http://www.the-savoisien.com/blog/public/img5/crapouillot_pedophiles_coral.png


Le Crapouillot - La pédophilie et l'affaire du Coral

Le mercredi 13 octobre 1982, une escouade de gendarmes prend position autour d’une vieille ferme d’Aimargues, dans le Gard, à quinze kilomètres de Nîmes. Rapidement l’ordre d’assaut est donné et les forces de l’ordre s’élancent. Après avoir fouillé consciencieusement chacune des pièces de la maison principale ainsi que les bâtiments annexes, les gendarmes retournent sur Montpellier, emmenant avec eux trois personnes qui seront interrogées par des policiers de la brigade des stupéfiants et du proxénétisme. Ils ont effectué le déplacement tout exprès... L’identité des trois personnes interpellées sera donnée un peu plus tard : il s’agit de Claude Sigala, trente-neuf ans, directeur de centre, d’Alain Chiapello, trente-cinq ans, médecin psychiatre et de Jean-Noël Bardy, vingt-six ans, éducateur.
Cette affaire ne tardera pas à avoir un nom : Coral ! Un nom qui lui va à merveille car ce scandale pluridirectionnel va bientôt se muer en règlement de comptes.
http://www.the-savoisien.com/blog/public/img5/Claude_Sigala.png
Et l’on verra s’y mêler, dans un grouillement répugnant, pédophilie, homosexualité, corruption de fonctionnaire, chantage auprès de ministres bien en cour, tentative de déstabilisation et pressions politiques en tout genre...
Avec, pour parachever le tout, l’intervention de policiers verreux qui vont, sur ordre, tenter de compromettre — on dit moins élégamment : de mouiller — plusieurs journaux d’opposition. Au cours de l’enquête, on va s’apercevoir en effet, et ce n’est pas le moindre des paradoxes, que la pédophilie et l’homosexualité, qui motivèrent initialement les recherches, cèdent la place, sous les projecteurs, à la production d’un faux grossier qui servira de mobile pour saisir un confrère et ruiner de réputation un ministre.
Mais, pour bien comprendre tous les épisodes plus ou moins tortueux de ce scandale, il convient de procéder avec la minutie d’un horloger franc-comtois.


Pour plus d'informations



http://www.the-savoisien.com/blog/public/img5/homos_pedophiles.png