WAWA-CONSPI - Par la connaissance nous les briserons !

Archives Conspirations Mondiales.

Vous n'êtes pas identifié.

#1 27-04-2010 17:54:07

PowerOfTruth
Invité

Macdonald Andrew - William Pierce


Andrew MacDonald
William Luther Pierce




www.balderexlibris.com - www.histoireebook.com



http://www.the-savoisien.com/blog/public/img7/turner_william.jpg

William Luther Pierce, né le 11 septembre 1933 et mort le 23 juillet 2002, était un homme politique américain.




Docteur en physique, il fonde en 1974 son propre parti, National Alliance, qui lutte pour le salut de la race blanche. William Luther Pierce était également allié au Parti nazi américain.

Il est surtout connu pour avoir écrit, sous le pseudonyme d'Andrew McDonald, Les Carnets de Turner (The Turner Diaries), roman d'anticipation qui décrit un coup d'État mené aux États-Unis par des suprémacistes blancs. Il a également écrit Hunter, un roman dans la même veine. William Pierce s'est également occupé d'émissions de radio destinées à promouvoir ses vues politiques et d'édition de musique.




VIDEOS - AUDIOS


 

#2 18-06-2011 17:15:45

Galactic Aryan Crusader
Cleaner
Date d'inscription: 11-06-2011
Messages: 366

Re: Macdonald Andrew - William Pierce

Les Carnets de Turner



http://www.the-savoisien.com/blog/public/img2/Macdonald_Andrew_-_Les_Carnets_de_Turner.gif

Les Carnets de Turner (The Turner Diaries) est un roman américain écrit par William Pierce mais publié, en 1978, sous le pseudonyme d'« Andrew Macdonald ». Marqué par le « suprémacisme blanc », il est resté interdit de vente et de diffusion en France jusqu'en septembre 2002.

Andrew Macdonald - Les carnets de Turner.pdf (943.52 KB)
http://www.histoireebook.com/index.php? … -de-Turner
http://www.balderexlibris.com/index.php … -de-Turner






Andrew Macdonald - Turner diaries.pdf (809.75 KB)
http://www.balderexlibris.com/index.php … er-Diaries

Hors ligne

 

#3 18-06-2011 17:49:18

Galactic Aryan Crusader
Cleaner
Date d'inscription: 11-06-2011
Messages: 366

Re: Macdonald Andrew - William Pierce

Hunter
by Andrew MacDonald



http://www.the-savoisien.com/blog/public/img7/hunter.png

Andrew Macdonald - Hunter.pdf (1.06 MB)
http://www.balderexlibris.com/index.php … her-Hunter



Hunter is a 1989 novel written by William Luther Pierce under the pseudonym Andrew Macdonald, the late founder and chairman of the National Alliance and Cosmotheism Community Church, white nationalist groups. Pierce also used this pseudonym to write the better-known The Turner Diaries, a 1978 about the overthrow of the Jewish occupied United States Government. Some consider Hunter a prequel to the Turner Diaries detailing the rise of The Organization of which would play a dominant role in the controversial Turner Diaries.

The story is presumably set in the United States, during the late 1980s or early 1990s. It begins with Yeager in the middle of a personal campaign of assassination, initially gunning down racially mixed couples in parking lots, before escalating to more sophisticated methods against higher-profile targets, including prominent journalists and politicians that Yeager sees as promoting racial mixing. At the same time, Yeager and his girlfriend are developing connections with a white nationalist group.

After several successful and increasingly ambitious attacks, Yeager is found and confronted by a senior agent of the FBI who himself is disgusted with "Jewish control" of the FBI and the American social situation. This agent blackmails Yeager into assisting him with his career by assassinating several Jewish FBI agents and targeting Israeli Mossad agents in the United States so that the agent can be appointed as the head of a newly-formed anti-terrorist secret-police agency (much like the department of homeland security once headed by Jew Michael Chertoff), assume increasing control of the United States, and use his power to challenge and remove Jewish control of the government and media.

At the same time, Yeager's white nationalist group is achieving greater and greater prominence through the insertion of one of their members into a Christian evangelist television broadcasting ministry, from which he is broadcasting increasingly racially-conscious and anti-Jewish messages. Yeager's campaign of assassination and terrorism, the actions of copycats and imitators, the white nationalist broadcasting effort, the efforts of the antiterrorist official and a rapid decline of the U.S. economy all work to push the United States towards increasing racial and social violence and fragmentation.

Eventually, Yeager is faced with a dilemma when the government official for whom he has been working finally orders him to kill the undercover evangelist minister, whose efforts oppose the agent's intent to establish order and strike a temporary bargain with the Jews. Yeager attempts to avoid the assignment, and then deliberately appears to bungle the assassination. At this point, Yeager is caught between the intentions of his government confederate, who intends to consolidate his own power and control over the government and reform the system from the top down after suppressing upcoming black nationalist riots; and the white-nationalist group who wishes to stir up the chaos even further, draw white Americans into battle, and eventually overthrow the government. Ultimately, Yeager kills the government agent.

Following this, the Jewish-controlled media side with the black rioters, revealing that the government official would have been double-crossed had he attempted to strike his deal. Yeager and the other members of the group, now under increasing government scrutiny, resolve to continue their efforts and to go "underground" to continue the fight against the system.

Hunter portrays the actions of Oscar Yeager (anglicization of Jäger, German for hunter), a Vietnam veteran F-4 Phantom pilot and Washington, D.C.-area Defense Department consultant who embarks on a plan of targeted assassinations of interracial couples and public figures advocating racial civil rights in the D.C. area. Yeager's activities quickly lead to broad national repercussions and draw him into the plans of both a "white nationalist" group and an ambitious FBI official to take advantage of the turmoil he has helped to start.

Hunter shares with The Turner Diaries Pierce's depiction of the United States as overrun by liberalism and covertly dominated by Jews. His depictions of, and the attitudes of the protagonists towards Jews, African-Americans, Latinos, and Asians mirror Pierce's and the National Alliance's ideology. Hunter reveals more didactically and directly this ideology than did The Turner Diaries. At the novel's beginning, the protagonist is a non-ideological racist unattached to antisemitism. He gradually develops his ideology and perspectives during his campaign and through contact with the allies that he meets. Much of the story's dialogue consists of discussion and debate on the "Jewish question."

Federal agents found a copy of the book while searching the residence of Terry Nichols after the Oklahoma City bombing.

Hors ligne

 

#4 18-06-2011 19:07:37

Lou Som Pau II
Erudit
Date d'inscription: 06-03-2011
Messages: 554

Re: Macdonald Andrew - William Pierce

William Luther Pierce - The National Alliance


New World Order Comix
The Saga of White Will



http://www.the-savoisien.com/blog/public/img7/saga_white_will.jpg

Andrew Macdonald - Saga of White Will.pdf (17.08 MB)
http://www.balderexlibris.com/index.php … White-Will



New World Order Comix - The Saga of White Will is an underground comic published by the White nationalist organization, National Alliance. A comic with the appeal to White youths was an idea of Dr. William Pierce, the chairman of the National Alliance. In late 1991 Alliance members Kevin Strom and Will Williams worked with Dr. Pierce to developed a story line which centered on a White teenager’s plight in an interracial school system.

Will Williams, although an artist himself, recruited "Rip" Rousch for the artwork. Rousch was a member of the Midtown Boot Boys band who produced a comic strip called "Bootboy" At the time Rousch was in solitary confinement in Memphis Federal prison for a confrontation his had with Blacks in his home town of Tulsa, Oklahoma.

Rousch agreed to do the ink drawings and Williams finished with the color. The collaboration worked fine until prison authorities stopped the process leaving the first and last page of the comic unfinished. Will Williams finished the remaining two pages attempting to draw in the style of Rousch. The first printing was 35,000 copies.

Dernière modification par LouSomPauII (18-06-2011 19:09:41)

Hors ligne

 

#5 18-06-2011 19:19:34

Lou Som Pau II
Erudit
Date d'inscription: 06-03-2011
Messages: 554

Re: Macdonald Andrew - William Pierce

Bolshevism From Moses to Lenin :
A dialogue between Adolf Hitler and Me


Dietrich Eckart
Translated by Dr. William Pierce



http://www.the-savoisien.com/blog/public/img7/Adolf_Hitler_Turner.jpg

Communism is Jewish creation all the way. It has been funded by Jewish bankers since its inception to keep the non-Jews as slaves.

Andrew Macdonald - Bolshevism from moses to lenin.pdf (302.37 KB)
http://www.balderexlibris.com/index.php … s-to-Lenin








Cosmotheism Trilogy



http://www.the-savoisien.com/blog/public/img7/cosmotheism_trilogy.png

William Luther Pierce (September 11, 1933 - July 23, 2002)

Philosopher - Teacher - Leader - Mentor - Friend



DR. WILLIAM L. PIERCE, founder and Chairman of the National Alliance, died on July 23, 2002, after a battle with cancer lasting less than one month. Prior to his sudden disability, Dr. Pierce maintained his 80-hours-per-week schedule of writing, broadcasting, publishing, and organizing on behalf of people of European descent around the world, a regimen which he continued almost without interruption for 36 years. Standing far above his contemporaries, history will rank William Pierce with Shaw and Nietzsche as a visionary who saw clearly what European Man could become; and he will also be recognized as a great man of action who made his ideals concrete in an organization, the National Alliance, which will continue his Mission beyond his physical life.

Kevin Alfred Strom



Andrew Macdonald - Cosmotheism.pdf (131.55 KB)
http://www.balderexlibris.com/index.php … sm-Trilogy


The Cosmotheism Trilogy is brought to you by: www.SolarGeneral.com. Visit Us!



The ideas surrounding the religion of Cosmotheism began to emerge within the mind of White racial futurist and Physicist Dr. William Luther Pierce in the late 1950s and early 1960's. Cosmotheism is an alternative to the infantile and spiritually unsatisfying Semitic world religions of Judaism, Christianity and Islam, which have brought Western Civilization, White countries and the European peoples over the world to a morbid and terminal state of decline.

Cosmotheism is a scientific-spirituality based religion, a convergence of White separatist ideologies, cosmic evolutionary theory and human genetic engineering meets religion and spirituality. Because Cosmotheism embraces White racial internationalist goals and European racial separatist philosophies, it is a religion that parallels Ben Klassen's 'The Church of the Creator' in that based on the criteria for membership, exclusively, only racially and genetically conscious White, European or Caucasian stock may join. Therefore, it is not enough to be of European origin and racial stock to be a member, but one must also have eugenic racial consciousness, or embrace the idea that White people must consciously direct their own evolution toward higher states of consciousness and being.

Dr. William Luther Pierce the founder of the National Alliance created the religion Cosmotheism to teach and explain to European peoples of the world the true reason for their existence and purpose which is conscious evolution towards Godhood.

The central essence of the Cosmotheism religion asserts the Creator and the Cosmos are one inseparable whole going through a continuous transformation, evolution and metamorphosis from unconsciousness toward infinite universal consciousness. Therefore, European humankind, as a stage in cosmic evolution and a product of the brute force of an evolving cosmos, has finally and collectively become self-aware and awakened to being the bridge and means of enabling the universe to attain total and infinite universal consciousness as a co-creators inseparable from the whole.

More specifically the developing universe as a whole began with an unconscious animating force and urge within, which is tangibly unraveling continuously from the beginning to the end in a kind of cosmic circle. Thus the universe is going through a transformation and evolution from less complexity (unconsciousness) toward consciousness (sentient life, as in humans) as in now, and in the future ultimately continuing toward greater complexity when the European peoples of the world utilize genetic engineering and Post-Human technologies to gain and attain finally universal consciousness (infinite consciousness) or Godhood.

European humankind is a cosmic state and reflection of the universal urge of the cosmos, waking up in 'sentience' and self-awareness. This waking up to the awareness of its new role as conscious co-creators in the universe reveals humans are part of the greater destiny shaping the outcome of the cosmos. In sum humankind is the corporal manifestation of the universe trying to understand itself, humans (and other sentient life on potentially other worlds) are a temporary stage and the universes means of evolving toward universal consciousness.

European humankind is the mind of God becoming.

William Luther Pierce (deceased) postulates the central core of the race based White religion of Cosmotheism as being for the descendants of Europeans who have populated the world and have a shared race-soul and higher collective-consciousness to join this religion. Each Cosmotheist man and woman becomes like a single cell in a self-aware mind, working together for the future of White people.

Pierce describes humans as having attained our current state by the brute force of evolution and that once we become aware of evolution by the illumination and light of consciousness, it no longer becomes a blind process in the dark so to speak, but a clear consciously well lit directed path and process, an awareness state Pierce calls divine consciousness. Moreover, Whites awakened to this segment on the universal path of the cosmos, should choose to become co-creators in determining the destiny of the cosmos by genetically engineering and overthrowing themselves to a higher post human states and as a new post human species to no longer breed with other non-genetically modified humans in what is effectively a separatist eugenically selective breeding program for genetically modified white humans, to thus ensure with discipline, the fulfillment of the ultimate purpose of the cosmos, which is evolution to Infinite Consciousness and Godhood.

In his speech "Our Cause", Pierce simplifies the bare minimum saying:

"All we require is that you share with us a commitment to the simple, but great, truth which I have explained to you here, that you understand that you are a part of the whole, which is the creator, that you understand that your purpose, the purpose of mankind and the purpose of every other part of creation, is the creator's purpose, that this purpose is the never-ending ascent of the path of creation, the path of life symbolized by our life rune, that you understand that this path leads ever upward toward the creator's self-realization, and that the destiny of those who follow this path is godhood."

With the death of Dr. William Pierce and the arrest of Matt Hale leader of the defunct 'World Church of the Creator', Some Cosmotheists and Creators have made the decision and a pact to merge both religions into a single religion.

If you are ready to kick down the worm eaten rotten door of Judeo-christian Parasite-Host consciousness, begin by studying the writings, lectures, audio and video files of Dr. William Luther Pierce and Ben Klassen.

Welcome to the Post Human Age of White Conscious Evolution.

Dr. Pierce's Cosmotheism and Klassen's Church of Creator are now one merged religion, begin your study today!

Dernière modification par LouSomPauII (18-06-2011 19:41:57)

Hors ligne

 

#6 20-06-2011 16:09:08

Lou Som Pau II
Erudit
Date d'inscription: 06-03-2011
Messages: 554

Re: Macdonald Andrew - William Pierce

Le port d’armes en Allemagne, 1928-1945
par le Dr. William Pierce (traduit par Lucien Relith).



http://www.the-savoisien.com/blog/public/img11/Adolf_Hitler_036.jpg

Il existe un lieu commun, parmi les défenseurs du second amendement de la constitution américaine, selon lequel le gouvernement national-socialiste de l’Allemagne d’Hitler ne permit pas la possession privée des armes à feu. Les États totalitaires, ont-ils appris dans les cours d’éducation civique de leurs lycées, ne font pas confiance à leurs citoyens et craignent de leur permettre de détenir des armes à feu.
C’est pourquoi on entend souvent dire : « Tu sais, la première chose que les nazis ont faite quand ils sont arrivés au pouvoir, ça a été de rendre le port d’armes illégal » ou « La première chose qu’Hitler a faite en Allemagne, ça a été de confisquer tous les flingues ».



William Pierce - Gun control in germany - 1928-1945.pdf (3.12 MB)
http://www.balderexlibris.com/index.php … -1928-1945



William Pierce - Le port d armes en allemagne - 1928-1945.pdf (817.58 KB)
http://www.histoireebook.com/index.php? … -1928-1945
http://www.balderexlibris.com/index.php … -1928-1945



http://www.the-savoisien.com/blog/public/img11/pierce_william.jpg

On peut comprendre pourquoi beaucoup de propriétaires d’armes américains veulent croire à cela. Ils voient dans les efforts actuels de leur propre gouvernement pour leur retirer le droit de posséder et de porter des armes la limitation d’un élément essentiel de leur liberté et un pas vers la tyrannie ; ils souhaitent associer ceux qui en veulent à leurs armes à ce qu’il y a de plus négatif. Adolf Hitler a été diabolisé continuellement pendant les 60 dernières années par les mass media américains, et on peut être sûr qu’aucun homme politique, aucun membre du gouvernement ne voudrait être comparé avec lui. Si la campagne en faveur de la confiscation des armes peut être présentée de manière convaincante comme quelque chose qu’Hitler aurait approuvé, alors elle est effectivement néfaste.
L’identification avec le national-socialisme de l’inclination à dénier aux citoyens le droit de posséder et de porter des armes a été renforcée récemment par d’astucieuses publicités dans les magazines qui montraient Adolf Hitler le bras tendu pour effectuer un salut romain en dessous du slogan « All in favor of gun-control raise your right hand » [ Que tous ceux qui sont contre le port d’armes lèvent la main droite]. Un groupe Juif, Jews for the preservation of Firearms Ownership (JPFO), assez agité relativement à sa taille, s’est distingué par son zèle à promouvoir l’idée selon laquelle la campagne actuelle contre le port d’armes aux États-Unis avait ses racines dans l’Allemagne hitlérienne.
Ce groupe est allé jusqu’à affirmer dans plusieurs articles publiés dans des revues populaires lues par d’enthousiastes partisans du port d’armes, que l’actuelle législation restrictive proposée par le gouvernement américain était modelée sur une loi promulguée par le gouvernement du Troisième Reich : la loi Allemande sur les Armes (Waffengesetz) du 18 Mars 1938.
Là encore, nous pouvons comprendre les intentions du JPFO. Beaucoup de propriétaires d’armes non-Juifs savent bien que le mouvement visant à restreindre leurs droits est dirigé et promu, principalement, par des Juifs, si bien que le sentiment anti-juif a progressé parmi eux. Ils savent que les médiats aux ordres, qui sont à peu près unanimement acquis à la limitation ou à l’abrogation du second amendement, sont largement sous l’influence des Juifs et ils savent que les élus du congrès les plus virulents contre ce dernier sont aussi des Juifs. Il est naturel, pour un groupe comme le JPFO, d’essayer de limiter les dégâts, de tenter d’éviter que le sentiment anti-juif ne devienne encore plus fort parmi les possesseurs d’armes. Leur stratégie consiste à détourner la faute de leurs congénères des médiats et du gouvernement pour la rejeter sur leurs pires ennemis – les nationaux-socialistes – ou en tout cas d’embrouiller suffisamment les faits pour maintenir le public dans la confusion.

Malheureusement pour ceux qui voudraient relier le contrôle des armes avec Hitler et les nationaux-socialistes, tout ce sur quoi se basent leurs efforts est faux. La législation allemande relative aux armes à feu sous Hitler, loin de bannir leur propriété privée, facilita leur possession et leur port en abrogeant ou en améliorant les lois restrictives qui avaient été prises par le précédent gouvernement, qui était de centre-gauche et comptait un certain nombre de Juifs.

Ce n’est pas seulement la législation nationale-socialiste relative aux armes à feu qui est l’exact opposé de ce qui a été décrit par des gens qui parent les actuels "voleurs de flingues" de traits "nazis" :
l’esprit tout entier du gouvernement d’Hitler était radicalement différent du portrait dressé par les mass media américains, les faits, en bref, sont les suivants :

-Le gouvernement national-socialiste allemand, contrairement au gouvernement de Washington actuellement en place, ne craignait pas ses citoyens. Adolf Hitler fut le leader allemand le plus populaire de tous les temps. Contrairement aux présidents américains, il n’avait pas besoin de porter un gilet pare-balles ou d’avoir une vitre en verre blindé devant lui lorsqu’il parlait en public. Ils se rendait aux célébrations publiques debout dans une voiture décapotable, circulant lentement au milieu de la foule. Les communistes tentèrent plus d’une fois de l’assassiner, mais son gouvernement lutta avec efficacité contre ces derniers, jusqu’à leur quasi-anéantissement en Allemagne. Mais par contre, il existait entre Hitler et les citoyens Allemands droits et respectueux de la loi une relation forte, basée sur la confiance et le respect mutuel.
-L’esprit du national-socialisme était empreint de virilité, et tant la légitime défense que l’autonomie de l’individu sont au centre du point de vue national-socialiste de la manière dont un citoyen doit se comporter. L’idée selon laquelle il fallait interdire la propriété des armes à feu était totalement étrangère à cet esprit. Dans les universités allemandes, où le national-socialisme se propagea très tôt et qui devinrent plus tard ses bastions, le duel était une pratique tolérée. Alors que les gouvernements juifs et libéraux de la République de Weimar avaient tenté d’interdire les duels, la pratique s’était perpétuée illégalement jusqu’à ce qu’elle soit à nouveau légalisée par les nationauxsocialistes.
L’escrime, le tir sur cibles et d’autres arts martiaux furent très populaires en Allemagne, et les nationaux-socialistes encouragèrent les jeunes allemands à pratiquer ces disciplines, estimant qu’elles étaient importantes pour le développement du caractère d’un homme.



http://www.the-savoisien.com/blog/public/img11/hitler_joie.png

A gauche : des vitres à l'épreuve des balles protègent Barack Obama.

A droite : Adolf Hitler traverse librement la foule en liesse



-L’enregistrement des armes et les licences (tant pour les armes d’épaule que pour les armes de poing) ont été mis en place par un gouvernement antinazi en 1928, cinq ans avant que les nationauxsocialistes ne parviennent au pouvoir. Hitler devint chancelier le 30 janvier 1933. Son gouvernement prit le temps de corriger la loi sur les armes adoptées par ses prédécesseurs, améliorant substantiellement la situation (par exemple, les propriétaires d’armes d’épaule ont été dispensés de l’obligation d’acheter un permis ; l’âge légal pour détenir une arme a été abaissé de 20 à 18 ans ; la période de validité d’un permis de port d’armes a été étendue de 1 à 3 ans et des dispositions limitant la quantité de munitions ou d’armes à feu qu’un individu pouvait posséder ont été supprimées. On peut reprocher au gouvernement d’Hitler d’avoir conservé certaines restrictions et prescriptions de licences de l’ancienne loi mais, en tout cas, les nationaux-socialistes n’avaient pas l’intention
d’empêcher les Allemands honnêtes de posséder ou de porter des armes. Encore une fois, les lois relatives aux armes à feu édictées par le gouvernement d’Hitler ont renforcé les droits des Allemands quant à la possession et au port d’armes ; aucune restriction nouvelle n’a été ajoutée, et de nombreuses restrictions préexistantes ont été assouplies ou supprimées.



http://www.the-savoisien.com/blog/public/img11/civils_allemands.png

Après l'invasion, le gouvernement américain désarme les civils allemands.



La suite dans le pdf...

Dernière modification par LouSomPauII (20-06-2011 16:20:40)

Hors ligne

 

#7 02-08-2011 06:54:03

Raptor
Rebut de la société marchande
Date d'inscription: 15-05-2010
Messages: 119

Re: Macdonald Andrew - William Pierce

The Fame of a Dead Man's Deeds
An Up-Close Portrait of White Nationalist William Pierce

Robert S. Griffin



http://www.the-savoisien.com/blog/public/img14/pierce.gif

Robert S Griffin - The fame of a dead man s deeds.pdf (2.27 MB)
http://www.balderexlibris.com/index.php … an-s-deeds



Before Pierce died, he allowed Robert S. Griffin to live with him for a month, with the result being the self-published work The Fame of a Dead Man's Deeds (2001).
Pierce died of cancer on July 23, 2002, in the home in West Virginia he had lived in for the last twenty years.

The Fame of a Dead Man's Deeds is the biography of Cosmotheism and National Alliance founder Dr. William Luther Pierce (deceased), a white nationalist and futurist visionary.
The book is written by Dr. Robert S. Griffin as an up close portrait of one of the most controversial men in the United States.

Hors ligne

 

#8 06-11-2014 03:47:44

Le Blaireau des Carpettes
Invité

Re: Macdonald Andrew - William Pierce

http://www.the-savoisien.com/blog/public/img27/Pierce/Pierce_-_Pensees_sur_le_4_Juillet_r.png

Pensées sur le 4 Juillet


American Dissident Voices, émission du 18 juillet 1998


http://www.balderexlibris.com/index.php … -4-juillet
http://www.histoireebook.com/index.php? … -4-juillet
http://www.freepdf.info/index.php?post/ … -4-juillet


Il y a deux semaines, nous avons célébré le 4 juillet, le plus important jour patriotique de l’Amérique. C’est un jour où nous célébrons notre force, où nous nous vantons de nos réussites, où nous nous souvenons de nos victoires, etc. Cela m’a amené à penser à la Seconde Guerre mondiale, et je vais partager quelques-unes de mes réflexions avec vous.
A cet égard, les Britanniques, nos alliés dans cette guerre, ont aussi été dans mes pensées récemment. Ce qui m’a fait penser aux Britanniques concernant notre célébration du 4 juillet, c’est le fait que seulement deux semaines plus tôt le Parlement britannique a voté une loi abaissant l’âge de consentement à 16 ans pour une activité homosexuelle. Cette nouvelle loi, qui a été approuvée par le Parlement le 20 juin, a fait l’objet d’une intense campagne de la part du lobby « faucon poulet ». Les « faucons poulets » (chicken hawks) sont les homosexuels mâles adultes qui prennent pour cible les jeunes garçons. Ils guettent les garçons au coin de la rue, leur font prendre des drogues ou les font boire, leur donnent de l’argent, et les sodomisent. Jusqu’ici ils pouvaient être arrêtés et jugés pour une telle activité. Plus maintenant. Maintenant c’est légal, si les garçons n’ont pas moins de 16 ans. Les « faucons poulets », dont un certain nombre détiennent en fait des sièges au Parlement, réclament déjà à grand cris que l’âge légal soit abaissé à 14 ans. Avec Tony Blair, un bon ami de Bill Clinton, comme Premier ministre maintenant, les « faucons poulets » obtiendront probablement ce qu’ils veulent.



http://www.the-savoisien.com/blog/public/img27/Pierce/Pierce_-_Le_feminisme_-_Le_grand_destructeur_r.png

Le féminisme ; le grand destructeur


Une interview du Dr. William L. Pierce par Kevin Alfred Strom


http://www.balderexlibris.com/index.php … -feminisme
http://www.histoireebook.com/index.php? … -feminisme
http://www.freepdf.info/index.php?post/ … -feminisme

Kevin Alfred Strom : Il y a un débat public continuel sur le rôle des femmes dans notre société et sur les sujets associés du sexisme et du féminisme. Un exemple en fut le tapage qui suivit la confirmation de la nomination de Clarence Thomas à la Cour Suprême. Les féministes et leur claque dans les médias clamèrent que cette confirmation était la preuve du « sexisme » rampant de l'Establishment politique américain. Le remède à ce problème supposé est d'avoir plus de femmes à des postes de pouvoir politique, d'après beaucoup de gens des médias.
Un autre exemple fut le tumulte fait autour d'une fête bien arrosée il y a quelques années à Las Vegas pour des aviateurs de la Marine, où plusieurs femmes qui se la jouaient un peu furent « tripotées » — en particulier une femme-aviateur qui se plaignit plus tard de ce traitement devant les médias. L'écho médiatique de la fête de Las Vegas provoqua de la part des porte-parole des médias et des politiciens des demandes pour éradiquer le « sexisme » dans les forces armées et donner aux femmes un rôle égal dans tous les domaines, de l'infanterie de combat aux pilotes d'avions de chasse. Voyez-vous vraiment un sens profond à ce débat ?
Dr. William Luther Pierce : Oh, c'est certainement un débat important. Son importance n'est peut-être pas exactement celle que les porte-parole des médias voudraient nous faire croire qu'elle est, mais elle existe quand même. Pour trouver la vraie signification, pour la mettre en lumière afin que chacun puisse la voir et l'examiner, il faut néanmoins un peu d'attention. Il y a beaucoup de mauvaise information, beaucoup de tromperie délibérée dans ce débat.
Prenons le premier exemple que vous avez mentionné. Les médias sous contrôle voudraient nous faire croire que l'approbation de Clarence Thomas par le Comité des Magistrats du Sénat face à la plainte d'Anita Hill démontre une complète insensibilité à la condition des femmes. Mais quels étaient les motifs de la plainte d'Anita Hill ? Ils étaient que quand Thomas avait été son patron dans la Commission pour l'Egalité des Chances à l'Emploi, il lui avait demandé plusieurs fois un rendez-vous et qu'en une occasion il avait commencé à lui décrire un film porno qu'il avait vu la soirée d'avant. Elle n'a jamais prétendu qu'il lui avait demandé des faveurs sexuelles, ni qu'il l'avait menacée, ni mis ses mains sur elle. Le motif de sa plainte était qu'il avait montré un intérêt normal et sain pour elle en tant que femme. Il lui avait demandé un rendez-vous.
Lui avoir parlé d'un film porno peut indiquer un certain manque de raffinement de sa part — du moins ce serait le cas si tous deux étaient membres d'une société blanche traditionnelle, dans laquelle les gentlemen ne parlent pas de films porno en présence de dames, du moins pas pendant le travail — mais où est le problème quand les gens qui font une telle histoire à cause du comportement de Thomas sont tous, comme Clarence et Anita eux-mêmes, membres de la brave société du Nouvel Ordre Mondial, qui n'est ni blanche ni traditionnelle. C'est une société dénommée « multiculturelle » dans laquelle il n'y a ni gentlemen ni dames; il y a seulement des mâles et des femelles, et les femelles ne sont pas différentes des mâles: elles sont tout aussi grossières, vulgaires et agressives

.

http://www.the-savoisien.com/blog/public/img27/Pierce/Pierce_-_Sur_le_christianisme_r.png

Sur le christianisme


Le Seigneur n’a encore jamais aidé un paresseux, il n’aide non plus le lâche,
il n’aide d’aucune façon celui qui ne veut pas s’aider lui-même.
Ici s’applique de la manière la plus grandiose le principe :
Peuple, aide‑toi toi-même, et alors le Seigneur ne te refusera pas non plus son aide !

Discours prononcé pour l’ouverture du Secours d’hiver de guerre
par Adolf Hitler à Berlin, 3 octobre 1941


http://www.balderexlibris.com/index.php … istianisme
http://www.histoireebook.com/index.php? … istianisme
http://www.freepdf.info/index.php?post/ … istianisme

Dans cet article de 1982, William Pierce fait une superbe démonstration de maîtrise intellectuelle sur la Question Chrétienne. La Nouvelle Droite Nord-Américaine (NANR), bien  sûr, n’est pas une organisation avec des adhérents, mais un mouvement et un réseau intellectuel, et donc la question des critères d’adhésion ne se pose pas. Naturellement,  dans le domaine politique, nous sommes prêts à coopérer avec des Blancs de toutes  religions pour atteindre nos buts communs. Mais en tant que mouvement métapolitique et intellectuel, la La Nouvelle Droite Nord-Américaine a le devoir de traiter toutes les questions d’importance vitale pour la survie de notre race, incluant le rôle du christianisme dans notre déclin racial et quel rôle il pourrait jouer, si une telle chose est possible, dans notre renouveau.
Le Bureau National a reçu quelques plaintes (moins nombreuses que prévu) de la part de membres concernant ce qui a été perçu comme un préjugé antichrétien dans les récents numéros de National Vanguard. Un membre a quitté l’organisation.
Les plaintes peuvent être classées en deux catégories générales :
     1. « Je suis chrétien. Pourquoi attaquez-vous ma religion ? », et
     2. « Je ne suis pas chrétien, mais beaucoup de Blancs le sont. Nous devons tous rester unis.
         Attaquer le christianisme est un acte diviseur »
.
Il faut d’abord noter que la National Alliance n’est pas principalement une organisation religieuse – du moins pas dans le sens habituel du mot, bien que la plupart des membres soient capables de reconnaître le puissant élément spirituel dans le message de l’Alliance. Ensuite, il faut noter que le Bureau National est pleinement conscient de la nature sensible de la religion chrétienne, et pour cette raison National Vanguard a évité la question pendant longtemps.



http://www.the-savoisien.com/blog/public/img27/Pierce/Pierce_-_La_mesure_de_la_grandeur_r.png

La mesure de la grandeur


Ce pour quoi nous devons lutter est la sécurité de l’existence et la reproduction
de notre race et de notre peuple, la subsistance de nos enfants et le maintien de la pureté de notre sang …
pour que notre peuple soit prêt à la réalisation de la mission qui lui a été assignée par le Créateur de l’Univers.


http://www.balderexlibris.com/index.php … a-grandeur
http://www.histoireebook.com/index.php? … a-grandeur
http://www.freepdf.info/index.php?post/ … a-grandeur

Le 20 avril de cette année (1989) est le 100ème anniversaire de la naissance du plus grand homme de notre ère : un homme qui osa plus et réussit plus, qui plaça son but plus haut et s’éleva plus haut, qui comprit plus profondément et remua les âmes de ceux qui étaient autour de lui plus puissamment, qui fut plus profondément en accord avec la Force de Vie qui anime le Cosmos et qui lui donne son sens et son but, et qui fit plus pour servir cette Force de Vie, que tout autre homme de notre temps.
Et pourtant il est l’homme le plus calomnié et le plus haï de notre époque. Seuls quelques dizaines de milliers d’hommes et de femmes, dans des groupes dispersés autour du monde, célébreront sa naissance avec amour et respect le 20 avril, alors que tous les scribouillards et les commentateurs des médias sous contrôle, les politiciens sous contrôle, et les hommes d’église sous contrôle, déverseront sur lui leur haine et leur venin et leurs mensonges, et ces mensonges seront crus par des centaines de millions de gens. Quelle est la mesure de la grandeur d’un homme ?
Seul le démocrate le plus vulgaire et le plus doctrinaire identifiera la grandeur avec la popularité — bien que dans tout sondage auprès des citoyens moyens au sujet de l’identité du plus grand homme du siècle, il y aura à coup sûr un nombre de votes substantiel en faveur d’Elvis Presley, John Kennedy, Billy Graham, Michael Jackson, et diverses autres médiocrités hautement visibles : des amuseurs charismatiques sur la scène de la politique, des concerts de rock, des sports-spectacles, ou tout ce que vous voudrez.
Les citoyens les plus sérieux laisseront les médiocres de coté et choisiront des hommes qui ont changé le monde d’une certaine manière. Nous entendrons des noms comme Franklin Roosevelt (« il a sauvé le monde du fascisme »), Albert Einstein (« il nous a donné un enseignement sur la nature de l’univers »), et Martin Luther King (« il nous a aidé à réaliser la justice raciale »), selon que les inclinations personnelles des personnes interrogées aillent plus vers la politique, la science, ou le masochisme racial, respectivement.



http://www.the-savoisien.com/blog/public/img27/Pierce/Pierce_-_L_Esprit_faustien_r.png

L’Esprit faustien


Si nous adoptons le point de vue le plus élevé, nous pouvons voir que l’esprit faustien,
si ténu qu’il puisse être, est la véritable justification de l’existence de l’homme européen.


http://www.balderexlibris.com/index.php … t-faustien
http://www.histoireebook.com/index.php? … t-faustien
http://www.freepdf.info/index.php?post/ … t-faustien

L’article suivant est une élaboration d’une partie d’un discours du Dr. William Pierce devant la Convention Générale de la National Alliance en septembre 1978, intitulé « La vision-du-monde de la National Alliance ».
A la fin du Moyen Age vivait en Allemagne un remarquable savant passant pour avoir déchiffré les mystères de la Nature et pour pouvoir employer sa connaissance de manières merveilleuses et magiques. Certains le regardaient comme un alchimiste habile, qui avait acquis ses pouvoirs par un travail assidu dans son laboratoire ; d’autres disaient qu’il n’était qu’un charlatan qui était davantage un maître des tours de passe-passe que de l’alchimie ; mais la plupart en vinrent finalement à le regarder comme un magicien qui avait fait un pacte avec le Diable, échangeant son âme en échange de connaissances et de pouvoirs.
Le mystérieux savant était le Docteur Johann Faust (v. 1480—v. 1538), et les nombreuses légendes qui apparurent sur lui enflammèrent les imaginations d’écrivains, de poètes et de compositeurs pendant plusieurs générations. Un demi-siècle après sa mort fut publié en Allemagne un livre contenant ces légendes, Historia von Dr. Johann Fausten, par Johann Spiess, qui parut bientôt aussi dans des traductions anglaise et française.
A la fin du XVIe siècle, l’acteur anglais Christopher Marlowe écrivit sa Tragical History of Doctor Faustus, basée sur ces légendes. Après cela, d’innombrables autres auteurs reprirent le thème de Faust : le thème de l’homme cherchant à dépasser ses limites imposées, cherchant la connaissance au-delà de ce qui était permis aux autres.
Le plus célèbre auteur dans cette veine fut Johann Wolfgang von Goethe, dont la première partie du long poème dramatique Faust fut publiée en 1808. S’inspirant principalement de l’œuvre de Goethe, Berlioz et Gounod, entre autres, composèrent des opéras. Durant tout le XIXe siècle et même au XXe, des symphonies, des poèmes, des pièces et des nouvelles traitant de la légende de Faust continuèrent à apparaître.
Le sujet fait manifestement écho avec quelque chose de profond dans l’âme européenne. En fait, on pourrait facilement voir un précurseur de la légende de Faust dans celle d’Odin, dont la quête de vérité et de connaissance le conduisit à sacrifier l’un de ses yeux et à rester pendu pendant neuf jours sur l’Arbre du Monde.



http://www.the-savoisien.com/blog/public/img27/Pierce/Pierce_-_Extraits_du_Manuel_du_membre_de_la_National_Alliance_r.png

Extraits du manuel
du membre de la National Alliance


[

Avez-vous honte d'être « différent » ?
Peur d'être appelé païens ?
Lorsque vous les chrétiens aurait fini d'enterrer votre dieu dans le ciel — vous viendrez à nous ;
nous païens nous saurons à nouveau vous montrer le Créateur. Et ne pensez pas que nous avons
réglé nos comptes avec vous, chrétiens. Nous pesons silencieusement — mais nous ne pesons pas avec de faux poids.

Wulf Sörensen


http://www.balderexlibris.com/index.php … l-Alliance
http://www.histoireebook.com/index.php? … l-Alliance
http://www.freepdf.info/index.php?post/ … l-Alliance

La National Alliance n’est pas une organisation religieuse, au sens ordinaire du terme. Elle doit néanmoins se préoccuper des questions religieuses, parce que les religions influencent le comportement des gens, de la société, et des gouvernements. Les doctrines des divers groupes religieux — chrétiens, musulmans, juifs, bouddhistes, et autres — traitent de questions temporelles aussi bien que spirituelles et entrent donc souvent en conflit avec la doctrine de la National Alliance.
Les doctrines chrétiennes sont de bien plus grande importance pour la National Alliance que les doctrines d’autres grands groupes religieux, parce que le christianisme est la religion la plus influente aux États-Unis, en Europe, et dans le reste du monde blanc. La plupart des membres de la National Alliance viennent de familles qui sont, ou qui étaient il y a une génération, au moins nominalement chrétiennes, et très peu viennent de familles qui pratiquent ou pratiquaient l’islam, le bouddhisme, ou d’autres religions. De plus, l’histoire de notre race pendant le dernier millénaire a été inextricablement liée au christianisme. La National Alliance ne peut vraiment pas éviter de prendre position concernant les croyances et les pratiques chrétiennes, en dépit des complications que cela cause pour notre travail.
Le fait immédiat et inévitable qui nous oblige à nous attaquer à la question chrétienne est que les principales Églises chrétiennes prêchent toutes, sans exception, une doctrine d’extinction raciale des Blancs. Elles prêchent l’égalitarisme racial et le mélange racial. Elles prêchent la non-résistance à la prise de contrôle de notre société par les non-Blancs. Ce sont les Églises chrétiennes, plus que toute autre institution, qui paralysèrent la volonté de survie des Sud-Africains blancs. C’est l’establishment chrétien aux États-Unis qui est le plus actif pour saper la volonté des Américains blancs à résister à la submersion par la marée des non-Blancs inondant le pays. La plupart des autorités chrétiennes collaborent ouvertement avec les Juifs, en dépit du mépris et des injures qu’elles reçoivent en retour, et les autres suivent au moins les politiques juives concernant la question capitale de la race.

 

#9 20-08-2015 14:15:31

Raptor
Rebut de la société marchande
Date d'inscription: 15-05-2010
Messages: 119

Re: Macdonald Andrew - William Pierce

The Fame of a Dead Man's Deeds Audiobook



The Fame of a Dead Man's Deeds, lu par Alex Linder, en 17 parties au format mp3 :

http://vnnforum.com/showpost.php?p=1891 … tcount=508




En Playlist Youtube :

https://www.youtube.com/playlist?list=P … 5lLCK2fvgh

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr