You are not logged in.

WAWA CONSPI - The Savoisien

Exegi monumentum aere perennius

Announcement

#1 24-07-2011 01:07:52

Lou Som Pau II
Member
Registered: 06-03-2011
Posts: 554

Howard Phillips Lovecraft

______________________________________________________________________________

Howard Phillips Lovecraft

______________________________________________________________________________

lovecraft.jpg

Audios

Howard_Phillips_Lovecraft.jpg

Howard Phillips Lovecraft, né le 20 août 1890 et mort le 15 mars 1937, est un écrivain américain.

L'horreur cosmique, l'idée selon laquelle l'homme ne peut pas comprendre la vie et que l'univers lui est profondément étranger...

Ceux qui raisonnent véritablement, comme ses protagonistes, mettent toujours en péril leur santé mentale.
Lovecraft voulait montrer essentiellement que le cosmos n’est pas anthropocentrique, que l’homme, forme de vie insignifiante parmi d’autres, est loin de tenir une place privilégiée dans la hiérarchie infinie des formes de vie. Ses travaux sont profondément pessimistes et cyniques et remettent en question le Siècle des Lumières, le romantisme ainsi que l'humanisme chrétien. Les héros de Lovecraft éprouvent en général des sentiments qui sont à l'opposé de la gnose et du mysticisme au moment où, involontairement, ils ont un aperçu de l'horreur de la réalité.

Bien que le lectorat de Lovecraft soit limité de son vivant, sa réputation évolue au fil des décennies et il est à présent considéré comme l'un des écrivains d'horreur les plus influents du XXe siècle.

coc_11.jpg

FILMS : Dagon - L'Antre De La Folie - Alone in the dark

Last edited by LouSomPauII (26-07-2011 22:21:48)

Offline

#2 24-07-2011 01:11:14

Lou Som Pau II
Member
Registered: 06-03-2011
Posts: 554

Re: Howard Phillips Lovecraft

La Quête onirique de Kadath l'inconnue

kadath.png

Randolf Carter rêve par trois fois d'une majestueuse cité coucher de soleil, mais chaque fois il est brutalement arraché du rêve avant d'en voir plus. Aussi prie-t-il les dieux du rêve de lui révéler des alentours de cette ville fantastique. Non seulement ceux-ci ne répondent pas, mais les rêves de la cité disparaissent en même temps. Carter se résigne à aller à Kadath, la demeure des dieux, pour les implorer en personne. Cependant personne n'a jamais vu Kadath et personne ne sait même comment y aller. En rêve, Randolf Carter descend les 70 marches des cavernes de la flamme et parle de ses plans au prêtres du temple qui jouxte les frontières du monde du rêve et du monde de l'éveil. Les prêtes avertissent Carter des grands dangers qu'il encourt.

Le périple peut ensuite se subdiviser en cinq parties :

La quête commence
Voyage sur l'ile d'Oriab
Voyages vers Celephais
Voyages dans les étendues désolées du Nord
Conclusion


Peuples rencontrés

    Les chats, animaux connus dans le monde de l'éveil mais qui, dans le monde du rêve, se révèlent fortement organisés, possèdent de nombreuses facultés comme celle de se rendre sur la Lune. Ils deviennent au cours de l'histoire de précieux alliés pour Carter.
    Les goules, êtres humanoïdes répugnants du monde de l'éveil qui évoluent dans le val de Pnoth, à la frontière du monde du rêve, pour se débarrasser de leurs déchets. Ces créatures aideront toutefois Carter dans sa progression car l'une d'elle n'est autre que son ami l'artiste Richard Upon Pickman, humain qui s'est progressivement transformé en goule après s'être lié d'amitié avec elles.
    Les Zoogs sont un peuple indigène, à l’apparence humaine et à la peau brune, qui est situé dans une forêt du Monde des Rêves. Ils habitent dans des terriers ou à l’intérieur des troncs d’arbres. Ils sont d’ordinaire furtifs et rapides mais sont capables de tendre des pièges et même de se battre.

Lovecraft H P - La Quete Onirique De Kadath L inconnue.pdf (635.08 KB)
http://www.balderexlibris.com/index.php … l-inconnue
http://www.histoireebook.com/index.php? … l-inconnue

La Quête onirique de Kadath l'inconnue est une nouvelle longue de H. P. Lovecraft. Elle fut rédigée en 1927 mais ne fut jamais publiée de son vivant. C'est la plus longue des histoires du cycle du rêve et à avoir pour protagoniste Randolf Carter, et peut ainsi être considéré comme le point culminant de cette période des écrits de Lovecraft. La quête onirique combine des éléments d'horreur et de fantastique dans un conte épique qui illustre la portée de la capacité humaine au rêve. L'histoire fut publiée à titre posthume par Arkham House en 1943.


Ce récit est également trouvable en français dans une traduction différente sous le titre À la recherche de Kadath, dans le recueil Démons et Merveilles.

Last edited by LouSomPauII (24-07-2011 01:15:48)

Offline

#3 26-07-2011 21:25:50

Lou Som Pau II
Member
Registered: 06-03-2011
Posts: 554

Re: Howard Phillips Lovecraft

dexter_ward.png

L'Affaire Charles Dexter Ward




Synopsis

Providence, États-Unis, 1918. Charles Dexter Ward est un jeune homme passionné d'archéologie, d'histoire, et de généalogie. C'est par le biais de cette dernière que Ward se découvre un ancêtre nommé Joseph Curwen, qui avait fui la ville de Salem lors de la grande chasse aux sorciers au cours du XVIIIe siècle, et qui vint s'établir à Providence, où il décéda en 1771.
Cette découverte sera le début d'un drame au cours duquel le jeune homme perdra l'esprit. Pourquoi, par exemple, l'écriture et le comportement de Charles Ward deviennent-ils peu à peu semblables à ceux de Joseph Curwen ?




Lovecraft Phillips Howard - L affaire Charles Dexter Ward.pdf (459.39 KB)
http://www.histoireebook.com/index.php? … exter-Ward
http://www.balderexlibris.com/index.php … exter-Ward

L'Affaire Charles Dexter Ward (The Case of Charles Dexter Ward) est un roman fantastique de Howard Phillips Lovecraft écrit en 1927 et s'inscrivant dans l'univers du mythe de Cthulhu.

C'est l'un des rares romans publiés par Lovecraft, plutôt habitué aux nouvelles.

Last edited by LouSomPauII (26-07-2011 21:27:39)

Offline

#4 26-07-2011 21:28:26

Lou Som Pau II
Member
Registered: 06-03-2011
Posts: 554

Re: Howard Phillips Lovecraft

hp.jpg

Dans l'abime du temps

Présentés dans une traduction remise à jour, les quatre récits qui composent ce recueil sont moins des nouvelles au sens courant du terme que de vertigineuses plongées dans le monde terrifiant de Howard P. Lovecraft. L'humanité y est aux prises avec des êtres surnaturels qui ont été les maîtres de la Terre bien avant l'apparition de l'homme et qui tentent de recouvrer leur suprématie. Faisant appel aux images, aux mythes, aux récits de toutes les traditions perdues, Lovecraft compose des philtres puissants qui laissent dans les esprits une empreinte indélébile.

HP Lovecraft - Dans l abime du temps.pdf (235.3 KB)
http://www.balderexlibris.com/index.php … e-du-temps
http://www.histoireebook.com/index.php? … e-du-temps

Last edited by LouSomPauII (26-07-2011 21:28:48)

Offline

#5 26-07-2011 21:54:24

Lou Som Pau II
Member
Registered: 06-03-2011
Posts: 554

Re: Howard Phillips Lovecraft

La quete d'Iranon
La malédiction de Sarnath

H-P-Lovecraft.jpg

Les premières histoires du cycle du rêve, comme Les Chats d'Ulthar ou La Malédiction de Sarnath, sont contées comme si elles se déroulaient dans le monde de l'éveil. Ces histoires sont incluses dans le cycle du rêve premièrement parce qu'elles décrivent des endroits et des personnages qui sont référencés dans les histoires ultérieures du cycle, comme La Quête onirique de Kadath l'inconnue. Quelques-unes des histoires de Lovecraft comme Polaris sont structurés de manière similaire au cycle des rêves

Lovecraft Phillips Howard - La quete d Iranon.pdf (148.94 KB)
http://www.histoireebook.com/index.php? … e-d-Iranon
http://www.balderexlibris.com/index.php … e-d-Iranon

Offline

#6 26-07-2011 22:01:49

Lou Som Pau II
Member
Registered: 06-03-2011
Posts: 554

Re: Howard Phillips Lovecraft

Les Montagnes hallucinées

mountains_of_madness.jpg

Les Montagnes hallucinées (At the Mountains of Madness) est une nouvelle écrite par l’auteur d’épouvante et de littérature fantastique américain H. P. Lovecraft en février/mars 1931 et publiée à l’origine dans les numéros de février, mars et avril 1936 du magazine Astounding Stories. Cette nouvelle a connu de nombreuses rééditions depuis la mort de Lovecraft.

Cette histoire est considérée par le spécialiste de Lovecraft S. T. Joshi comme un tournant majeur dans la « démythification » du Mythe de Cthulhu.

Lovecraft Phillips Howard - Les montagnes hallucinees.pdf (428.24 KB)
http://www.balderexlibris.com/index.php … allucinees
http://www.histoireebook.com/index.php? … allucinees

Synopsis

La nouvelle est écrite à la première personne, par le Professeur William Dyer, un géologue de l’Université de Miskatonic. Il relate cette histoire afin de révéler des secrets fermement gardés jusqu’alors et inconnus du public, dans l’espoir que cela dissuadera l’organisation prochaine d’une expédition scientifique en Antarctique fortement médiatisée. Dyer raconte comment, lors d’une précédente expédition qu’il dirigeait lui-même, un groupe de scientifiques de l’université Miskatonic découvrit de fantastiques ruines horrifiantes et un dangereux secret au-delà d’une chaîne de montagnes bien plus hautes que celles de l’Himalaya.

Tout commença lorsqu’une partie de l’expédition, qui était allée en reconnaissance, découvrit et traversa de hautes montagnes. Après avoir creusé dans les profondeurs d’une grotte souterraine, le groupe trouva les restes de 14 créatures mi-végétales, mi-animales, complètement inconnues de la science. Six des spécimens semblaient en très mauvais état, les huit autres étant étonnamment préservés. La grande ancienneté de la strate géologique dans laquelle ces « fossiles » avaient été trouvés posait problème, du fait de leur stade d’évolution particulièrement avancé. En raison de leur ressemblance avec les créatures mythiques du Necronomicon, les scientifiques du groupe les nommèrent « Choses Très Anciennes ».

Lorsque l’expédition principale perdit contact avec le groupe qui avait fait la découverte, Dyer et ses collègues entreprirent de se rendre jusqu’à leur camp pour savoir ce qui était arrivé au reste de l’expédition. Ils trouvèrent le camp dévasté et les hommes et les chiens de traîneau massacrés à l’exception d’un homme et d’un chien qui avaient mystérieusement disparu. Près du camp, ils trouvèrent six monticules de neige en forme d’étoiles, chacun contenant l’un des spécimens endommagés.

Le professeur Dyer et un étudiant nommé Danforth décidèrent alors d’aller explorer les montagnes à bord d’un avion, et découvrirent que celles-ci abritaient une immense cité de pierre abandonnée, composée de cubes et de cônes selon une architecture qui n’avait rien d’humain. En explorant l’un de ces cônes, Dyer parvint à retracer l’histoire des Choses Très Anciennes en interprétant leurs fantastiques gravures murales hiéroglyphiques.

Les Choses Très Anciennes vinrent sur Terre pour la première fois peu après la séparation de la Lune et de la Terre, et introduisirent la vie sur la planète. Elles bâtirent leurs cités avec l’aide des « shoggoths », des êtres créés pour accomplir n’importe quelle tâche, prendre n’importe quelle forme et refléter n’importe quelle pensée. Danforth et Dyer réalisèrent que les huit Choses Très Anciennes trouvées dans la grotte étaient encore vivantes lorsqu’ils trouvèrent un traîneau du camp abandonné dans la cité ; à leur grande horreur, ils s’aperçurent qu’il contenait les corps de l’homme et du chien portés disparus, et gardés de toute évidence comme spécimens pour des expérimentations scientifiques.

Les deux hommes finirent par trouver des traces de la mort de Choses Très Anciennes, juste avant de devoir s’enfuir vers leur avion, pourchassés par une horreur hululante qu’ils identifièrent comme un Shoggoth. Alors qu’ils s’envolaient, Danforth jeta un œil en arrière et vit quelque chose qui lui fit perdre instantanément l’esprit et qu’il refusa par la suite de décrire. Le professeur Dyer en conclut que les Choses Très Anciennes et leur civilisation avaient été détruites par les shoggoths qu’ils avaient créés, et termine en suppliant les organisateurs de la future expédition en Antarctique de renoncer à leur projet et de ne pas approcher ces choses qui ne devraient pas être relâchées sur cette Terre.

Offline

#7 26-07-2011 22:09:58

Lou Som Pau II
Member
Registered: 06-03-2011
Posts: 554

Re: Howard Phillips Lovecraft

The Necronomicon

occult_necronomicon.jpg

Le Necronomicon est un ouvrage fictif inventé par l'écrivain américain H.P. Lovecraft, vraisemblablement à l'occasion de la rédaction de la nouvelle « La Cité sans nom », achevée en 1921. Bien que le texte en lui-même ne donne pas le nom de Necronomicon, il présente en revanche pour la première fois l'auteur de fiction Abdul Al-Hazred, ainsi que les vers : « N'est pas mort ce qui à jamais dort, Et au cours des siècles peut mourir même la Mort ». C'est la nouvelle de 1922 « Le Molosse » (parue en 1924) qui utilise le titre pour la première fois. En 1927, Lovecraft détailla l'histoire fictive de cet ouvrage afin d'éviter les possibles futures incohérences entre ses nouvelles qui l'évoqueraient. Diverses sources ont été utilisées par l'auteur afin de créer un ouvrage crédible. En tout, le Necronomicon est évoqué dans treize nouvelles : parfois seulement le titre, une ou deux phrases ou un paragraphe complet.

Après diverses références dans ses nouvelles au Necronomicon, Lovecraft décida en 1927 de mettre au clair, au moins pour lui au départ, l'histoire du livre afin d'éviter toutes incohérences futures. Il semblerait que Lovecraft se soit inspiré des histoires des grimoires évoquées par Arthur Edward Waite dans son Book of Black Magic and of Pacts de 1898. Ce texte n'eut d'abord que cette fonction de cohérence fictionnelle. Il l'envoya cependant à ses amis qui le lui demandaient. Finalement, le texte fut publié sous forme de nouvelle (« Histoire du Necronomicon ») après sa mort.

Selon les divers textes de Lovecraft évoquant l'ouvrage, le Necronomicon, originellement nommé Kitab al Azif (littéralement « Livre du musicien ») aurait été écrit vers 730 à Damas par le poète Abdul al-Hazred, souvent surnommé « l'Arabe dément » par l'auteur. En arabe, al azif fait référence au bruit que produisent les insectes la nuit, ce qui dans cette culture se rapporte aux cris des djinns. Le manuscrit original en arabe aurait disparu.

Théodore Philetas de Constantinople aurait par la suite traduit l'ouvrage en grec ancien vers 950, et c'est lui qui attribua à l'œuvre le titre par lequel elle est la plus connue : Necronomicon. Le patriarche de Constantinople Michel Cérulaire fit brûler toutes les copies grecques en 1050 mais quelques exemplaires auraient échappé aux flammes.

Il aurait été traduit en espagnol par Jean de Seville.

Olaus Wormius en rédigea une traduction en latin en 1228. Les versions grecque et latine furent interdites par le pape Grégoire IX en 1232. Wormius fut mis au bûcher par la Sainte Inquisition avec tous les exemplaires. Seules quelques copies auraient subsisté, peut-être parce que l'ouvrage avait été mis à l’Index Librorum Prohibitorum selon une autre version de l'histoire par Lovecraft, notamment dans les archives secrètes du Vatican. Une version en caractères gothiques apparut en Allemagne vers 1440, et le texte grec ressurgit en Italie au cours de la première moitié du XVIe siècle, suivi d'une traduction en espagnol vers 1600. Entre temps, en 1583, John Dee et Edward Kelley, deux occultistes britanniques qui travaillaient pour le compte de l'empereur Rodolphe II, (qui auparavant avaient déjà été employés par la reine Elisabeth Ire), se seraient procuré un exemplaire du livre. John Dee en publia une version anglaise, au préalable cryptée, en 1586, dont il ne subsite que des fragments. Le dernier exemplaire de l'édition italienne du XVIe siècle aurait été brûlé à l'issue des procès de Salem en 1692.

Lovecraft Phillips Howard - Collected works
http://www.balderexlibris.com/index.php … cted-works

Notes On Writing Weird Fiction History of the Necronomicon At the Mountains of Madness Azathoth Beyond the Wall of Sleep Celephais Cool Air Dagon Dreams in the Witch-House Ex Oblivione Facts Concerning the Late Arthur Jermyn and His Family From Beyond He Herbert West: Reanimator Hypnos Ibid Imprisoned with the Pharaos In The Vault Memory Nyarlathotep Pickman’s Model Polaris The Alchemist The Beast in the Cave The Book The Call of Cthulhu The Case of Charles Dexter Ward The Cats of Ulthar The Colour Out of Space The Descendant The Doom That Came to Sarnath The Dream Quest of Unknown Kadath The Dunwich Horror The Evil Clergyman The Festival The Haunter Of The Dark The Horror at Red Hook The Horror in the Museum The Hound The Music OF Erich Zann The Nameless City The Other Gods The Outsider The Picture in the House The Quest of Iranon The Rats in the Walls The Shadow Out of Time The Shadow Over Innsmouth The Shunned House The Silver Key The Statement of Randolph Carter The Strange High House in the Mist The Street The Temple The Terrible Old Man The Thing on the Doorstep The Tomb The Transition of Juan Romero The Tree The Unnamable The Very Old Folk The Whisperer in Darkness The White Ship What the Moon Brings Medusa’s Coil - with Zealia Bishop Out of the Aeons - with Hazel Heald Poetry and the Gods - with Anna Helen Crofts The Crawling Chaos - with Elizabeth Berkeley The Disinterment - with Duane W. Rimel The Green Meadow - with Winifred V. Jackson The Horror at Martin’s Beach - with Sonia H. Greene The Last Test - with Adolphe de Castro The Man of Stone - with Hazel Heald The Night Ocean - with R. H. Barlow The Thing in the Moonlight - with J. Chapman Miske The Trap - with Henry S. Whitehead The Tree On The Hill - with Duane W. Rimel Through the Gates of the Silver Key - with E. Hoffmann Price Till A’ the Seas - with R. H Barlow Two Black Bottles - with Wilfred Blanch Talman Within the Walls of Eryx - with Kenneth Sterling At the Root Cats And Dogs Letter to August Derleth Metrical Regularity The Allowable Rhyme The Despised Pastoral An American to Mother England Astrophobos Christmas Blessings Christmastide Despair Fact and Fancy Festival Fungi from Yuggoth Hallowe’en in a Suburb Laeta; A Lament Lines on General Robert Edward Lee Little Tiger Nathicana Nemesis Ode for July Fourth, 1917 On Reading Lord Dunsany’s Book of Wonder On Receiving a Picture of Swans Pacifist War Song - 1917 Poemata Minora Providence Revelation The Bride of the Sea The Cats The City The Conscript The Garden The House The Messenger The Peace Advocate The Poe-et’s Nightmare The Rose of England The Wood To Edward John Moreton Drax Plunkelt, Eighteenth Baron Dunsany Tosh Bosh Waste Paper: A Poem of Profound Insignificance Where Once Poe Walked

Offline

Board footer


Minds - VK - GAB - RSS

Balder Ex-libris - Histoire Ebook - Free PDF - Aryana Libris - PDF Archive

Aldebaran Video - Viva Europa - Le Gentil - Un grain de Sable

WAWA CONSPI
WAWA CONSPI
The Savoisien
The Savoisien - Lenculus
Exegi monumentum aere perennius