You are not logged in.

WAWA CONSPI - The Savoisien

Exegi monumentum aere perennius

Announcement

#1 15-04-2010 16:56:48

MimilleLaBordille
Guest

Jérome & Jean Tharaud - L'an prochain à Jérusalem

Jérome & Jean Tharaud
L'an prochain à Jérusalem

http://www.histoireebook.com/index.php? … -Jerusalem
L’an prochain à Jérusalem a été publié en 1930

Ouvrages de Jérome & Jean Tharaud
http://www.histoireebook.com/index.php? … me-et-Jean




Jean_et_Jerome_Tharaud_1923.jpg

Entre le reportage et le récit de voyage, L’an prochain à Jérusalem raconte, avec une liberté de ton difficilement concevable aujourd’hui, la Palestine du début du siècle : au temps du mandat britannique, quand “palestinien” voulait dire “juif”...
Sont ainsi évoqués, avec justesse et de fort pittoresque façon, la fin du règne ottoman, Herzl, les débuts du sionisme, les conflits, vite symbolisés par l’opposition Tel Aviv - Jérusalem, entre ceux qui attendent tout du ciel et ceux qui ne veulent compter que sur leurs propres forces ; la renaissance de l’hébreu ; la protestation arabe, l’inquiétude chrétienne, l’indifférence du baron de Hirsch, la réticence de l’Alliance Israélite Universelle, l’activisme de Ben Yehouda, le soutien d’Edmond de Rothschild et l’ambivalence des juifs américains ; la déclaration Balfour, la folle mise sur pied du premier réseau de renseignement militaire par la famille Aronsohn, et, déjà, le peu d’amour porté par le Quai d’Orsay à l’idée même de home national juif, invention du très retors Foreign Office.
Ernest dit Jérôme Tharaud (1874-1953) et son frère Charles dit Jean Tharaud (1877-1952), proches de Péguy et de Barrès (le chantre du nationalisme français encourageait l’émergence de littératures “nationales”), membres de l’Académie Française, ont beaucoup voyagé : d’abord l’Europe centrale puis l’Orient, proche et lointain, qui les a captivés sans leur faire perdre leur capacité de jugement. Jérôme et Jean Tharaud ont consacré plusieurs ouvrages affectueux et sévères, ironiques et tendres, au monde arabo-musulman et au judaïsme.

Jerome_Tharaud_1923.jpg

Jérôme THARAUD (1874-1953)
Académicien
Élu en 1938 au fauteuil 31
Officier de la Légion d'honneur
     Prédécesseur : Joseph BÉDIER
     Successeur : Jean COCTEAU
Romancier
Biographie

Né à Saint-Junien (Haute-Vienne), le 18 mai 1874.
Jérôme Tharaud fit ses études à Angoulême, puis au collège Sainte-barbe à Paris. En 1896, il réussit le concours de l’École Normale Supérieure dans la section lettres.
Sa première affectation fut un poste de lecteur à l’Université de Budapest, mais il devait rapidement quitter la Hongrie pour rentrer en France, où il allait se consacrer à la littérature. Il devint en 1901 le secrétaire de Maurice Barrès, poste qu’il occupa jusqu’à la Première Guerre mondiale.
Il publia en 1898 un premier ouvrage, Le Coltineur débile, écrit en collaboration avec son frère Jean ; par la suite les deux frères devaient donner aux Cahiers de la Quinzaine plusieurs récits, dont Dingley, l’illustre écrivain, critique de Kipling et de l’impérialisme anglais, pour lequel ils obtinrent, en 1906, le prix Goncourt.
Jérôme et Jean Tharaud devaient ainsi pendant cinquante ans poursuivre une œuvre à quatre mains, le cadet chargé du premier jet, l’aîné — Jérôme — responsable de la mise au point. Infatigables voyageurs, ils parcoururent de nombreux pays — la Palestine, l’Iran, le Maroc, la Roumanie — et ramenèrent de leurs voyages la matière de reportages et de livres, parmi lesquels on retiendra surtout la série marocaine : Marrakech ou les seigneurs de l’Atlas, Rabat ou les Heures marocaines, Fès ou le Bourgeois de l’Islam, La nuit de Fès.
Citons encore dans cette œuvre fournie : La Lumière, Les Hobereaux, La Maîtresse servante, Les Bien-aimées et La Double Confidence, leur dernier livre, paru en 1951, ainsi que les volumes qu’ils consacrèrent à leurs maîtres et frères en littérature : Pour les fidèles de Péguy, Notre cher Péguy, Mes années chez Barrès, Pour les fidèles de Barrès.
Après une élection blanche au fauteuil Capus en 1923, et un échec contre Abel Bonnard au fauteuil Le Goffic en 1932, Jérôme Tharaud fut élu à l’Académie française le 1er décembre 1938, par 19 voix, contre 11 à Fernand Gregh, au fauteuil de Joseph Bédier. Dans La Vieille Dame du quai Conti, le duc de Castries rapporte que la candidature de Jérôme Tharaud avait posé aux académiciens un cas de conscience : l’écrivain, en effet, n’était que « la moitié d’un auteur »... L’Académie jugea que rien n’empêchait d’élire d’abord Jérôme Tharaud, puis Jean, son frère, le moment venu.
Jérôme Tharaud fut reçu le 18 janvier 1940 par Georges Duhamel.
Mort le 23 janvier 1953.

Jean THARAUD (1877-1952)
Élu en 1946 au fauteuil 4
Officier de la Légion d'honneur
     Prédécesseur : Louis BERTRAND
     Successeur : Alphonse JUIN
Romancier
Biographie

Né à Saint-Junien (Haute-Vienne), le 9 mai 1877.
Jean Tharaud grandit avec son frère aîné en Charente. Après ses études secondaires au lycée d’Angoulême, il échoua au concours de Saint-Cyr et s’installa à Paris pour préparer le concours de l’Inspection des finances. Après un nouvel échec, il modifia sa trajectoire et se lança dans les lettres, commençant avec son frère, Jérôme Tharaud, une carrière d’écrivains inséparables.
Dans le sillage de son aîné, il rencontra Barrès dont il fut le secrétaire lors des absences de Jérôme. Il partit également avec ce dernier suivre l’expédition Lyautey au Maroc.
La carrière de ce chroniqueur, romancier et mémorialiste est inséparable de celle de son frère avec lequel il cosigna tous ses ouvrages.
Jean Tharaud fut élu à l’Académie française le 14 février 1946 par 13 voix contre 7 à Maurice Bedel au fauteuil de Louis Bertrand. Il fut reçu le 12 décembre 1946 par Louis Madelin.
« Pour la deuxième fois en deux ans, on voyait un frère rejoindre son aîné », écrit, à propos de cette élection, le duc de Castries, dans La Vieille Dame du quai Conti. Avec Maurice et Louis de Broglie (élus respectivement en 1934 et 1944), Jérôme et Jean Tharaud constituaient le second duo fraternel à siéger sous la Coupole, au XXe siècle.

Mort le 8 avril 1952.

______________________________________________________________________________


an_prochain_a_jerusalem.png

Board footer


Minds - VK - GAB - RSS

Balder Ex-libris - Histoire Ebook - Free PDF - Aryana Libris - PDF Archive

Aldebaran Video - Viva Europa - Le Gentil - Un grain de Sable

WAWA CONSPI
WAWA CONSPI
The Savoisien
The Savoisien - Lenculus
Exegi monumentum aere perennius