WAWA-CONSPI - Par la connaissance nous les briserons !

Archives Conspirations Mondiales.

Vous n'êtes pas identifié.

#1 11-12-2014 18:21:13

Galactic Aryan Crusader
Cleaner
Date d'inscription: 11-06-2011
Messages: 366

Vlad Tepes - Vlad III l'Empaleur - Dracula




Vlad Tepes - Vlad III l'Empaleur - Dracula







http://www.the-savoisien.com/blog/public/img6/statue_of_vlad_tepes_dracula.jpg


Qui a été Dracula ? Qui a été Vlad Tepes Dracul ?
Mythe, réalité, histoire, littérature, légende, tourisme, image etc.



http://www.the-savoisien.com/blog/public/img6/Dracula_house.jpg

Vlad Tepes Dracula est né en 1431. Il doit son nom à son père, dignitaire de l'ordre du Dragon, "Dracul" en Roumain, ce qui signifie aussi démon.
Après des hautes études, il vécut à Constantinople la chute de l'Empire Byzantin. A l'âge de 12 ans, il est pris en otage par les Ottomans. Ses quatre années d'adolescence recluse feront de lui un féroce ennemi des Turcs.
En 1447, son père est enterré vivant par le prince de Transylvanie; Vlad hérite de l'Ordre du Dragon et parvient à fuir la Turquie.
Dans les Principautés de Moldavie et de Transylvanie il sera poursuivi par les Boyards (nobles propriétaires terriens) meurtriers de son père, avant de se faire restituer la Principauté de Valachie ainsi que deux duchés de montagne: Fagaras et Amlas.


Couronné en 1456, il profite de la cérémonie pour faire empaler quelques cinq cents Boyards jugés responsables de la mort de son père et il soumet les autres.
L'usage cruel du pal était fréquent en Europe Orientale mais en le pratiquant à grande échelle, Vlad en fit une stratégie politique et une tactique militaire qui lui valut le surnom de Vlad Tepes (l'Empaleur).
Face à la montée en puissance de l'Islamique Empire Ottoman, Dracula se comporte en ardent défenseur de la foi Orthodoxe; il fait rebâtir plusieurs monastères dont Cozia et Tismana, en Olténie, existent encore.
Depuis la ville de Tirgoviste, il règne en souverain absolu coutumier de terribles provocations: une délégation de Pachas Turcs refusant de se découvrir devant le chef roumain rentre au pays, les turbans cloués sur les crânes !
Il fait aussi parvenir à son Suzerain, le Roi Mathias de Hongrie, vingt-trois mille têtes prises à l'ennemi. C'en est trop pour Mahomet II qui lui déclare une guerre sans merci avec l'aide de Radu, le propre frère de Dracula.
Rivalisant d'audace, Vlad Tepes s'attaque aux puissantes armées Ottomanes et lorsqu'il se sent menaçé il fait empaler vingt mille prisonniers afin de dissuader ses poursuivants. La méthode est si efficace que Dracula est considéré par les cours européennes comme le bouclier de la Chrétienté dans les Balkans.
Pourtant, face à la coalition des Boyards, de son frère et des Turcs, Vlad Tepes doit se réfugier en son château de Poenari, au nord de Curtea de Arges. Devant l'imminence d'une attaque Turque, sa fiancée se précipite dans un abîme mais Dracula, s'échappe par un souterrain.
Avec l'aide du roi de Hongrie, il tente la reconquête de la Valachie mais son allié, souhaitant la paix, le lâche bientôt et l'emprisonne douze années, durant lesquelles le frère de Vlad, vendu aux Turcs, règne sur la Principauté Roumaine. A la mort de Radu, la pression Turque se fait si forte que le roi Mathias de Hongrie doit se rendre à l'évidence: Vlad Dracula est le seul à pouvoir contenir les Ottomans.
Libre, assuré du soutien de son Suzerain Hongrois dont il a épousé la nièce, Dracula bouscule les Turcs. En quelques mois, il libère la Valachie, entre à Bucarest et reprend son trône. Peine perdue, Vlad Tepes, victime d'une trahison ourdie par les Turcs, est poignardé par un faux serviteur; sa tête est envoyée à Constantinople, tandis que son corps est jeté dans le lac de Snagov. Nous sommes en 1476, le triomphe de Dracula aura duré moins d'une année.
Il est évident qu'au regard de l'histoire, il fut, à l'instar d' Etienne le Grand et de Jean le Terrible en Moldavie, de Mircea le Vieux et Michel le Brave en Valachie, de Iancu de Hunedoara en Transylvanie, l'un des glorieux Voïvodes, dont l'identité Roumaine est redevable, comme devrait l'être l'Europe entière. Chacun, dans sa région et en son temps, a résisté à la vague Ottomane qui, sans eux , aurait déferlée sur l'Occident. Leurs méthodes étaient cruelles, comme l'était leur époque, mais les Roumains préfèrent retenir leur héroïque patriotisme.




Dracula The true story and who he really was.mp4 158.4 MB
https://mega.co.nz/#!h4BXwBKQ!NGRgGtQEk … YfzNiXYW5U








http://www.the-savoisien.com/blog/public/img6/vlad_tepes.jpg

Le folklore vampirique s'est développé en 1897 avec le roman de Bram Stoker qui, sans faire oeuvre d'historien, s'est inspiré des coutumes qui subsistaient dans les campagnes du XIXe siècle: "si le défunt a les cheveux rouges, il est fort a craindre qu'il ne revienne sous la forme de chien, de grenouille, de puce ou de punaise, et qu'il ne pénètre la nuit dans les maisons pour sucer le sang des belles jeunes filles. Alors, il est prudent de clouer fortement le cercueil, ou, mieux encore, de traverser d'un pieu la poitrine du cadavre". C'est en ces termes qu'en 1887, l'historien Français Elisée Reclus détaille les enterrements en Roumanie...
Les intérêts économiques du tourisme et du cinéma ont fait le reste mais l'engouement occidental pour Dracula amuse et blesse parfois les Roumains qui ne comprennent pas toujours cette attirance morbide. En revanche, les Turcs menacent toujours leurs enfants turbulents du terrible "Kaziglu Bey" (l'Empaleur).
Entre vérité et légende, le voyageur en quête de sensation pourra visiter quatre sites authentiques: Sighisoara, cité médiévale où résida (certains affirment qu'il y est né), les ruines du château de Poenari, son nid d'aigle montagnard, situé au pied du versant sud des monts Fagaras, auquel on accède par un escalier de 1.484 marches, Tirgoviste où il régna, et la belle église du lac de Snagov qui abrite la tombe (vide!) du féroce Voïvode.
Vous pouvez aussi partir à la chasse au trésor!
On raconte qu'il fit jeter le sien au fond du lac de Snagov avant d'empaler les paysans chargés de cette tâche. On raconte aussi qu'un autre trésor serait enfoui dans les ruines d'un château situé sur la colline de Frumoasa...
Ailleurs, désireux d'attirer le touriste, d'aucuns prétendront que tel ou tel lieu est attaché au souvenir du Prince: Bran et Risnov près de Brasov, le col de Birgau non loin de Bistrita où Bram Stoker situe le château du "Comte". Quoiqu'il en soit, la Roumanie ne manque pas de légendes et si vous ne rencontrez pas le célébrissime vampire, peut-être croiserez vous un Strigoï ou autre Lutin dont on dit qu'ils pullulent dans les Carpates...





www.enroumanie.ro

http://www.the-savoisien.com/blog/public/img6/Dracula_Castle.jpg

Dernière modification par Galactic Aryan Crusader (11-12-2014 18:45:19)

Hors ligne

 

#2 11-12-2014 18:48:33

Galactic Aryan Crusader
Cleaner
Date d'inscription: 11-06-2011
Messages: 366

Re: Vlad Tepes - Vlad III l'Empaleur - Dracula

http://www.the-savoisien.com/blog/public/img6/Vlad_Tepes_Fuhrer.jpg

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr