WAWA-CONSPI - Par la connaissance nous les briserons !

Archives Conspirations Mondiales.

Vous n'êtes pas identifié.

#1 05-03-2010 17:47:45

Fifou88
Invité

Réseaux pédophiles, sataniques, illuminati



Messes noires, sacrifices humains, cannibalisme, rituels sataniques, illuminati, etc...






Voir aussi :
Alexandre Junca a-t-il lui aussi été victime d'un sacrifice humain ?
La pédophilie et l'affaire du Coral
Zandvoort, le fichier de la honte

Témoignage des enfants du juge Roche
Brice Taylor - Thanks for the memories
Vicki Polin - Le Crime rituel chez les juifs
Jean-Pierre Mocky - Les ballets écarlates














Viols d'enfants : la fin du silence ?






http://www.the-savoisien.com/blog/public/img11/children_s_rapes.png



Origine du film  : France
Réalisateur : FR3
Durée : 1h36
Date de sortie : 27 Mars 1999





Viols d'enfants : la fin du silence ? est un reportage télévisé de 1999 diffusé dans l'émission Paroles d'enfants, réalisé par des journalistes de FR3, Pascale Justice, Stéphane Taponnier et Cécile Toulec et présenté par Élise Lucet. Le reportage évoque les viols pédophiles dont auraient été victimes un frère et une sœur, désignés sous le pseudonyme de Pierre (né en 1989) et Marie (née en 1986) dans le reportage, et qui affirment que leur père et d'autres adultes les auraient violés à différentes reprises durant des cérémonies à caractère sectaire. Le reportage met en relief l'existence d'un réseau pédophile qui bénéficierait de protections au sein des instances dirigeantes de la justice et de la politique française. Le reportage fut diffusé le 27 mars 1999 à une heure tardive.

Les témoignages et dessins des enfants, entrecoupés de pleurs, révèlent des rites pédo-sectaires : hommes et femmes en robe blanche ou rouge à bords dorés, arborant sur leur poitrine le symbole d'un triangle dans un cercle, tenant parfois des crucifix, iront jusqu'à décapiter des enfants devant eux et à placer leur têtes sur des piques, autour d'une grande statue centrale. De nombreuses personnes auraient été présentes. Une salle où les hommes violeraient les petites filles et une autre où des femmes violeraient des petits garçons est alors décrite. Les enfants auraient également subis des séances d'hypnose au pendule. Les dessins ont été recueillis par le docteur pédopsychiatre M. Saborin. En octobre 1996, la mère porte plainte à la brigade de protection des mineurs contre son mari, un ostéopathe parisien. Le dossier est alors confié à un juge d'instruction qui met le mari sous écoute. Certains de ses amis sont alors identifiés et reliés à l'affaire.

La transcription des bandes des écoutes téléphoniques du père durant l'émission révèlerait que celui-ci aurait disposé d'une personne informatrice dans le cabinet du juge pour mineurs. La première confrontation père-fille se déroule sans l'avocate de celle-ci, Maître Catherine Lardon-Galeote, le 5 mars 1997. Le père est mis en examen le lendemain. La justice l'autorise à revoir ses enfants un mois après sa mise en examen. En avril 1998, la juge d'instruction confronte à nouveau père et enfants, en présence d'un avocat choisi par la justice, Maître Patricia Guertzon-Blimbaum. Selon Marie, la juge aurait omis de faire inscrire des éléments dont elle aurait témoigné, et son avocat n'aurait rien dit, et lui aurait même conseillé de laisser tomber l'affaire car sinon la justice allait encore devoir l'ennuyer avec les procédures. Selon Philippe Mazet, chef du service de pédopsychiatrie à l'hôpital de la Salpêtrière, qui ne sera pas entendu par la justice, le témoignage des enfants est crédible.

Selon le sociologue Paul Ariès, leur témoignage est crédible, moyennant une analyse rigoureuse du témoignage tenant compte qu'ils ont peut-être été drogués. Pour maître Monique Smadja-Epstein, l'avocat du père des enfants, c'est leur imagination qui est en cause. Le 30 novembre 1998, la juge d'instruction ordonne un non-lieu dans l'affaire. La mère fera recours contre cette décision, avec l'appui du député vaudois Georges Glatz et de son association (Comité international pour la dignité de l'enfant, CIDE) basée à Lausanne, qui permettra d'établir des liens entre cette affaire et celle de « Sylvie » (prénom fictif attribué dans l'émission), une Alsacienne, pour l'affaire dont la mère a porté plainte en août 1997 en mettant en cause son mari, le grand-père et la grand-mère de l'enfant, qui auraient conduit Sylvie à Paris pour des soirées du même genre que celles de Pierre et Marie, qui se révèleront être exactement les mêmes soirées. Ainsi, Pierre et Marie reconnaitront sur photos les abuseurs de Sylvie qui reconnaitra sur photo les abuseurs de Pierre et Marie, dans les locaux du CIDE.

Le CIDE écrira alors au procureur du tribunal de grande instance de Paris pour lui signifier un élément nouveau dans le dossier, justifiant un recours contre le non-lieu précédemment décidé.
http://www.the-savoisien.com/blog/public/img11/children_s_rapes.jpgSylvie désignera dans son témoignage l'assassinat d'une enfant, une certaine Marguerite. Sylvie a désormais une peur panique de tout ce qui ressemble à un homme qu'elle ne connait pas. Dans un enregistrement sur répondeur fait par un ami du père sur son téléphone, cet ami évoque la préparation de « weekends diaboliques ». Après avoir désigné un juge d'instruction pour s'occuper de l'affaire, la justice confiera la garde au père. Selon Marc Montagnon, procureur adjoint au tribunal de grande instance de Strasbourg, le dossier a donné lieu à un va-et-vient inhabituellement long entre les parquets de Paris et Strasbourg pour instruire l'affaire. La mère de Sylvie s'enfuit alors avec ses enfants à l'étranger. La mère de Pierre et Marie, malgré l'aide du CIDE, verra son recours débouté le 6 mai 1999, la mise en examen de son mari levée et la garde des enfants rétablie pour lui. Elle partira alors s'établir à l'étranger.






Viols d'enfants la fin du silence - FR3 france sacrifice

Partie 1

Partie 2

Partie 3

Partie 4

Partie 5

Partie 6

Partie 7

Partie 8

Partie 9



Dernière modification par Fifou88 (05-11-2010 07:04:16)

 

#2 04-11-2010 15:07:26

Fifou88
Invité

Re: Réseaux pédophiles, sataniques, illuminati

Children's rapes - End of silence ?







http://www.the-savoisien.com/blog/public/img11/children_s_rapes.pngElise Lucet - 1999
Children's rapes - End of silence ?


Part 1
http://www.dailymotion.com/video/xn34nr … lence_news

Part 2
http://www.dailymotion.com/video/xn35q3 … lence_news

A french Tv investigation (english subtitle) about the horror networks, satanic rituals abuses...
It showing how justice is corrupted and how victims lives their nightmare.





















Satanisme à Agen - Reportage TF1 - 5 juillet 2001


Pédocriminalité sataniste : résumé de l’affaire Véronique Liaigre







Le document qui suit est la dénonciation, explicite et frontale, des fameux réseaux pédocriminels-satanistes au journal de 20h00 de TF1.
C'est le cas Véronique.
Il va sans dire qu'il n'a jamais été rediffusé à la télévision.

A Agen, on ne fait pas que des pruneaux, on fait aussi de très bons réseaux sataniques.
A l'heure où la ménagère mange son potage devant le journal télévisé, Patrick Poivre d'Arvor introduit un reportage sur les sectes satanistes, avec sacrifices d'enfants à la clef.
Le reportage fait quasiment 10 minutes, une taille conséquente par rapport au format du JT. Qualitativement, le reportage est moins « spectaculaire » que celui d'Elise Lucet, diffusé environ un an auparavant (mars 2000 : Viols d'enfants : vers la fin du silence ?), mais dans les grandes lignes, il expose les mêmes faits.
Il pourrait donc être considéré comme une sorte de complément à celui-ci.
Il a été diffusé le jeudi 5 juillet 2001.





https://mega.co.nz/#!fMEFDZBb!b9CZAgfWV … Eg5FAsuf9Y





Voici le témoignage de Véronique Liaigre, diffusé sur TF1 le 5 juillet 2001 et qui avait mystérieusement disparu par la suite.

[...] Véronique Liaigre et ses deux sœurs sont victimes de viols et viols aggravés entre 1984 et 1997. Les actes ont été commis par les parents qui prostituaient leurs trois filles. Le 15 novembre 2001, le père et la mère de Véronique Liaigre, Georges Liaigre et Marie-Pierre Collasseau sont jugés et condamnés respectivement à 12 et 16 ans de prison.

Les faits sont exposés de cette manière par les médias. Tournée de cette façon cette histoire est déjà abominable, mais Véronique avait pourtant livré un témoignage précis en plein scandale Dutroux, voici son résumé

Véronique et ses trois sœurs sont prostituées par leurs parents dans le village de Jallais, près d’Angers. Tout le village savait ou participait à des orgies pédophiles. Pire encore, la victime rapporte des voyages durant lesquelles elle a assisté et pratiqué des sacrifices d’enfants (Nanterre, Londres, Bruxelles, Agen...) sur des enfants nés de viols, sous x et qui ne sont destinés qu’aux sacrifices.

Louée à des gens fortunés, Véronique parle de l’implication de notables et se reconnait même sur les CD-ROM de Zandvoort.

Lors d’un long témoignage elle parle également de la petite Marion Wagon, disparue le 14 novembre 1996 à Granges-sur-Lot. Elle explique que la fillette était gardée pendant un temps par un couple de gouines pédophiles aux alentours d’Agen et dit savoir qu’un charnier d’enfants se trouve à Granges-sur-Lot.




La vidéo sur Rutube
http://rutube.ru/video/7a48e0bbc5bba48c … 2483da9c5/





http://www.the-savoisien.com/blog/public/img5/satanisme_agen.jpg

Dernière modification par Fifou88 (05-11-2010 07:03:53)

 

#3 04-07-2011 16:07:54

Commodore
Invité

Re: Réseaux pédophiles, sataniques, illuminati


Messe noire et Snuff movies en france
Deutschland VOSTFR





http://www.the-savoisien.com/blog/public/img17/Messe_noir_et_Snuff_movies_en_france.png







Il est inadmissible aujourd'hui, que ceux qui souffrent, ceux qui dénoncent, soient bâillonnés, en fuite, et quittent ce pays par peur de représailles mortel.

Qui est celle que l'on appelle JUSTICE aujourd'hui ?

La JUSTICE qui s’abreuve de sang ou la JUSTICE aveugle ?

Une vague médiatique théâtrale submerge vos grands écrans en montrant des hommes de tout pouvoir, des hommes puissants, accusés de perversités diverses.

Croyez-vous que cela date d’aujourd’hui ? Vous êtes surpris ? N'y-a-t'il jamais eu personne qui a dénoncé ces personnages immondes bien avant ?

De quel coté sont les médias ? De quel coté sont les hommes ou femmes politiques que vous désignez comme possible sauveurs de ce pays ? Des personnages influents, informés, croyez-vous qu’ils ne savent rien ?

Pendant que des guignols en costume vous promettent monts et merveilles, des enfants meurent, là, maintenant sans que personne ne dénonce cela sur vos mêmes grands écrans.

Hommes et femmes de pouvoirs, hommes et femmes de la rue, hommes et femmes de toutes religions, il n’est plus temps de continuer à ignorer cela, il est temps de faire notre devoir, pas pour nous mais pour nos enfants d’aujourd’hui et de demain.

Alors...
Afficher - Dénoncer - crier - chanter - montrer - agissez - informer

Pour libérer nos enfants et nous-mêmes de cette  juiverie  , d'hier, d’aujourd’hui et de demain.




http://www.the-savoisien.com/blog/public/img17/Messe_noir_et_Snuff_movies_en_france_6.jpg

Dernière modification par Commodore (04-07-2011 17:21:15)

 

#4 24-03-2013 11:37:22

BPriest
Rebut de la société marchande
Date d'inscription: 17-03-2013
Messages: 85

Re: Réseaux pédophiles, sataniques, illuminati

Téléchargement




Viols d’enfants : la fin du silence ?

Taille : 321.8 Mo

Lien : UploadHero / UpToBox



Messes noires et Snuff movies en FRANCE

Taille : 100.78 Mo 

Lien : UploadHero / UpToBox

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr