You are not logged in.

WAWA CONSPI - The Savoisien

Exegi monumentum aere perennius

Announcement

#1 13-01-2012 23:39:40

Dejuificator II
Maîtres Ascensionnés V.I.P
Registered: 03-03-2011
Posts: 552

Wautier André - De la création à la fin du monde selon la Cabbale

Wautier André


De la création à la fin du monde selon la Cabbale
Essai d'une approche rationnelle de la tradition judaïque

Voir aussi :
Bardet Jean-Gaston
Joie de Qabalah - Kabbale de Mort
http://www.the-savoisien.com/wawa-consp … php?id=133



______________________________________________________________________________

Wautier Andre - De la creation à la fin du monde selon la Cabbale.pdf (1.43 MB)
http://www.histoireebook.com/index.php? … la-Cabbale

______________________________________________________________________________



LES ORIGINES DE LA CABBALE

wautier_andre.png

Avant de parler de la Cabbale, il importe tout d'abord de bien préciser ce qu'elle est, car il circule pas mal d'idées fausses à son sujet.
Et, pour commencer, il y a lieu de remarquer que le mot même qui désigne cette gnose particulière au judaïsme est souvent orthographié de différentes façons: avec un seul b ou avec deux, et avec, à l'initiale, soit un C, soit un K, soit même parfois un Q. L'orthographe "cabale", bien que tout à fait correcte, est cependant à rejeter, car, écrit de cette façon, le mot a pris, en français contemporain, un autre
sens, d'ailleurs péjoratif. "Qabale" et "qabbale" ne sont pas recommandables non plus, car en français, la lettre q est toujours, sauf seulement à la fin d'un mot, suivie d'un u. Comme, en notre langue, le q et
le c sont équivalents, il reste les orthographes "Cabbale", "Kabale" et "Kabbale". Le C ou le Q sont la transcription normale de la lettre sémitique câf ou cof (et de l'antique lettre grecque coppa, disparue de
la langue classique), le K celle de la lettre hébraïque kaf (à laquelle correspond le kappa grec).
En hébreu, cabalah veut dire tradition et kébel veut dire chaîne, ce qui revient donc à peu près au même, puisqu'une chaîne est une très bonne allégorie pour figurer une tradition: on peut donc estimer indifférent, comme je l'ai un jour entendu dire par un conférencier, de mettre à l'initiale un C ou un K. Mais il est en tous cas préférable, pour les raisons vues plus haut, de redoubler le b. Les cabbalistiques juifs eux-mêmes toutefois préfèrent le premier sens, car le concept de tradition n'implique pas seulement la notion de transmission, mais encore de quelque chose que l'on reçoit. Si la plupart d'entre eux écrivent néanmoins Kabbale avec un K, c'est qu'ils transcrivent souvent, à l'allemande, indifféremment — et assez inconséquemment, il faut bien le dire — par un K tant le cof hébreu que le kaf... Cependant, comme c'est du mot hébreu cabalah que sont tirés les mots français "cabale" et "cabbale", et non de kébel, on préférera donc écrire Cabbale avec un C à l'initiale.

Last edited by DejuificatorII (13-01-2012 23:41:33)


Nous serons toujours là.

Offline

Board footer


Minds - VK - GAB - RSS

Balder Ex-libris - Histoire Ebook - Free PDF - Aryana Libris - PDF Archive

Aldebaran Video - Viva Europa - Le Gentil - Un grain de Sable

WAWA CONSPI
WAWA CONSPI
The Savoisien
The Savoisien - Lenculus
Exegi monumentum aere perennius