You are not logged in.

WAWA CONSPI - The Savoisien

Exegi monumentum aere perennius

Announcement

#1 04-11-2010 00:26:46

Fifou88
Guest

Epicure - Lettre à Ménécée

Epicure - Lettre a Menecee.mp3 (11.23 MB)


Epicurus.jpg

La Lettre à Ménécée est une lettre écrite par Épicure, à propos de l'éthique et du bonheur. Dans cette courte lettre, Épicure donne à Ménécée un mode d'emploi vers la vie bienheureuse. Pour cela, il s'appuie sur la figure du sage et sur les notions du plaisir et du désir.
Épicure lui annonce que la philosophie est la médecine de l'âme, et que l'on peut la pratiquer à tout age. Il propose également 4 remedes pour se soigner du mal de la condition humaine, liés a la philosophie, appelés aussi le Tetrapharmakos :

Ne pas craindre les dieux
Ne pas craindre la mort
Eviter la douleur
Aspirer au bonheur

Last edited by Fifou88 (04-11-2010 00:27:43)

#2 04-11-2010 22:46:04

Savoisien
Administrateur
Registered: 03-03-2010
Posts: 426

Re: Epicure - Lettre à Ménécée

Doublon déplacé

Epicure
Lettres à Ménécée


.william-adolphe_bouguereau_1825-1905_-_nymphs_and_satyr_1873_m.jpg

William Adolphe Bouguereau (1825~1905) - Nymphes et satyre (1873)

La Lettre à Ménécée est une lettre écrite par Épicure, à propos de l'éthique et du bonheur. Dans cette courte lettre, Épicure donne à Ménécée un mode d'emploi vers la vie bienheureuse. Pour cela, il s'appuie sur la figure du sage et sur les notions du plaisir et du désir.

Épicure lui annonce que la philosophie est la médecine de l'âme, et que l'on peut la pratiquer à tout age. Il propose également 4 remèdes pour se soigner du mal de la condition humaine, liés a la philosophie, appelés aussi le Tetrapharmakos :

* Ne pas craindre les dieux
On devrait plutôt dire « mieux considérer les dieux ». En effet, Épicure ne considère pas que les Grecs maltraitent les divinités. Il affirme seulement que la croyance populaire est fausse. Il va plus loin en affirmant qu'elle est impie. L'impiété concerne ceux qui sont persuadés que les dieux interviennent dans leur vie mais aussi ceux qui utilisent Dieu avec des intentions fallacieuses. Selon l'auteur, cela ne peut pas se produire étant donné que les dieux ne laissent rien au hasard. Or, seule la contingence introduit des événements dans notre vie. Les dieux vivent dans l'éternité, c'est-à-dire hors du temps, et ne se préoccupent pas de ce qui se passe sur Terre.

* Ne pas craindre la mort
La mort joue à cache-cache avec nous. C'est pour cette raison que nous ne devons pas la craindre. Il est presque absurde de la craindre, étant donné que l'on ne la rencontre jamais. L'auteur part du principe suivant :

    * L'individu est vivant donc la mort est absente.
    * L'individu est mort donc la mort est là mais nous ne sommes plus là.

En suivant cette réflexion, il est possible de comprendre que nous ne rencontrons jamais la mort. Or, comment craindre quelque chose que l'on ne rencontrera jamais ? Comment et surtout pourquoi ?
Il faut rajouter l'idée que la mort est l'absence de sensation. Or, les sensations englobent la douleur, douleur qui est l'absence de bonheur donc une mauvaise vie. La mort représente donc pour Epicure la cessation de la douleur. Par conséquent, il n'y a rien à craindre de la mort.

* Éviter la douleur
* Aspirer au bonheur

Épicure établit une distinction entre les différents types de désirs :

    * les désirs vides : basés sur des opinions vides, ils ne doivent pas être satisfaits
    * les désirs naturels : il s'agit de la faim, de la soif, par exemple. Ces désirs doivent être satisfaits car ils sont nécessaires. La satisfaction de ces désirs doit être dans la modération afin de ne pas produire un manque. En effet, si pour épancher la soif, on ne fait que consommer du vin, il va se créer inévitablement un sentiment de manque lorsque l'on n' aura plus de vin. Or, les désirs naturels nécessaires ne doivent pas être soumis au manque, ou comme on pourrait le dire aujourd'hui, à l'assuétude.

Satisfaire ses désirs ne signifie pas non plus devenir ascète mais bel et bien savoir éviter une situation de dépendance envers les plaisirs ou les désirs. Afin d'expliquer ce point, Épicure parle de "calcul des plaisirs". Il s'agit d'un principe selon lequel il faut savoir résister à un plaisir afin de prévenir un plus grand mal qui pourrait survenir plus tard. Le sage est capable de suivre cette direction et il évite ainsi le manque qui viendrait entraver sa vie. Le but du sage et donc du philosophe est d'atteindre l'ataraxie, c'est-à-dire le repos de l'âme, et l'aponie, qui concerne le corps. Il y a, et notamment dans la lettre à Ménécée, une hiérarchie des douleurs, celle de l'âme étant plus dure à supporter que celle du corps. L'âme doit aussi permettre d'oublier la douleur somatique. Dans une lettre qu'il a écrite le jour de sa mort à Idoménée, alors qu'il était atteint d'une maladie très douloureuse, Epicure précise qu'il surmonte ses douleurs physiques en se remémorant les conversations qu'ils ont eues ensemble. C'est ainsi qu'il est possible d'affirmer que le corps semble moins important que la santé de l'âme.
__________
Y a-t-il un âge pour philosopher ?
Lettre à Ménécée, traduction Pierre Pénisson, Hatier

Oui, d'après Epicure. C'est tout le temps :
1) "Quand on est jeune, il ne faut pas attendre pour philosopher et quand on est vieux, on ne doit pas se lasser de la philosophie, car personne n'est trop jeune ni trop vieux pour prendre soin de son âme. Dire qu'il est trop tôt ou trop tard pour faire de la philosophie, cela revient à dire que l'heure d'être heureux n'est pas venue encore ou qu'elle a déjà passé. Ainsi le jeune homme comme l'homme âgé doivent philosopher. L'homme âgé afin de rajeunir au souvenir des bonnes choses qu'il a vécues dans le passé, le jeune homme afin d'être, malgré sa jeunesse, aussi serein et exempt de craintes devant l'avenir qu'un homme plus âgé.

2) Dès lors, il faut rechercher ce qui nous rend heureux, puisque avec le bonheur nous avons tout ce qu'il nous faut, alors que si nous ne sommes pas heureux, nous faisons tout pour avoir ce bonheur".

Offline

Board footer


Minds - VK - GAB - RSS

Balder Ex-libris - Histoire Ebook - Free PDF - Aryana Libris - PDF Archive

Aldebaran Video - Viva Europa - Le Gentil - Un grain de Sable

WAWA CONSPI
WAWA CONSPI
The Savoisien
The Savoisien - Lenculus
Exegi monumentum aere perennius