu'est le prâna, accompagnée de renseignements nécessaires sur les nâdis, les chakras, etc.

Comme il le dit fort justement dans le résumé de son introduction, le prâna peut être considéré comme l'origine et la somme totale de toutes les énergies de l'univers. Dans l'explication hindoue de la cosmogonie, d'où ce prâna tire son nom. il est complémentaire de l'âkàsha, que l'on pourrait aussi considérer comme l'origine et la somme totale de toute la matière dans l'univers. C'est de l'action du prâna primordial ou proto-énergie sur Vâkâsha primordial ou protomatière que naît le monde de la multiplicité dans la conscience duquel nous vivons. Et puisque, toujours selon la conception hindoue, il y a identité, à la fois qualitative et quantitative, entre le macrocosme qu'est l'univers et le microcosme qu'est l'être humain, le prâna est aussi la somme totale de l'énergie qui anime l'homme, énergie dont la manifestation la plus facilement perceptible - et donc sur laquelle il est le plus facile d'agir - est le souffle, le "respir".
C'est par conséquent sur son souffle que le hatha-yogi compte le plus pour maîtriser toutes les énergies qui existent potentiellement en lui, et ainsi se mettre en parfaite harmonie avec l'univers dans lequel il vit. Étant donné qu'au stade actuel de son évolution, la science occidentale moderne a tendance à voir dans toutes les formes de l'énergie des manifestations de l'électricité ou de l'êlectro-magnêtisme, le meilleur rapprochement que l'on puisse faire de nos jours entre le prâna et un concept occidental moderne est évidemment celui qu'a fait André Van Lysebeth avec l'électricité. Et, comme tous les rapprochements, celui-ci peut être fructueux, le présent livre l'a démontré surabondamment. Toutefois, une comparaison, si frappante et probante soit-elle, ne prouve pas une identité, et il serait périlleux de s'y laisser prendre. Comme le note Shrî Râmakrishna, lorsqu'on dit qu'un homme est un tigre, cela ne signifie pas qu'il ait des griffes de tigre et une fourrure de tigre. Il est à mon avis vraisemblable que la science occidentale moderne, poursuivant et accélérant ses progrès, arrivera un jour à un concept d'énergie plus vaste encore, dont l'électricité ne sera qu'un cas particulier entre plusieurs autres. Et alors ce sera à ce concept nouveau qu'il faudra comparer le prâna.
Ce rapprochement entre le prâna - ou plutôt un aspect du prâna - et l'électricité n'est d'ailleurs pas nouveau, même dans l'Inde. Il y a plus de cent ans. Le très orthodoxe Swami Dayânanda Sarasvatf écrivait que le Dieu Indra - en qui Shri Aurobindo voit la force mentale qui domine toutes les autres forces - est "l'électricité qui pénètre tout". En ce qui concerne l'utilisation pratique du prânayâma, André Van Lysebeth assortit - comme dans ses précédents-ouvrages - chacune de ses indications de tous les garde-fous indispensables. Il souligne fort sagement, et avec toute l'insistance nécessaire, les conditions lors desquelles il est dangereux de pratiquer tel ou tel exercice. Il faut souhaiter qu'aucun lecteur, emporté par son enthousiasme de néophyte, ne néglige aucun de ces avertissements, car celui qui les oublierait courrait les mêmes risques redoutables auxquels se sont exposés ceux qui ont voulu pratiquer le prânayâma sur la foi de livres moins sérieux.

Jean Herbert

Last edited by LouSomPauII (25-05-2011 14:22:46)

Offline

Board footer


Minds - VK - GAB - RSS

Balder Ex-libris - Histoire Ebook - Free PDF - Aryana Libris - PDF Archive

Aldebaran Video - Viva Europa - Le Gentil - Un grain de Sable

WAWA CONSPI
WAWA CONSPI
The Savoisien
The Savoisien - Lenculus
Exegi monumentum aere perennius